Et ils veulent être Européens… ?

Photo Icon Sport

Le résumé

On a vraiment l’impression de se répéter tout les week-ends mais les Girondins n’auront pas le droit à l’erreur ce soir et ils devront poursuivre leur bonne série car en match avancé de la 27ème journée, Marseille a été défait sur sa pelouse par Caen. L’occasion est donc belle de recoller encore un peu plus et de revenir à 6 points de la troisième place occupée par l’OM. L’adversaire du soir devrait être à notre portée puisque le Stade de Reims connaît une période difficile en termes de résultat. En effet, les Rémois ne l’ont plus emporté en championnat depuis le 20 décembre soit la 19ème journée de Ligue 1. Ils restent donc sur 4 défaites et 3 matches nuls. Même si les statistiques d’avant match sont en notre faveur, il faut savoir que Reims est la bête noire de l’attaque bordelaise puisque Bordeaux n’a plus marqué face à Reims en Ligue 1 depuis sept matches. Pour l’occasion, Willy Sagnol a convoqué un groupe quasi au complet de 18 joueurs. Seuls Diabaté, Contento, Jussiê, Saivet (blessés) et Planus (choix) seront absents. Maxime Poundjé est donc logiquement reconduit sur le côté gauche de la défense. Pour le reste, c’est du classique. Voici la composition bordelaise :

 

 

Sans titre

 

 

 

 

Le fil du match

 

3ème : Première offensive pour les Girondins. Auteur d’un bon travail sur le côté gauche de la surface, Diego Rolan élimine son vis-à-vis et centre. Moukandjo concède le corner de la tête. Le corner frappé par Khazri ne donnera rien et sera renvoyé par la défense rémoise.

9ème : Sur un ballon en profondeur, Khazri sauve la sortie de but et remet en retrait pour Plasil. Le tchèque adresse un centre qui frôle la tête de Poko au premier poteau. Agassa s’empare du ballon sans difficulté.

13ème : Reims réagit ! Fortes lance Ngog grâce un excellent ballon piqué dans la profondeur entre Pallois et Poundjé. L’attaquant rémois résiste au retour des deux défenseurs pour se présenter devant Carrasso. Le portier bordelais gagne son duel et repousse la tentative avec le pied.

15ème : Quelle occasion pour Reims ! Absolument seul au second poteau, Fortes reprend de la tête un centre venu de la droite. Le ballon passe de très, très peu à côté ! Oufff !

18ème : Buuuuuuuuuuttttttttt pour les Girondins ! Diego Rolan lance parfaitement Wahbi Khazri dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Le Tunisien s’emmène bien le ballon et file au but. Il adresse un centre au point de penalty à ras de terre vers Kiese Thelin. Le suédois, en taclant, devance Mandi et inscrit le premier but sous ses nouvelles couleurs !

24ème : Moukandjo se charge d’un coup-franc excentré. Il enroule sa frappe à destination de David Ngog. L’ancien Parisien, au duel avec Poundjé, croise trop sa tête. Encore une belle occasion pour Reims… !

32ème : Égalisation Rémoise ! Nouveau coup-franc frappé par Moukandjo. Il est, une fois de plus, très bien tiré. Gaëtan Charbonnier s’élève bien plus haut que Pallois et place une tête hors de portée de Carrasso… 1-1 !

41ème : Suite à un très bon une-deux avec Khazri à 40 mètres des buts, Clément Chantôme lance Kiese Thelin dans la surface de réparation. Le suédois ouvre son pied droit mais Agassa se couche magnifiquement sur sa gauche pour sortir le ballon !

43ème : Khazri est trouvé côté droit suite à une longue transversale de Pallois. Le Tunisien contrôle, provoque son vis-à-vis et décoche une frappe puissante. Elle passe au-dessus du but d’Agassa.

 

Cette première période se termine sur ce score de parité plutôt logique. Bordeaux a globalement dominé en termes de possession mais ce sont les rémois qui ce sont montrés le plus souvent dangereux notamment sur plusieurs coups de pieds arrêtés. Kiese Thelin a ouvert son compteur but, espérons que ça soit celui d’une longue série.

 

50ème : Khazri, sur un coup-franc assez lointain, trouve la tête de Nicolas Pallois seul au second poteau. La tête du défenseur bordelais sera captée par Kossi Agassa.

59ème : Clément Chantôme écope d’un carton jaune pour un tacle trop appuyé selon M. Chapron. Dans la foulée, Diego Rolan est remplacé par Thomas Touré.

