[Interview] Maulun : “Lorsqu’on sait ce que l’on veut…”

Robin Maulun nous a accordé un peu de son temps pour une interview exclusive. Willy Sagnol l’a indiqué il y a quelques jours et vous allez vous en apercevoir, c’est un jeune homme avec la tête sur les épaules. Convié au groupe professionnel pour cette préparation d’avant-saison, Robin a su saisir sa chance puisqu’il a été titulaire à presque tous les matches et il a surtout impressionné par ses performances. Pour Girondins4ever, il revient sur son parcours, son changement de poste et il affiche également ses ambitions… Interview :

 

 

Bonjour Robin ! Tous les supporters des Girondins ne te connaissent pas encore… Est-ce que tu peux nous raconter un peu ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Bonjour à tous. Alors, j’ai commencé le foot à Targon, la ville d’où je suis originaire. Je suis ensuite allé à Libourne, où je suis resté jusqu’à l’âge de 12 ans. Enfin, je suis arrivé aux Girondins où cela fait maintenant sept ans que j’évolue.

 

Est-ce que ton physique t’a gêné dans ta formation ?

Je ne pense pas que mon physique m’ait handicapé durant ma formation, au contraire, en ayant eu une croissance plus tardive que les autres je pense que cela m’a permis d’avoir d’autres qualités au niveau de mon jeu. Comme la technique par exemple, ou encore la vision du jeu et la vivacité.

 

Quel travail spécifique as-tu effectué depuis quelques mois ? Est-ce que ça a été difficile de se mettre à ce niveau-là ?

Alors oui j’ai dû, et je dois encore travailler physiquement en arrivant chez les professionnels. J’ai eu un programme pour m’aguerrir musculairement ainsi qu’un travail pour pouvoir répéter les efforts.

 

Willy a loué très souvent tes prestations ces derniers temps dans la presse après les matches amicaux. Le mot qui revient souvent d’ailleurs, c’est talent…

Forcément, cela fait très plaisir surtout venant du coach, d’autant plus lorsque l’on sait le grand joueur qu’il a été. Maintenant, je dois prendre ses compliments en compte bien sur mais continuer à travailler pour que le coach ait encore plus confiance en moi.

 

Nous sommes tous assez surpris de la rapidité de ton intégration avec les pros, surtout que tu ne joues pas forcément au même poste qu’avec la CFA… Sur le terrain on dirait même « un vieux briscard » (rires). Comment s’est passé ton intégration avec le reste du groupe ? Es-tu surpris toi aussi ?

(rires) Mon intégration s’est très bien passée, le stage d’avant saison en Autriche a facilité la chose car on est tout le temps ensemble. Sur le terrain, les choses se sont faites naturellement, au fur et à mesure des entraînements et des matchs amicaux. Je me sens bien au sein de ce groupe et je ne suis pas surpris. Me concernant, je ne suis pas surpris non plus car lorsqu’on sait ce que l’on veut, on met tout en œuvre au quotidien pour que ça se réalise.

 

On revient sur ce changement de poste. D’habitude, tu évolues à un poste plus de n°10… Là, Willy t’a positionné en milieu récupérateur/relayeur…

En effet, je suis maintenant relayeur, j’aime ce poste, je touche beaucoup plus de ballons que lorsque je suis sous l’attaquant. Je peux organiser le jeu de l’équipe. Il y a aussi le travail défensif qui est plus important et je dois continuer à progresser de ce côté là. Cela dit, j’aime vraiment ce poste de relayeur même si je peux jouer sous l’attaquant ou sur un côté. Je compte progresser un maximum à ce poste, mais cela dépendra aussi de ce que l’équipe a besoin au cours de la saison.

 

 

Robin Maulun et Emiliano Sala

 

 

Plus globalement, quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison ?

L’objectif pour le moment est vraiment de se qualifier en Coupe d’Europe, en commençant avec le match de demain qui sera déjà décisif contre Larnaca. Après, en championnat, il faudra toujours accrocher la meilleure place possible au classement, et jouer la Coupe d’Europe à fond. A titre personnel, l’objectif est vraiment de gagner du temps de jeu avec l’équipe première, et de signer un premier contrat professionnel.

 

Tu as déclaré récemment que ce serait un échec de ne pas être dans le groupe pro cette année… Est-ce que tu as été rassuré par les derniers propos de Sagnol ?

Oui, le coach laisse la place aux jeunes pour pouvoir s’exprimer, cela est toujours bon à prendre. Maintenant il faut savoir saisir sa chance et montrer qu’on peut jouer…

 

Tu as été titulaire à presque tous les matches amicaux… Espères-tu être titulaire jeudi face à Larnaca compte tenu de tes performances ?  Une première avec les pros en Coupe d’Europe au Nouveau Stade… Ça doit-être excitant non ?

Oui , c’est toujours excitant un premier match en coupe d’Europe, je suis dans le groupe pour le match. Maintenant, on verra si je serai titulaire ou non demain.

 

Comment vivrais-tu un retour en CFA ?

C’est évident que je serai déçu parce que je veux être avec les professionnels un maximum… Cependant, je sais que je jouerai de temps en temps avec la CFA, et je suis préparé à ce retour.

 

Est-ce qu’il y a des discussions actuellement pour ton premier contrat professionnel ?

Non, il n’y a aucunes discussions avec le club en ce moment.

 

Est-ce qu’il a un club en Europe qui te fait rêver ? Quelle est ton idole ? En dehors du foot quels sont tes passions ?

Évidemment, je suis un grand fan du Barça, et d’un joueur en particulier ; Daniel Alves. J’aime ce joueur et ce qu’il dégage. En dehors du foot, je regarde vraiment tous les sports, j’écoute aussi beaucoup de musique.

 

Un petit mot pour les supporters ?

Continuez à soutenir les Girondins de Bordeaux, et venez nombreux au stade ! On compte sur vous !

 

 

Merci une fois encore à Robin pour le temps accordé, bon match ce soir, et surtout bonne saison !

 

 

Robin Maulun