Bordeaux rechute illogiquement

Photo : Icon Sport


 

Voici les compositions de départ :

 

Sans titre

 

Le fil de la rencontre

 

18ème minute : Tête lyonnaise sur corner repoussée sur sa ligne par Vada.

20ème minute : Ballon mal renvoyé par la défense lyonnaise sur un centre de Vada que reprend Diabaté par un retourné acrobatique. Juste à coté.

25ème minute : Superbe enchaînement contrôle-frappe de volée de Lacazette qui mystifie la défense bordelaise mais sa tentative passe tout près des buts de Bernardoni.

29ème minute : Suite à un bon mouvement de balle avec Ounas et Plasil, c’est au tour de Rolan de tenter sa chance face à Lopes mais sa frappe est trop centrée sur le portier lyonnais.

42ème minute : BUT ! Bien lancé en profondeur par Tolisso, Lacazette prend l’espace et dribble Bernardoni avant de glisser le ballon au fond des filets. 1-0

73ème minute : Très bon centre d’Ounas sur son coté droit qui trouve Rolan dans la défense lyonnaise. L’uruguayen claque sa tête mais Lopes sort la parade horizontale parfaite.

87ème minute : BUT ! Sur un centre qui paraissait anodin, Bernardoni manque sa sortie à cause d’un manque de communication avec Guilbert. Lacazette n’a plus qu’à pousser le ballon. 2-0

90ème minute : BUT ! Kalulu seul au point de pénalty reçoit un centre et trompe Bernardoni pour la troisième fois ce soir. 3-0

 

 

Photo : Icon Sport
Photo : Icon Sport

 

 

Les joueurs

 

Une contre performance plus que rageante au vu de la physionomie du match. Certes Bordeaux ne s’est pas créé tellement d’occasions franches, mais Lyon a concrétisé tous ses temps forts et a bien profité de certaines bévues (et non Beauvue, attention) de la défense girondine. Voyons ce qui n’a pas bien fonctionné au sein de l’équipe ce soir en analysant joueur par joueur.

 

A commencer par la déception du soir, notre nouveau gardien Paul Bernardoni. Une première titularisation cauchemardesque pour lui, qui encaisse 3 buts pour son premier match. Et il n’est malheureusement pas exempt de tout reproche… Sa sortie sur le premier but (42′) est très hasardeuse, ne parlons même pas de sa boulette du second but (87′) et son face à face est mal négocié sur le dernier face à Kalulu (90′). Petit motif de satisfaction, il réussit une double parade en fin de match (90′).

 

Autre recrue alignée dès le coup d’envoi, il s’agit de Mathieu Debuchy. Match très satisfaisant pour l’international français qui est bien entré en matière sous le maillot bordelais. Un peu timide offensivement, il a parfaitement défendu avec de nombreuses interventions (2′ 12′ 21′ 61′ 64′ 72′ 77′). Il n’aura pas trop de mal à occuper ce poste, c’est une certitude. Remplacé par Touré (81′) à cause d’une manque de condition physique (crampes). Autre performance séduisante ce soir, c’est celle de Frédéric Guilbert. Il est littéralement en train d’exploser à ce poste en enchaînant les performances de ce genre. Ultra solide dans les duels (5′ 83′), il est en train de progresser encore plus en un contre un (16′), dans le placement défensif ainsi que dans la couverture sur des appels adverses (17′ 64′). A ses cotés, Cédric Yambéré a paru un peu plus en difficulté. Notamment lorsque les attaquants lyonnais prenaient la profondeur avec comme atout leur vitesse. A ce petit jeu, le jeune défenseur girondin en a subi les frais sur l’ouverture du score où il est devancé par Lacazette (42′). Sinon de bonnes choses en défense avec de bonnes récupérations (29′ 37′ 54′) accompagné de relances propres. Sur l’aile gauche, on retrouve Diego Contento. L’international allemand est à l’origine de deux bons centre en première mi-temps (24′ 32′) et plus grand-chose par la suite. Un peu discret dans le secteur offensif, il s’est montré assez rassurant en défense sans vraiment briller non plus.