63ème : Touré effectue un bon travail sur le côté droit. Le jeune bordelais centre au second poteau à destination de Plasil. Le Tchèque, après un contrôle de la poitrine, enchaîne avec une reprise de demi-volée. Agassa est sur la trajectoire et détourne le ballon en corner grâce à une belle claquette.

64ème : Sur le corner, Agassa relâche le ballon dans sa sortie. Pallois tente d’en profiter en frappant en pivot mais le gardien rémois s’est bien relevé et se rattrape pour détourner le ballon en corner.

67ème : Deux changements. Côté bordelais, Plasil est remplacé par Maurice-Belay tandis que côté rémois, Charbonnier cède sa place à Peuget.

70ème : Corner pour Bordeaux frappé par Wahbi Khazri. Sané s’impose au point de penalty mais sa tête passe au-dessus !

72ème : Signorino écope d’un carton jaune pour un tacle en retard sur Mariano. Le brésilien avait pris le meilleur à l’angle de la surface. Khazri se charge du coup-franc. Le Tunisien enroule son ballon au-dessus du mur mais Agassa est vigilent et couvre parfaitement son poteau.

84ème : Khazri s’en sort sur le côté droit face à trois défenseurs. Sa frappe en angle fermé ne trompe pas Agassa qui capte facilement.

89ème : Changement pour Reims. Moukandjo est remplacé par Diego.

90ème +5 : Dernier coup-franc très bien placé pour les Girondins. C’est Gregory Sertic qui s’en charge mais le ballon est renvoyé par le mur rémois.

 

C’est terminé sur ce score de parité d’un but partout. Même scénario et même résultat que le week-end dernier à Rennes. Bordeaux a globalement dominé mais n’est pas parvenu à faire la différence. C’est encore une fois deux points de perdus dans la course à l’Europe. Dommage… Surtout vu la défaite de l’OM et le nul de Sainté…

 

 

Clément Chantôme iconsport

 

 

Les joueurs

 

 

Cédric Carrasso, contre le cours du jeu, remporte son face à face avec Ngog en déviant le ballon du pied droit (14ème). Il encaisse ensuite le seul but rémois, par Charbonnier.

 

Filho Mariano se fait aspirer à la 17ème, mais ce sera sans conséquence. Il est le second bordelais qui a le plus perdu de ballons, et n’a réalisé que deux centres. On le vit plus souvent repiquer dans l’axe plutôt que de tenter de déborder. De l’autre côté, Maxime Poundjé profitait de la blessure de Diego Contento. Il est à créditer de quatre centres et a semble t-il gagné en confiance. L’effet concurrence, ou enfin la pression qu’il se met, qui se dissipe ? Nicolas Pallois est en retard sur le but de Charbonnier, étant en marquage individuel sur le buteur rémois. Il tente de dégager malgré tout à reculons, mais sans réussite. Il se rattrapera en vitesse face à Ngog (46ème), ou encore grâce à un tacle précis dans la surface (78ème). Il est aussi le troisième bordelais à avoir touché le plus de ballons (91) pour un bon pourcentage de réussite (93%). Lamine Sané, lui, ne fut pas loin du 100% avec ses 101 ballons joués pour 98% de passes réussies.

 

André Poko a donné la sensation de commettre beaucoup de fautes. Ce rôle avancé au milieu de terrain est censé faire qu’il profite de ses qualités pour aller de l’avant, mais c’est raté, avec seulement 63 ballons joués et surtout 15 ballons perdus. A ses côtés, Jaroslav Plasil s’est notamment illustré un centre au second poteau, où il contrôle et frappe de volée une balle qui sera finalement détournée par le portier adverse. On aimerait qu’il tente beaucoup plus car pour un milieu relayeur, c’est un peu juste. Au niveau des stats cela dit, cela reste correct, voilà pourquoi on le vit dans certaines équipes types. Clément Chantôme, dans ce rôle devant la défense, touche beaucoup de ballons, oui (120). Il en a également gagné 18, mais normal dans cette position. Seulement, qu’apporte t-il offensivement ? Ah, il y a bien l’ouverture sur Isaac Thelin à la 39ème, mais sinon ? Nous avons aujourd’hui trois milieux de terrain avec sensiblement le même rôle, qui n’apportent pas grand-chose offensivement. Wahbi Khazri est vraiment notre atout numéro 1 au niveau offensif. Se donnant sur chaque ballon, capable de faire la différence, il finit souvent ses matches sur les rotules. Passeur décisif parfait sur le but, il réalise une bonne incursion à la 88ème mais tombe sur un bon Agassa. Bien sur, il perd beaucoup de ballons et connait quelques coups de moins bien dans une rencontre, mais il est incontestablement le meilleur bordelais depuis plusieurs matches.

