Bordeaux “Walk Alone” en direction de la sortie

Joie Henri Saivet – 26.11.2015 – Liverpool / Bordeaux – Europa League Photo : Paul Greenwood / BPI / Icon Sport

On retrouve pour cette avant-dernière journée de cette phase de groupe B d’Europa League, les anglais de Liverpool qui accueillent les Girondins de Bordeaux. Victoire obligatoire pour les visiteurs avec comme objectif de jouer sa qualification dans le dernier match face à Kazan…

 

Le fil de la rencontre

22ème minute : Long ballon en direction de Benteke, le belge enchaîne contrôle-frappe mais sa tentative finit sa course dans le petit filet de Carrasso.

29ème minute : But refusé logiquement pour Benteke avec une positon de hors-jeu

32ème minute : BUT ! Ouverture du score pour les bordelais. Coup franc direct dans la surface de Liverpool accordé contre Mignolet qui a mis trop de temps à dégager. Saivet se charge de catapulter le ballon sous la barre. 0-1

38ème minute : BUT ! Égalisation des Reds. Penalty accordé à cause d’un ceinturage de Sané sur Benteke à l’intérieur de la surface girondine. Milner transforme. 1-1

45ème minute : BUT ! Un ballon venu du coté droit arrive directement dans les pieds de Benteke qui contrôle et frappe en pivot au premier poteau. Carrasso ne peut que toucher se ballon avant de le voir entrer dans ses cages. 2-1

53ème minute : But réfusé une nouvelle fois pour Benteke pour une charge sur Sané avant de mettre le ballon au fond des filets.

56ème minute : Nouvelle occasion pour les Reds ! Parti dans le dos de Contento, Ibe se présente sur la droite de la surface et frappe à ras de terre du pied droit. Cédric Carrasso repousse au sol et permet aux siens de rester dans le match.

91ème minute : Coup franc bien tiré par Saivet qui contourne le mur mais Mignolet se détend bien.

 

 

Photo Iconsport
Photo Iconsport

 

 

Les joueurs

 

Une défaite significative d’élimination pour les bordelais qui n’auront pas démérité, loin de là. Orphelin de ses deux meilleurs joueurs (Khazri et Pallois), la bande à Sagnol sort une performance courageuse à Anfield mais cela n’aura pas suffit. L’analyse qui va suivre va vous éclairer sur les différents tops/flops de ce match.

 

A commencer par le portier bordelais Cédric Carrasso, qui encaisse deux buts ce soir dont un pénalty (38′) et une frappe de Benteke qu’il ne peut que détourner (45′). Sinon, il remporte un face à face avec Ibe en seconde mi temps (56′).

 

Devant lui, on retrouve une ligne défensive composée en partant de la gauche par Diego Contento. Le latéral allemand a pas mal souffert devant la vitesse d’Ibe surtout, mais a compensé par un apport offensif assez conséquent à l’image de nombreux centres (14′ 52′ 84′) ou encore de cette volée en fin de partie (93′). Il écopa d’un carton jaune (88′). De l’autre coté, André Poko a livré une performance solide avec de nombreuses récupérations au physique (3′ 12′) et d’anticipations devant les attaquants anglais. Encore trop imprécis dans ses relances et ses projections vers l’avant. En remplacement de Pallois blessé au pied, Sagnol avait fait confiance à Cédric Yambéré. Très en vue en première mi-temps où il se révèle être le meilleur bordelais avec de bonnes phases défensives remportées (10′ 13′ 17′ 38′). Il est malheureux au contact face à Benteke sur le second but puisqu’il est un peu loin au marquage et laisse l’international belge faire le geste parfait (45′). Lamine Sané formait la seconde roue du tandem au sein de la charnière centrale. Lui aussi on l’a senti assez solide et serein, même s’il fait faute sur Benteke et provoque un pénalty (38′). Il a réussi a contenir tant bien que mal les offensives en profondeur ou aériennes par de bonnes interventions (16′ 52′ 70′).

