Des bordelais à réaction ramènent un point inespéré

Photo IconSport

Suite à la trêve internationale, les Girondins de Bordeaux refoulaient les terrains de Ligue 1 avec un déplacement à Rennes ce dimanche après-midi. Une confirmation de jeu est espérée après leur match très réussi il a deux semaines face à Monaco.

 

 

Le fil de la rencontre

 

8ème minute : Corner rennais tiré par Dembélé que reprend Armand, plus haut que tout le monde, juste au-dessus de la barre transversale.

31ème minute : BUT ! Ntep est bien décalé sur le coté et décoche un centre fort que reprend le jeune Dembélé au second poteau. 1-0

41ème minute : BUT ! Khazri provoque et bute sur Costil avant que Crivelli reprenne, tel un renard des surfaces, dans les cages vides. 1-1

53ème minute : Coup franc pour Rennes, excentré côté gauche tel un mini-corner. Dembélé trouve la déviation de la tête de Doucouré au premier poteau. Saivet sauve les Girondins sur sa ligne au second poteau !

75ème minute : BUT ! Récupération haute de Doucouré sur Chantôme, qui arrive à glisser à Grosicki. Ce dernier ouvre son pied et trouve la lucarne opposée de Carrasso. 2-1

78ème minute : BUT ! Égalisation dans la foulée par l’intermédiaire de Contento. Le latéral allemand, monté aux avant-postes, est bien servi par Maurice-Belay sur le coté gauche. Il enchaîne par un dribble et une frappe croisée imparable. 2-2

82ème minute : Sur le coté droit, Ounas récupère un bon ballon à l’entrée de la surface et n’hésite pas à provoquer directement. Une tentative presque payante car il bute sur Costil dans le dernier geste.

89ème minute : But refusé logiquement à Sio qui s’était échappé du marquage et avait trompé la vigilance de Carrasso.

95ème minute : Fin de match houleuse. Penalty accordé pour les rennais après une main de Chantôme. Dans la foulée Pallois et Sagnol sont exclus. Miraculeusement Carrasso détourne la tentative de Sio et garde le score intact.

96ème minute : Dernière occasion et elle sera bretonne avec ce dernier coup-franc dévié qui effleure le poteau gauche bordelais.

 

 

Photo : Icon Sport
Photo : Icon Sport

 

 

Les joueurs

 

Une très bonne partie qui s’est donc soldée par ce score de 2 partout. On retiendra la capacité de réaction intéressante des Girondins qui ont tout de suite marqué après leur adversaire du soir. Un seul point ramené qui est aussi l’œuvre d’un excellent sauvetage de Carrasso sur penalty à la dernière minute. Un match avec beaucoup de dégâts à déclarer avec les blessures de Pallois, Sané et Touré ainsi que les suspensions de Sagnol et Pallois qui a combiné les deux. Une performance collective remaquable qui s’est traduit par quelques bonnes individualités dans l’effectif de ce soir. Analysons ensemble quels ont été ces atouts et à l’inverse quels ont été les joueurs les plus en difficulté.

 

Débutons avec le héros de cette fin de match, le gardien bordelais Cédric Carrasso. Il a encaissé, c’est vrai, deux buts sur deux tirs cadrés durant la partie dont un où il est mal placé pour intervenir (celui de Grosicki). Il a capté quelques ballons faciles (25′ 81′ 90′) mais il s’est surtout illustré en sortant ce penalty décisif de Sio (95′) en toute fin de match. Il a su être important au bon moment et ramène un point en Gironde à des bordelais assez courageux dans l’ensemble.

 

Un point sur la défense qui a largement été modifiée au cours de la rencontre du fait des nombreuses blessures (Pallois puis Sané). Celui qui a le moins joué étant Nicolas Pallois, qui a foulé la pelouse bretonne pendant 30 minutes à peine. Il a juste eu le temps d’intervenir quelques fois (6′ 21′) et de louper de peu de surprendre son propre portier sur un dégagement qui passe juste à coté de son but (17′). Remplacé sur blessure par Plasil (30′). Autre défenseur sorti sur blessure, il s’agit de Lamine Sané. Il a tout de même joué 50 minutes sans vraiment briller et en paraissant assez spectateur et en retard sur certaines offensives rennaises. Remplacé sur blessure par Touré (53′). Frédéric Guilbert était lui titularisé sur le coté droit. Un match en demi-teinte pour lui puisqu’il a réussi de quelques interventions (12′ 28′) mais a été pris trop de fois par la vivacité d’Ntep notamment sur le premier but (31′). On notera une tentative d’amener le danger vers l’avant à l’image de cette prise d’initiative sur corner en retrait (91′). Diego Contento, quant à lui, a nettement été plus efficace dans cet exercice. Il s’est employé à centrer (40′ 65′) et à accumuler les allers-retours sur con coté. Récompensé d’autant plus avec ce très joli but (78′) qui offre ce point aux Girondins. Tout aussi bon dans le domaine défensif (6′ 71′ 80′ 86′).

