La barakarass’


 

Le fil du match

8ème : Yambéré anticipe un peu trop et une passe arrive dans son secteur, ce qui fait que la première frappe chypriote est déclenchée et heureusement captée facilement par Carrasso.

24ème : Sortie de Carrasso qui dégage des deux poings, mais nouvelle tête à la limite de la surface qui revient… sur la barre ! Bordeaux a eu chaud.

29ème : Kiese Thelin est parfaitement lancé plein axe, en profondeur, et reprend le ballon du gauche qu’il glisse sur le côté droit du gardien. Bien lancé par Chantôme à une touche de balle. Bordeaux mène 1-0, un peu encore contre le cours du jeu.

39ème : Contento est loin du marquage, l’angle de frappe est ouvert pour Mytilis ; elle est puissante et sur la barre ! Deuxième barre de Larnaca.

40ème : NMB récupère un ballon très haut, fixe la défense et remet en retrait pour Kiese Thelin en dehors de la surface, plein axe : c’est largement au-dessus.

41ème : Belle parade de Carrasso sur une frappe lointaine, mais l’arbitre siffle hors-jeu au départ de cette frappe.

45ème : Tacle avec la semelle de Chantôme. Carton jaune… Celui-ci râle et prend un rouge juste derrière. Il laisse donc ses coéquipiers à dix toute la seconde période.

 

 

chantome

 

 

Mi-temps. Un peu à l’image de la rencontre aller, Larnaca domine, et Bordeaux se montre réaliste. Sans compter les barres transversales concédées…

 

51ème : Reprise molle d’une tête chypriote : dans les gants de Carrasso.

58ème : Mytidis frappe à l’entrée de la surface au premier poteau… Poteau justement alors que Carrasso était pris. Troisième barre de la rencontre.

66ème : Contento écarte la frappe adverse en se jetant dans la surface.

76ème : Sombrero de Mytidis sur Yambéré, l’attaquant contrôle et tente le lob qui est finalement trop court. Sur l’action suivante, Larnaca développe un beau jeu latéral  dans la surface, jusqu’à ce que le dernier ballon arrive sur Kanté qui frappe… sur la barre ! Quatrième poteau trouvé… Bordeaux a vraiment, mais vraiment de la chance.

82ème : Ortiz est expulsé. Les deux équipes évoluent à 10 contre 10 jusqu’à la fin de la rencontre et les quatre minutes de temps additionnel.

 

 

Bordeaux aura fait le travail, bien aidé par cinq poteaux trouvés sur les deux rencontres. Espérons que le prochain tour soit accessible et que l’aventure continue… Ce sera en tout cas sans Clément Chantôme qui, espérons-le, n’aura juste que râlé sans être agressif verbalement…

 

 

CLv8rP6WUAAcl3f.jpg large

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso s’attendait à avoir du travail… En fait pas tant que ça, puisque ce sont ses poteaux qui ont fait le travail. Quelques sorties en retard, des frappes soudaines l’ont aussi surpris… Mais c’est surtout ces quatre poteaux (trois barres et un montant) qui lui auront sauvé la mise et à chaque fois, il était pris.

 

Cette première de Milan Gajic ne restera pas dans l’histoire du club, c’est une certitude. Si l’on met de côté le fameux ‘C’est son premier match, soyons indulgent, etc’, l’on peut noter qu’il n’est pas encore prêt physiquement, finissant la rencontre en marchant. L’autre point que l’on juge inquiétant est sa gestuelle qui n’a rien d’un arrière droit… On vous l’avait dit, il est milieu de formation, n’en déplaise à Sagnol… Et sa première intervention défensive, la semelle en avant, n’était pas des plus rassurantes, ce qui lui valut un carton jaune logique. Bref, patientons… Celui qui en revanche devrait être acclimaté, c’est bien Diego Contento, présent depuis plus d’une saison maintenant. Celui de qui rigolent ses coéquipiers dans le vestiaire parce qu’il a gagné la Ligue des Champions, ne doivent pas au final rigoler des mêmes choses… Ça sent même le gros payage de gueule tellement cela parait improbable… Bref, ce soir il fut en-dessous du début de saison de Poundjé, et y alla lui aussi de son tacle assassin à la 48ème, qui lui valut bien évidemment un jaune. Il sauva les siens en se sacrifiant dans sa surface en se jetant, mais rien d’autre… En défense centrale, Grégory Sertic a été préservé, laissant place à Cédric Yambéré. Notre joueur n’a pas passé une soirée idyllique en anticipant maladroitement une intervention tôt dans la rencontre, laissant frapper l’attaquant chypriote. Mais l’action qui prouva qu’il ne fut pas dans son assiette ce soir est ce moment improbable de la 84ème minute où il réussit à faire quatre interventions en retard dans la même action… récoltant un carton jaune on ne peut plus logique. Puis, en fin de rencontre, il se prit un joli coup du sombrero, pour au final bien intervenir à la 88ème… enfin ! Une prestation à vite oublier. A l’inverse, Nicolas Pallois s’est imposé ce soir. Il faut dire que le gaillard prend de l’assurance, en témoigne son avant-bras fraichement tatoué. Si Mytilis a été dangereux, il aurait pu l’être encore plus si notre défenseur ne l’avait pas contenu autant, à l’image de ce duel remporté dans la surface à la 34ème. Autre fait marquant, il creva le ballon avec ses crampons bien aiguisés à la 75ème…