 

La partie satisfaisante de l’équipe intervient plus au milieu de terrain. Avec ce soir, un très bon Henri Saivet dans le rôle de milieu relayeur. Il a su alterner récupérations (9′ 12′ 34′ 44′ 65′) et une orientation de jeu intéressante avec des étirements et des passes latérales qui gênaient le bloc défensif des Reds. On a pu se rendre compte d’une certaine prise d’initiative (frappes 20′ 76′) symbolisant un renouveau de confiance. Tout un travail bonifié par ce but, son premier dans une coupe d’Europe, qui vient conclure une prestation complète du jeune sénégalais. Autre milieu précieux dans l’entre-jeu, il s’agit de Clément Chantôme. Un match de guerrier encore pour lui, car il s’est vraiment battu du début à la fin avec un pressing incessant, des sorties de balles propres et des déplacements offensifs soutenant les atouts à la pointe de l’attaque bordelaise. Manque encore un peu de finition et de précision dans ses transmissions pour affiner au maximum son jeu. Jaroslav Plasil a paru un peu moins disponible que les deux autres. Tout aussi présent dans la récupération, il a eu un peu plus de mal à se projeter vers l’avant. Remplacé par Ounas (84′).

 

Passons au trident offensif composé sur la droite de Diego Rolan. L’international uruguayen est passé totalement à coté de son match accumulant pertes de balle, mauvais contrôles et passes loupées. Il n’a jamais réussi à inquiéter les défenseurs adverses avec ses percussions et n’a pu accélérer que très peu de fois. Un non-match qui ne va sûrement pas améliorer la confiance du jeune goleador qui n’arrive toujours pas à lancer sa saison. Sur le coté gauche, un peu moins fantomatique mais tout aussi inutile, le brésilien Viera Jussiê était aligné. On a pu voir des tentatives de combinaisons et de mouvements collectifs intéressants de sa part en début de match, mais c’est tout. Et c’est bien trop peu. Remplacé par Maurice-Belay (75′). A la pointe de l’attaque, on retrouvait une nouvelle fois Enzo Crivelli titulaire pour la troisième fois d’affilée (après Monaco, Rennes, maintenant Liverpool). Malheureusement, il ne sortira pas de troisième performance de qualité ce soir. Il s’est battu comme à son habitude, avec un pressing à toute épreuve et une combativité irréprochable pour conserver le ballon. Mais ça n’a pas suffi, ses coéquipiers ne l’ont pas trouvé. Remplacé par Diabaté (67′).

 

Au niveau des remplacements, Cheick Diabaté a beaucoup décroché pour apporter son soutien dans la construction mais a souvent fait des mauvais choix de passes lors du dernier geste. Nicolas Maurice-Belay a eu le temps de se procurer une bonne occasion avec une tentative d’enchaînement contrôle-frappe dans la surface bien interceptée (84′). Adam Ounas a touché peu de ballons et n’a pas eu le temps d’apporter son empreinte sur la fin du match.

 

 

Photo Iconsport
Photo Iconsport

 

 

La feuille de match

Jeudi 26 novembre 2015 21h
Anfiel, Liverpool
5ème match de groupe d’Europa League
42 525 spectateurs
Arbitre : YEFET Alon
Buts : Bordeaux : Saivet (33′) et Liverpool : Milner (38′), Benteke (45′)
Cartons jaunes : Bordeaux : Sané (37), Contento (88′) et Liverpool : Lucas (60′), Ibe (62), Benteke (84′)
Carton rouge : aucun
Bordeaux :  : Carrasso – Poko, Sané (c), Yambéré, Contento – Chantôme, Saivet, Plasil (Ounas 84′)– Rolan, Crivelli (Diabaté 67′), Jussiê (NMB 75′).
Liverpool : Mignolet – Clyne, Toure, Lovren, Moreno – Lucas, Allen (Can 67′), Milner (c), Ibe (Origi 92′), Firmino (Lallana 74′) – Benteke.

 

 

Les notes Girondins4Ever

Carrasso : 5
Poko : 5
Sané : 5
Yambéré : 6
Contento : 6
Plasil : 5
Chantôme : 6
Saivet : 7
Rolan : 2
Crivelli : 5
Jussiê : 3

 

 

Les stats d’après match

Liverpool-Bordeaux
Possession : 47%-53%
Tirs : 11-10
Tirs cadrés : 4-2
Passes : 372-433
Passes réussies : 305-369
Hors-jeux : 2-1
Corners : 5-5
Fautes : 22-9