 

Au niveau des milieux de terrain, nous avons Cédric Yambéré devant la défense en sentinelle. Il n’a pas su récupérer de bons ballons de relance ainsi que couper les lignes adverses. Mais surtout, il est plus qu’en retard sur le premier but (31′) car il doit être devant Dembélé. Prestation décevante, en espérant qu’il soit plus tranchant à Anfield jeudi soir, puisqu’il sera forcément aligné en raison des blessures de ses coéquipiers en défense. Autre milieu assez fantomatique, cette foi-ci il est relayeur, et il se nomme Henri Saivet. Très peu de récupérations (3′ 27′ 45′), couplées à des pertes de balle dangereuses (62′ 79′) résument son match. Une nouveau match en dedans pour l’international sénégalais qui comme d’habitude n’a pas réussi à peser dans l’entre-jeu bordelais. Les semaines se suivent et se ressemblent pour le joueur, qui doit relever la tête et retrouver son meilleur niveau comme au début de la saison. Clément Chantôme a livré une bonne bataille avec des duels remportés et une envie de lancer le jeu vers l’avant intéressante. Auteur de passes dans l’intervalle (5′ 62′), de bonnes interventions, ainsi qu’une projection vers l’avant mis à la lumière lorsqu’il a buté sur Costil (35′). Seul bémol de sa performance, il perd le ballon au duel à l’entrée de sa surface, ce qui emmène le second but rennais (76′).

 

L’animation offensive était confiée au trio offensif reconduit après le match de Monaco. Sur le coté gauche, on retrouvait un Nicolas Maurice-Belay moins en vue avec moins de débordements que d’habitude et une activité moins percutante. Il a néanmoins souvent remonté le ballon tout seul grâce à son assiduité et sa vitesse de pointe. Lui aussi récompensé par une passe décisive importante pour Contento (78′). De l’autre coté, Wahbi Khazri a fait du Khazri de ces dernières semaines. Un très bon apport défensif avec beaucoup de retours (2′ 21′ 70′), une bonne conservation tout en technique (59′) mais il ne retrouve plus le chemin des filets malheureusement. Il loupe deux face-à-face ce soir dont un qui est repris par Crivelli sur le but (41′). Certes Costil sort deux grosses parades mais il reste moins efficace qu’en ce début de championnat. Il récolte un carton jaune (23′) pour s’être plaint auprès de l’arbitre (son pêché mignon). Enzo Crivelli est sûrement le meilleur bordelais, encore une fois on dira. Il s’impose comme le titulaire indiscutable en ce moment à la pointe de l’attaque et ce n’est pas sans démériter. Il a beaucoup couru pour presser, pour se démarquer, mais surtout pour jouer un magnifique rôle d’appui dont il a le secret. En ayant ce flair de buteur, il permet à Bordeaux de revenir dans le match avec son but (42′). C’est aussi lui qui crée les meilleures occasions de son équipe en décalant Chantôme (35′) ou en jouant de son énorme gabarit pour conserver le ballon et transmettre à ses coéquipiers (5′ 34′ 88′). Avec tout ces atouts cités plus haut, nul doute qu’il va devenir un précieux attaquant pour son équipe s’il continue à progresser à cette allure.

 

Au niveau des remplaçants, Jaroslav Plasil a joué une bonne heure et a eu le temps d’imposer son aisance technique et son calme au sein de l’effectif sans vraiment créer d’occasions. Thomas Touré est clairement entré 20 minutes pour perdre des ballons. Tandis qu’Adam Ounas a nettement plus apporté avec par exemple une occasion de but qu’il s’est créé seul tout en percussion et en agilité, mais en butant sur Costil à l’arrivée.

 

 

Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport
Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport

 

 

La feuille de match

 

Dimanche 22 novembre 2015 17 heures
Roazhon Park, Rennes
14ème journée de Ligue 1 2015-2016
23289 spectateurs
Arbitre : Sébatsien Moreira
Buts : Bordeaux : Crivelli (41′), Contento (78′) et Rennes : Dembélé (31′), Grosicki (78′)

Cartons jaunes : Bordeaux : Khazri (23′), Crivelli (90′) et Rennes : Sio (87′) Armand (90′)
Carton rouge : Pallois (94′)

Bordeaux : Carrasso – Guilbert, Pallois (Plasil 29′), Sané © (Touré 53′) puis (Ounas 73′), Contento – Yambéré, Saivet, Chantôme– Khazri, Crivelli, NMB.

Rennes : Costil – Moreira, Diagne, Armand ©, Ball – Fernandes, André (Sylla 46′), Ntep (Grosicki 67′), Doucouré, Dembélé (Boga 73′)– Sio.

 

 

Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport
Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport

 

 

Les notes Girondins4Ever

 

Carrasso : 7
Guilbert : 5
Sané : 6
Contento : 8
Yambéré : 5
Plasil : 6
Chantome : 6
Saivet : 5
NMB : 6
Crivelli : 9
Khazri : 6

 

 

Photo IconSport
Photo IconSport

 

 

Les stats d’après match

 

Rennes-Bordeaux
Possession : 48%-52%
Tirs : 8-8
Tirs cadrés : 4-5
Passes : 428-455
Passes réussies : 76 %-76%
Hors-jeux : 4-2
Corners : 5-2
Duels gagnés : 50-56
Fautes : 17-10

 

Photos Icon Sport