Un long voyage avec un court avantage

Photo Icon Sport


 

 

Le résumé

 

C’est le second et dernier tour avant d’accéder aux poules de la Ligue Europa. Si les Girondins ont avoué par leur Président et leur entraineur ne pas connaitre le Kairat Almaty, les supporters eux aussi sont dans l’inconnue. Bien sûr, tout amateur de football connait le désormais joueur de 36 ans Tymoshchuk, mais d’autres joueurs seront à surveiller comme le capitaine Islamkhan, ou encore le serial buteur Gohou. Côté Bordeaux, six cadres sont absents pour des blessures de plus ou moins longue durée, ou pour suspension : Sané, Sertic, Carrasso, Chantôme, Plasil et Diabaté. Tête de série et tout de même favori pour cette rencontre, Bordeaux devra presque s’assurer la qualification dès ce soir pour ne pas craindre une désillusion après le voyage le plus long du club au scapulaire, au Kazakhstan jeudi prochain.

 

 

Sans titre

 

 

 

 

Le fil du match

 

2ème : Guilbert obtient un coup-franc excentré sur son côté droit. Khazri est à la baguette et tente de trouver Poko au premier poteau. Le Gabonais ne peut qu’effleurer le ballon qui sera dégagé en corner par Tymoshchuk. Le corner est repoussé par Soares de la tête. Bordeaux débute bien son match.

7ème : Poko, à l’entrée de la surface, trouve Kiese Thelin d’une passe croisée. Le suédois contrôle de la poitrine, s’emmène le ballon et tente sa chance. La frappe est trop croisée et passe à droite du but du portier de Kairat.

9ème : Première intervention de Jérôme Prior au Nouveau Stade et en Coupe d’Europe. Le jeune gardien bordelais boxe un coup-franc flottant d’Isael.

13ème : Diego Contento est touché à la cuisse et il demande immédiatement le changement. Maxime Poundjé fait son apparition sur la pelouse. Selon Gaëtan Huard, il s’agit d’un claquage.

17ème : Poundjé se met déjà en évidence. Le latéral gauche bordelais reprend de demi-volée une passe en retrait d’Henri Saivet. C’est de peu au-dessus mais le gardien adverse était sur la trajectoire.

20ème : Khazri reste au sol plusieurs minutes après un choc aérien dans la surface de réparation. Le défenseur de Kairat est arrivé bien en retard, Khazri avait déjà joué le ballon mais l’arbitre ne bronche pas.

27ème : BUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTT !!! La spéciale Wahbi Khazri, magnifique !!! Le Tunisien reçoit un ballon de Saivet à l’entrée de la surface, il contrôle, résiste au retour du défenseur pour armer une frappe enroulée du droit. Le ballon termine sa course dans la lucarne avec l’aide la barre transversale ! C’est beau et ça fait 1-0 !

29ème : Réponse du Kairat Almaty. Le numéro 10, Isael, décoche une lourde frappe du gauche à 25 mètres. Sa tentative flirte avec la barre de Prior. Isael est le joueur adverse le plus dangereux pour le moment.

33ème : Bordeaux n’était pas loin de doubler la mise… Kiese Thelin obtient un bon coup-franc à l’entrée de la surface côté droit. Saivet s’exécute et enroule son ballon au-dessus du mur. Le ballon tape le poteau extérieur, quel dommage !

37ème : Encore une grosse occasion pour les Girondins ! Wahbi Khazri lance parfaitement Diego Rolan dans la surface de réparation. L’attaquant bordelais, un peu excentré sur la droite, tente sa chance mais le portier repousse du bout du pied.

41ème : Gohou tente un enchaînement poitrine, reprise de volée de très loin. Jérôme Prior est vigilent, il repousse d’abord le ballon des deux mains avant de s’en saisir tranquillement.

43ème : Rolan reçoit un ballon dans la surface, contrôle et centre à destination de Kiese Thelin. Ce dernier tente une reprise de volée en pivot… C’est cadré mais sans danger pour Plotnikov.

44ème : Le capitaine du Kairat Almaty, Islamkhan, écope d’un carton jaune suite à un tacle dangereux sur Traoré.

 

C’est la mi-temps sur la pelouse du Nouveau Stade. Les bordelais mènent plus que logiquement grâce à un petit chef d’œuvre de Wahbi Khazri. Malgré les 10 tirs à 3, les Girondins ne sont pas parvenus à faire la différence. En effet, le gardien a sauvé les siens sur une frappe de Rolan et le poteau a également sauvé le Kairat Almaty sur le coup-franc de Saivet. A noter aussi la sortie sur blessure de Diego Contento dès les premières minutes de jeu.