 

Clément Chantôme avait bien, même plutôt bien commencé sa rencontre. Ses efforts ont même été récompensés par une passe décisive qui respire le foot pour IKT. Ce ne sera que de courte durée puisqu’il perdit un ballon à la 39ème minute qui se transforma en frappe sur la barre. Puis, cerise sur le gâteau, il réalisa (comme de très nombreuses fois en match amical) un tacle dangereux sur un adversaire qui lui valut un carton jaune logique. Comble de tout, il râle après l’arbitre (et l’on espère qu’il n’y a juste qu’une contestation…) et ce dernier sort un carton rouge immédiatement. Il laissa ses coéquipiers pendant une mi-temps à dix, et son entraineur ne manqua pas de le mentionner en conférence de presse d’après match. Plus haut, Abdou Traoré a beaucoup donné de lui-même, surtout défensivement. Le milieu malien n’hésita pas à redescendre pour défendre ; une bonne activité au final. A ses côtés, Robin Maulun fit sa première apparition en match officiel dans la peau d’un titulaire. Les première minutes, on le sentit complètement décomplexé, jouant dans le bon tempo, vers l’avant, et à une touche de balle. Avec l’expulsion de Chantôme, il passa milieu défensif en seconde période, puis sortit, remplacé par Sertic. Dans la peau d’un meneur de jeu, Wahbi Khazri n’a vraiment pas effectué une belle rencontre. Encore en rodage, cherchant le bon geste, il semblerait qu’il perde ses nerfs lui aussi assez facilement depuis le début de saison. Quelques imprécisions donc en première période, et une faute bête qui lui valut un carton (8ème). Il sortit à la 54ème, sans avoir réellement existé dans cette rencontre. Pas grave, le rodage est bientôt terminé. La bonne nouvelle est que Nicolas Maurice-Belay a réussi à tenir plus de 90 minutes sur un terrain. Et ça, c’est franchement une bonne chose. Pour ce qui est de sa prestation, que dire ? Oui, il courut beaucoup, oui il essaya de participer au jeu… Mais malheureusement, pas grand-chose à signaler d’autre.

 

Seul devant, Isaac Kiese Thelin fut cherché dans les airs, mais c’est bien en profondeur qu’il se montra décisif en inscrivant le seul but de la rencontre du pied gauche. Beaucoup de pressing, de bonnes déviations, une expulsion provoquée… Bref, une bonne carte rendue, avec son second but inscrit sous nous couleurs.

 

Thomas Touré provoqua beaucoup dès son entrée en jeu. Mais il butta systématiquement sur un dernier défenseur et ne put donc s’illustrer réellement. Grégory Sertic, au lendemain de son anniversaire, réintégra le milieu de terrain au cours de la seconde période, et se contenta de faire tourner. Enfin, André Poko entra pour boucher les derniers trous et surtout apporter défensivement pour les dernières minutes du match.

 

 

CLv7pmGWsAAQYPH.jpg large

 

 

La feuille de match

Jeudi 6 août 2015 à 19h30 (HF)

Tour Préliminaire de Ligue Europa

Stade Papadopoulos, Famagouste

3000 spectateurs environ

Arbitre : M. Tobias Stieler

Larnaca 0-1 Bordeaux

Buts : Kiese Thelin (29ème)

Cartons jaunes : Tomas (11ème), Monteiro (45ème +3), Laban (73ème), Boljevic (90ème) – Khazri (11ème), Gajic (13ème), Chantôme (45ème), Contento (48ème), Kiese Thelin (82ème), Yambéré (89ème)

Cartons rouges : Ortiz (81ème) – Chantôme ()

Larnaca : Ramirez – Catala ©, Ninu (Jorge, 46ème), Ortiz, Charalambous (André Alves, 74ème) – Tete, Boljevic, Monteiro (Kanté, 64ème), Laban – Mintikkis, Tomas.

Bordeaux : Carrasso © – Gajic, Yambere, Pallois, Contento – Chantôme, Maulun (Sertic, 64ème), Traoré (Poko, 79ème), Khazri (Touré, 54ème) – Maurice-Belay, Kiese Thelin.

 

 

CLv8lxYWUAAcQcW.jpg large

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 5

Gajic : 2

Contento : 3

Yambéré : 3

Pallois : 6

Chantôme : 4

Maulun : 5

Traoré : 5

Khazri : 3

Maurice-Belay : 3

Kiese Thelin : 6

 

 

CLwClg5UMAAKi-Q

 

 

Les statistiques d’après-match

Larnaca-Bordeaux

Tirs : 20-4

Tirs cadrés : 8-1

Tirs contrés : 6-1

Tirs sur le poteau : 4-0

Corners : 6-1

Hors-jeux : 2-1

Cartons jaunes : 5-6

Cartons rouges : 1-1

Fautes commises : 16-23

Fautes subies : 23-15