 

Devant, Diego Rolan a changé le rythme du match pour une belle ouverture sur Khazri, qui amène le but bordelais. Et, quoi d’autre ? 35 ballons joués, dont 10 de perdus… On doute réellement qu’il soit l’homme le plus en forme, et encore moins dans ce rôle de deuxième attaquant. On insiste, on le trouve meilleur sur le côté. L’autre attaquant, Isaac Kiese Thelin, a encore moins touché de ballons (25, soit autant que NMB par exemple). Il ouvre son compteur but qui, espérons le, débloquera une série car nous en avons clairement besoin sur la ligne d’attaque… Cette fois-ci, on a clairement trop abusé de lui en profondeur, sans forcément qu’il n’y ait d’appels concluants de sa part. Espérons que le meilleur soit devant.

 

Et donc, forcément, l’on s’interroge sur les choix de Willy Sagnol et des trois entrants. A commencer par Thomas Touré. Etait-il vraiment crevé physiquement et/ou moralement ? Comment a-t-on pu écarter ce joueur d’une série de titularisations qui plaidaient pour lui ? Ensuite, Nicolas Maurice-Belay, le seul capable de passer un joueur en un contre un avec Wahbi Khazri, qu’en est-il ? Évidemment que l’on connait ses problèmes aux genoux, mais dans ce cas là, faisons le opérer, plutôt que de nous le trainer en tant que joueur ne dépassant par le quart d’heure de jeu à chaque match. Et enfin, Grégory Sertic. Les gens ont la mémoire courte. Ce joueur, formé au club, a joué à des postes comme celui de défenseur central pendant des semaines, pour dépanner… Ce mec a juste été désigné vice-capitaine pour ce qu’il a apporté au club, pour le footballeur et l’homme qu’il est. Ce joueur a marqué des buts aussi jolis qu’importants et était encore la saison dernière notre meilleur passeur. Ça y est, ça vous revient ? Cet acharnement qu’il subit un peu partout depuis quelques jours, pour juste avoir pris une initiative (vous savez, l’initiative, celle que l’on déplore à chaque match, parce qu’aucun joueur ou presque n’en prend)… Qui vous dit que Wahbi, qui en avait plein les chaussettes depuis déjà un quart d’heure, aurait marqué et aurait offert une victoire jusqu’au-boutiste en fin de rencontre ? Personne. Mais aujourd’hui, il ronge une nouvelle fois son frein, étant mis sur la touche, mais il ne rechigne pas. A méditer.

 

 

 

Lamine Sané  iconsport

 

 

La feuille de match

Samedi 28 février 2015 à 20h00

27ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

19 212 spectateurs

Arbitre : M. Chapron

Bordeaux 1–1 Reims

Buts : Kiese Thelin (19ème) ; Charbonnier (32ème)

Cartons jaunes : Chantôme (59ème) ; Signorino (71ème)

Cartons rouges : Néant

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Sané (c), Pallois, Poundjé – Chantôme, Plasil (Maurice-Belay, 66ème), Poko (Sertic, 94ème) – Khazri – Rolan (Touré, 59ème), Kiese Thelin

Reims : Agassa – Signorino, Tacalfred (c), Conté, Mandi – Bourillon, Oniangué, Moukandjo (Rigonato, 87ème), Fortes – Charbonnier (Peuget, 67ème), Ngog (De Preville, 70ème)

 

 

 

Mariano  iconsport

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 6

Mariano : 5

Sané : 5

Pallois : 4

Poundjé : 5

Poko : 4

Chantôme : 4

Plasil : 4

Khazri : 7

Kiese Thelin : 5

Rolan : 5

 

 

 

Wahbi Khazri  iconsport

 

 

Les statistiques d’après match

Bordeaux – Rennes

Possession : 61%-39%

Tirs : 13-8

Tirs cadrés : 5-3

Passes réussies : 85%-72%

Hors-jeux : 3-1

Corners : 6-3

Centres : 24-17

Fautes : 9-16

Cartons jaunes : 1-1

Cartons rouges : 0-0

 

Crédit photos : Icon Sport