 

53ème : Gohou est servi suite à bon appel dans la profondeur dans le dos de la défense bordelaise. Il trouve en retrait Riera. Le frère d’Albert, à 20 mètres plein axe, enroule joliment son ballon du droit. Ça passe de très peu à côté des buts de Prior. Ce dernier avait cela dit bien plongé sur sa gauche et il semblait sur la trajectoire.

54ème : Sortie un peu en catastrophe de Prior. Le portier bordelais est battu mais Yambéré repousse le centre en retrait de Riera. Les bordelais se font bousculer en ce début de seconde période…

57ème : Coup-franc kazakh à droite de la surface bordelaise. Le brésilien, Isael, frappe fort au premier poteau. Le ballon sort dans le petit filet extérieur !

59ème : Bordeaux réagit enfin par l’intermédiaire de Poko. Le gabonais se retrouve dans la surface, il efface son vis-à-vis grâce à un magnifique petit pont avant de tirer du droit à bout portant devant le gardien. Le ballon s’écrase sur la base du poteau… Quel dommage !

62ème : Coup-franc du Kairat Almaty très mal renvoyé par Traoré. Le malien se relève et accroche Soares. L’arbitre ne bronche pas puisque le ballon profite à Isael qui décoche une lourde frappe. C’est encore dans le petit filet extérieur.

66ème : Le portier kazakh repousse bien un corner rentrant de Wahbi Khazri. Quelques secondes plus tard, Serginho remplace son capitaine, Islamkhan. C’est Gurman qui récupère le brassard.

69ème : Quel sauvetage de Nico Pallois ! Le défenseur central des Girondins s’impose grâce à un magnifique tacle pour éviter la frappe d’Isael qui était seul dans la surface.

70ème : Sortie d’Abdou Traoré et entrée de Nicolas Maurice-Belay.

78ème : Sito Riera reste au sol après un gros duel avec Guilbert. Sur l’action suivante, le frère d’Albert se venge mais il écope d’un carton jaune.

82ème : Despotovic remplace Riera côté Kairat.

84ème : Timochtchouk écope d’un carton jaune suite à une faute sur Kiese Thelin. Sur l’arrêt de jeu, Sagnol effectue son dernier changement avec l’entrée de Crivelli à la place de Rolan.

88ème : Carton jaune pour Crivelli suite à une semelle sur Bruno.

90ème : Trois minutes additionnelles sont annoncées.

90ème +2 : Soares concède un corner. C’est frappé par Khazri mais Plotnikov boxe du poing au second poteau. Poundjé récupère et centre sur son côté gauche sur la tête d’Enzo Crivelli. La tête piquée de ce dernier manque de puissance et le portier du Kairat s’empare du ballon très facilement.

90ème +3 : Dernier changement pour le Kairat Almaty. Tymoshchuk est remplacé par Rudoselsky

 

 

C’est terminé sur ce score de 1 à 0. Bordeaux a assuré le strict minimum sur sa pelouse ce soir. Attention au Kairat Almaty qui aura mis les bordelais en danger surtout en début de seconde période. Rien n’est joué, il faudra être sérieux, très sérieux lors du match retour. Un match capital pour la suite de l’aventure européenne… Allez Bordeaux !

 

 

 

 

Wahbi Khazri iconsport_blo_200815_01_03

 

 

 

 

Les joueurs

 

Jérôme Prior, pour son second match en professionnel et son premier européen, s’en est une nouvelle fois bien sorti en n’encaissant pas de but. Il s’est notamment illustré sur un dégagement des deux poings sur coup franc (8ème), une sortie aérienne (24ème), un arrêt en deux temps où il est vigilent (41ème). Il est en revanche sorti un peu aléatoirement à la 53ème mais ce fut sans conséquence.

 

Diego Contento avait pourtant si bien commencé… Avec un bon début de match, offrant de belles dispositions au niveau offensif et assurant défensivement, il sortit précipitamment au début de seconde période, une blessure apparemment musculaire. De l’autre côté, Frédéric Guilbert eut les éloges des commentateurs tout au long de la rencontre. Très offensif en première, il se canalisa un peu plus en seconde en cherchant un jeu simple. Il n’hésita pas cela dit à frapper de loin à la 48ème et réalisa un magnifique tacle glissé dans sa zone à la 84ème. Sans oublier cette belle percée dans les arrêts de jeu de la seconde côté gauche, où il ne manqua qu’un bon centre. La défense centrale fut elle aussi irréprochable. Cédric Yambéré rassure de match en match, notamment grâce à de bonnes anticipations et la spéciale du soir : l’amorti poitrine pour intercepter les passes en profondeur. Nicolas Pallois n’a pas dérogé à la règle qui veut qu’il est la sécurité nationale derrière. Intervenant lui aussi parfaitement dans l’anticipation, il s’est montré intraitable dans le jeu aérien. Il s’efforça en plus de relancer proprement lorsqu’il le put. Des interventions bien senties donc, à l’image de ce tacle à la 69ème qui contre une frappe dans sa surface.

