Une honte classe européenne

Generated by IJG JPEG Library


 

Après une contre performance 4 jours auparavant en championnat face à Montpellier, une victoire était plus que nécessaire pour relancer la saison et se replacer dans le groupe européen.

 

Le fil du match

11ème minute : Après un bon appel et une frappe contrée de Rolan, Chantôme reprend le ballon au point de pénalty par une tête piquée. Bien détournée par le gardien !

14ème minute : Sur un long ballon de Sané, Diabaté reprend de la tête juste à coté du cadre suisse.

21ème minute : BUT ! Ouverture du score pour Sion ! Suite à un coup-franc mal dégagé par Carrasso, le ballon revient grâce à un centre et Lacroix reprend de la tête au point de pénalty en étant libéré de tout marquage.

35ème minute : Saivet enroule une frappe lointaine sur un coup-franc direct, que repousse le gardien à l’aide de son poteau.

54ème minute : Lancé côté droit, André Poko réussit à centrer au point de penalty, où Cheick Diabaté manque sa reprise de la tête. Sa reprise est beaucoup trop enlevée.

 

Eurosport
Eurosport

 

Les joueurs 

 

Les Girondins concèdent donc leur première défaite européenne dans leur nouveau stade. Et quelle défaite… Nous n’avons absolument rien vu ce soir. Une situation critique qui se traduit par un collectif mal organisé. Décortiquons les performances de chacun pour mieux comprendre le match.
A commencer par le portier bordelais, Cédric Carrasso. C’est simple, il n’avait qu’une seule occasion à subir, et il encaisse un but. Mauvaise relance au lieu de capter le ballon et aucun plongeon sur la tête (21′). Rien d’autre à ajouter sur sa performance.

 

Passons à la défense et plus particulièrement les latéraux, beaucoup trop stériles offensivement au vue de la possession bordelaise. André Poko, positionné à droite, a été le plus efficace des deux avec quelques centres et déboulés (13′ 58′ 71′) et de bonnes interventions (12′ 64′) mais il n’est pas encore assez à l’aise pour ce poste pour prétendre à une bonne performance de sa part. De l’autre coté, Maxime Poundjé, habitué à ce poste lui, n’a absolument rien apporté au jeu offensif bordelais et n’a même pas participé du tout au jeu en général. Encore pire, il a paru en difficulté sur les quelques contre attaques adverses. En charnière centrale, une fois de plus, ils n’ont pas exercé leur boulot correctement. Lamine Sané a réalisé quelques interventions défensives (12′ 64′) et a tenté de relancer le jeu proprement à certains moments. C’est tout malheureusement. Mais attendez, accrochez-vous bien. Nous avons encore pire. Nicolas Pallois, en plus de n’avoir quasi pas existé défensivement (2-3 bons tacles 34′ 60′), il est fautif sur le but avec le marquage le plus laxiste du monde et coupable de plusieurs errances défensives sur contre-attaques. Catastrophique tout simplement.

 

Vient ensuite les milieux de terrains qui sont censés « organiser » et « relancer » le jeu bordelais. Alors oui, il y a des pincettes sur ces verbes, car on doit redéfinir certains notions de français aux titulaires de ce soir. Peut-être, le moins pire de tous, Clément Chantome. Il a essayé d’apporter en attaque avec la meilleure occasion du match coté Bordeaux (11′) et un enchaînement contrôle-frappe en seconde (50′) accompagnés de bonnes récupérations (38 64′) mais c’est bien trop juste encore pour un joueur censé dynamiser et placer les offensives. Henri Saivet a été très mauvais ce soir, l’un des pires bordelais. Des choix de passes désastreux, des pertes de balles importantes, un impact physique perdu et un apport offensif inexistant. Il n’avait rien pour lui. Mis à part ce coup-franc repoussé sur le poteau pour le gardien, on ne retiendra rien d’autre de sa performance. Dernier milieu de terrain, Jaroslav Plasil, invisible ce soir. Lui aussi a beaucoup loupé au niveau des passes et n’a pas été assez présent dans la surface adverse alors qu’il était positionné dans un rôle de meneur de jeu dès le coup d’envoi. Il n’a pas assez joué de l’avant et n’a été servi que très peu de fois (18′ 28′). Remplacé par Khazri (65′).

 

L’animation devant les cages était distribuée à 3 joueurs. En premier, sur le coté gauche, Diego Rolan n’a touché que trop peu de ballons et le peu touchés n’ont servit à rien. Mis à part une bonne accélération (26′) où il doit prendre sa chance 1000 fois, il n’a pas été capable de prendre à défaut la défense adverse. Va t-on enfin retrouver notre meilleur buteur de l’an dernier ou doit-on aller le récupérer nous-mêmes à Aston Villa où il est à priori parti cet été ? Même constat pour Thomas Touré qui a peut-être tenté plus de frappes (3′ 15′) et des accélérations en vain. Trop fébrile et maladroit en seconde période, il est justement remplacé par Ounas (77′). Seul en pointe, Cheick Diabaté a eu des occasions. C’est sûrement le seul coté positif car il a tout raté. Une tête piquée (14′), une reprise en pivot (18′), une tête croisée (23′ 37′) et une reprise manquée (57′). Toutes ses tentatives ont fini en dehors du cadre. On attend plus de précision pour un buteur de ce calibre, surtout en sachant qu’il est l’un des seuls à pouvoir remonter Bordeaux vers le haut. Espérons que son flair revienne dans les prochaines semaines, c’est tout le mal qu’on lui/nous souhaite.

 

Finissons avec les remplaçants, Enzo Crivelli a touché quasiment aucun ballon en 20 minutes, c’est très décevant pour un attaquant plein de fraîcheur physique entré pour renverser la situation. Et Wahbi Khazri maintenant, qu’est ce que tu nous as fait Wahbi ? Il a apporté pas mal de percussion et de vitesse directe après son entrée mais il a complètement perdu ses nerfs en fin de match. Après avoir reçu un premier jaune, il proteste à l’arbitre et reçoit un second jaune expulsif. Il ne s’arrête pas là et revient bousculer sa ‘victime’. Un très mauvais geste qui va lui coûter de nombreux matchs de suspension. Un comportement complètement irresponsable qui handicape son équipe. Comme si les girondins avaient besoin d’un tel geste en ce moment… Seule petite lumière, elle provient d’Adam Ounas. Entré à 10 minutes du terme, il a amené sa vitesse et son envie de créer et provoquer des occasions. Il écope d’un carton jaune pour un excès d’engagement (90′).

 

 

Yahoo
Yahoo

 

 

Les statistiques du match

 

 

stats

 

La feuille de match

 

 

feuille

 

 

Les notes Girondins4Ever

Carrasso : 3

Poko : 3

Sané : 4

Pallois : 3

Poundjé : 3

Saivet : 1

Plasil : 3

Chantôme : 3

Touré : 3

Rolan : 1

Diabaté : 2

 

 

Les statistiques des joueurs

 

 

stats jjoueu