 

Au milieu de terrain, pas de changements. Clément Chantôme occupe toujours le poste de sentinelle. Match assez discret pour lui, avec trop peu de récupérations (6′ 55′ 79′) et avec beaucoup trop de déchet et de fautes. Il écopa d’un jaune (23′). Devant lui, Jaroslav Plasil n’a pas fait mieux. Pas dans le rythme, on l’a très peu vu dans les offensives bordelaises ainsi que dans l’entre-jeu. Mis à part son pressing incessant dans le premier acte, c’est un match vide pour le tchèque. Remplacé par Crivelli (65′). Valentin Vada est lui aussi passé à coté de son match. Le jeune issu du centre de formation a eu du mal à enchaîner les rencontres et cela s’est clairement vu ce soir. Dans ce genre de match dur dans l’impact physique, il est encore peu trop tendre dans les contacts. Sans nul doute que cette compétence s’ajoutera à sa très longue liste de qualités. Il sauve tout de même les siens en début de match sur sa ligne et adresse quelques bons centres (20′ 54′). Remplacé par Arambarri (65′).

 

Adam Ounas a semblé en difficulté sur cette rencontre. Moins à l’aise techniquement qu’à son habitude, il n’a pas su faire la différence sur son coté sans perdre néanmoins beaucoup de ballons. Malgré cela, il s’est montré combatif défensivement (28′ 50′ 53′) et auteur de bons mouvements amenant des centres (35′ 39′ 57′) ainsi que deux frappes (31′ 33′). En espérant qu’il se rattrape dès ce week-end face à l’ASSE. Diego Rolan a bien percuté et a beaucoup tenté mais sans réussite. Il est à l’origine des deux meilleures occasions bordelaises du match où il bute sur Lopes sur un frappe dans la surface (34′) ainsi que sur une tête bien placée mais sortie par Lopes (73′). Il a eu les plus grosses occasions mais sans réussite malheureusement. On ne lui enlèvera pas le fait qu’il s’est créé ces occasions. Il écope d’un carton jaune (75′). Cheick Diabaté, à l’inverse ne s’est pas créé de situations de but (à part ce retourné lointain 20′). Important dans les duels et dans le jeu dos au but (30′ 54′), il a perdu des ballons proche de ses cages (17′ 42′) ce qui a coûté des occasions lyonnaises et même le premier but de Lacazette.

 

On termine par les entrants de ce match. Mauro Arambarri n’a pas bien choisi son moment pour faire ses débuts. Acteur de la débâcle des 20 dernières minutes, il est impuissant face à cette situation, même s’il a été très propre dans son jeu. Même constat pour Enzo Crivelli, qui n’a rien pu faire. Écope d’un carton jaune (75′). Et enfin, Thomas Touré réalise une entrée minable au poste d’arrière droit. Incapable de tenir le marquage, il est le plus fautif sur le dernier but (90′). Sans compter ses nombreuses pertes de balle…

 

 

 

Photo : Jean Paul Thomas / Icon Sport
Photo : Jean Paul Thomas / Icon Sport

 

 

 

La feuille de match

 

Lyon-Bordeaux
Mercredi 3 février 19 heures
Parc Olyompique, Lyon
24ème journée de Ligue1 2015-2016
30143 spectateurs
Arbitre : FAUTREL Fredy
Buts : Lyon : Lacazette (42′ 87′), Kalulu (90′)
Cartons jaunes : Lyon : Lacazette (40′), Ferri (80′) et Bordeaux : Chantôme (23′), Vada (7′), Crivelli (75′), Rolan (75′)
Cartons rouges : aucun
Lyon : Lopes, Jallet, Y.Mapou, Umtiti, Morel, Gonalons, Grenier (Ferri 74′), Tolisso, Cornet (Kalulu (83′), Valbuena (Ghezzal 63′), Lacazette
Bordeaux : Bernardoni – Debuchy (Touré 81′), Guilbert, Yambéré, Contento – Vada (Arambarri 65′), Chantôme, Plasil( Crivelli 65′) – Ounas, Diabaté, Rolan

 

 

Clement Chantome iconsport
Photo Icon Sport

 

 

Les notes Girondins4Ever

 

Bernardoni : 2
Debuchy : 7
Guilbert : 9
Yambéré : 6
Contento : 5
Chantôme : 5
Plasil : 4
Vada : 5
Ounas : 5
Rolan : 6
Diabaté : 5

 

 

Adam Ounas iconsport
Photo Icon Sport

 

 

Les stats d’après match

 

Lyon-Bordeaux
Possession : 58%-42%
Tirs : 17-12
Tirs cadrés : 5-4
Passes : 490-338
Passes réussies : 79%-71%
Hors-jeux : 2-5
Corners : 3-8
Duels gagnés : 67-66
Fautes : 9-12

 

 

Mathieu Debuchy iconsport
Photo Icon Sport