 

Abdou Traoré avait un rôle de milieu défensif en l’absence de Clément Chantôme. Plutôt bon défensivement en première période, on le vit un peu moins en seconde mais comme les offensives adverses. Il a certainement répondu aux attentes de son coach. André Poko était encore une fois un cran plus haut que sa formation l’exige. Et on découvre un joueur technique, provocant, et empêchant la première relance. Deux actions illustrent parfaitement son nouveau rôle : cette passe à la 6ème qui envoie parfaitement Kiese Thelin dans la surface, ou cette action de la seconde période qui le voit effacer le dernier défenseur par un petit pont, avant que sa frappe ne percute le poteau… Henri Saivet a pris une importance folle avec son replacement en tant que milieu relayeur. Et le capitanat lui donne des ailes. Transpirant l’assurance et jouant juste, il défend, attaque, et aurait même pu se montrer décisif si le poteau n’avait pas repoussé un nouveau coup franc bien tiré. Enfin au milieu de terrain, Wahbi Khazri a commencé sa rencontre par quelques approximations au niveau de ses passes, jusqu’à la 27ème minute… Et sa spéciale ! Fixation de la défense au niveau de l’angle de la surface, petit décalage sur le pied droid, et frappe forte enroulée en pleine lucarne ! On ne s’en lassera jamais… Un corner direct repoussé par le portier aussi (66ème), et un peu moins de précision sur les coups francs en seconde période, ce qui lui valut des… sifflets ! Assez lamentable comme réaction.

 

Devant, Diego Rolan retrouvait une place de titulaire. Si l’on sent qu’il n’est pas encore à 100% de ses moyens de par ses choix, il aurait pu être buteur si le bout du pied du gardien kazakh n’avait pas repoussé sa frappe. Isaac Kiese Thelin s’est procuré la première occasion qui s’est malheureusement terminée par une frappe trop croisée (6ème). Il est aussi l’auteur d’un bon enchainement à la 43ème qui aboutit par un arrêt facile du gardien. Beaucoup de volonté, de disponibilité… Cela va finir par payer.

 

 

Maxime Poundjé n’avait certainement pas prévu de rentrer en jeu ce soir. Mais le latéral gauche bordelais devra jouer quelques rencontres des suites du probable forfait de Contento. Démarrant fort avec une frappe lourde dès la 14ème minute, il est resté sur sa lancée en provoquant dans son couloir et centrant sans se poser de question. Vraiment un bon début de saison, plus serein et sans pression pour lui. Nicolas Maurice-Belay a tenté d’amener dans son couloir gauche mais cela n’a malheureusement pas débouché sur grand-chose ce soir. Enfin, Enzo Crivelli se mit en évidence en faisant peur à l’un de ses vis-à-vis pour un de ses premiers ballons, puis en laissant trainer une semelle, et enfin par une tête de trop loin en fin de match.

 

 

 

 

 

Isaac Kiese Thelin iconsport

 

 

 

 

La feuille de match

 

Jeudi 20 août 2015 à 20h30

Tour préliminaire de Ligue Europa 2015-2016

Nouveau Stade, Bordeaux

24 795 Spectateurs

Arbitre : M. Arnold Hunter

Bordeaux 1–0 Kairat Almaty

But : Khazri (27ème)

Cartons jaunes : Crivelli (89ème) ; Islamkhan (45ème), Riera (83ème), Tymoshchuk (93ème)

Cartons rouges : Néant

Bordeaux : Prior – Guilbert, Yambere, Pallois, Contento (Poundjé, 14ème) – Traoré (Maurice-Belay, 71ème), Saivet ©, Poko, Khazri – Rolan (Crivelli, 85ème), Kiese Thelin.

Kairat Almaty : Plotnikov – Kuantayev, Bruno Soares, Gorman, Kuat – Bakaev, Timochtchouk (Rudoselskiy, 93ème), Islamkhan © (Serginho, 68ème), Isael – Gohou, Sito Riera (Despotovic, 83ème).

 

 

 

 

Equipe Jairat Almaty iconsport

 

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

 

Prior : 6

Contento : Non noté

Poundjé : 5

Pallois : 8

Yambéré : 6

Guilbert : 7

Traoré : 5

Poko : 6

Saivet : 7

Khazri : 7

Rolan : 5

Kiese Thelin : 6

 

 

 

 

iconsport_blo_200815_01_01

 

 

 

 

Les statistiques

 

Bordeaux – Kairat Almaty

Nombre de tirs : 14-8

Nombre de tirs cadrés : 5-2

Tirs contrés : 4-2

Tirs sur les poteaux : 2-0

Corners : 3-3

Hors-jeux : 1-2

Cartons jaunes : 1-3

Cartons rouges : 0-0

Fautes commises : 18-23

Fautes subies : 17-18

 

Crédit photos : Icon Sport