En découdre au plus vite…


 

 

C’est le sentiment que laisse apparaître Willy Sagnol dans ses déclarations d’avant match, quand on évoque ce rendez-vous de vendredi soir contre les Niçois de Claude Puel… Le match aller aura été pour l’entraîneur Bordelais tellement marquant, en termes de déconvenue, qu’il avoue aujourd’hui que cette défaite aura été le départ d’un longue pénitence allant jusqu’à côtoyer dangereusement les dernières places du classement de notre Ligue 1… Rien d’étonnant donc des termes employés, mais c’est le mot “revanche” qui semble dominer son discours : “Ce match aller a fait tâche, c’est simplement une revanche à prendre… quelque part, les joueurs eux aussi, l’ont en eux !”.

 

C’est sûrement vrai, car ce 23 septembre 2015, cette rencontre avait tourné tout simplement au cauchemar… et la route depuis ce jour là était devenue tortueuse et ce, pendant tout l’automne !

 

Pourtant Bordeaux avant cette rencontre aller contre Nice, ne comptait qu’une seule défaite sur ces onze derniers matches de Ligue 1, c’était contre Reims lors de l’entame de la présente saison… de plus, les hommes de Sagnol ne pouvaient pas mieux commencer la partie, puisque Plasil ouvrait le score dès la 6ème minute !

 

 

Après une bonne période bordelaise pendant les 20 premières minutes, Nice commence enfin son match en retrouvant son jeu… petit à petit les aiglons deviendront plus dangereux dans leurs actions et c’est Valère Germain qui signe la première occasion niçoise…

 

C’est au tour des Girondins d’éprouver des difficultés pour mettre en défaut la défense de Nice qui semble désormais beaucoup plus solide… sur un attaque bien construite, Pied a le temps de travailler son centre et Germain devance un Pablo attentiste et décroise parfaitement sa tête vers le petit filet opposé… c’est l’égalisation ! Juste avant le repos, c’est le Bihan qui permet à Nice de prendre l’avantage, le but qui fait mal !

 

En seconde période, plus qu’une équipe sur le terrain et tout s’enchaîne dans le mauvais sens pour les bordelais… expulsion de Crivelli pour une histoire de pieds (un tacle des deux pieds sur… Pied!)… puis dans la minute suivante un but contre son camps de Pallois !

 

 

A 3-1 la messe semble être dite tellement l’équipe est à côté du sujet, le festival Ben Arfa pouvait donc commencer avec un doublé 70 et 75ème minute… 5-1 la note est salée mais méritée pour les hommes de Puel… du reste l’homme du match sortira à la 77ème sous les applaudissements d’un public conquis ! Alexandre Mendy ajoutera un sixième but pour clôturer la fête !

 

 

L’OGC Nice fait exploser Bordeaux pour sa deuxième victoire à domicile de la saison…

 

Pour rappel, les bordelais n’avaient pas connu une telle humiliation depuis 1995 et une défaite à Monaco sur le même score de 6 buts à 1 !

 

C’est pourquoi ce mot “revanche” peut être utilisé, non pas pour réaliser un copié-collé quant au résultat en inversant le vainqueur, mais tout simplement imposer un football de gala et faire plaisir enfin à un public nullement gâté jusqu’ici !

 

Se rassurer sera bien évidemment le mot d’ordre, surtout que par un heureux concours de circonstance le bilan comptable n’est pas si catastrophique et des classements non négligeables sont à noter, comme cette 4ème place des matches joués à domicile avec 24pts acquis, ainsi qu’une 5ème place concernant l’attaque 36 buts marqués…

 

Tous les espoirs sont donc permis pour réaliser une fin de saison honnête et pourquoi pas disputer ce fameux sprint pour les places européennes, à la seule condition de retrouver, comme ce fut le cas à Guingamp, la solidarité nécessaire à ce genre de challenge…

 

Nice : réaliser une bonne performance au Matmut !

 

Dimanche dernier les Aiglons ont pris un point face à l’OM avec une seconde mi-temps plus conforme à leur style de jeu… ils sont troisième au classement avec 40 points au compteur, soit quatre points de plus que les Girondins… un nul ne serait pas pour leur déplaire en l’absence de leur meilleur joueur Ben Arfa… 11 matches gagnés, 7 nuls, 8 perdus, 39 buts pour, 30 contre une différence de buts de +9 !

 

 

L’OGC Nice se classe en 5ème position à l’extérieur 17 points glanés avec 4 victoires 5 nuls et 4 défaites 19 buts pour, 17 buts contre !

 

Néanmoins, les Niçois marquent le pas loin de leurs bases.Sur les six derniers déplacements, les Aiglons ont décroché trois matches nuls et se sont inclinés à trois reprises.  « Il ne faut pas simplement se focaliser sur le résultat, a déclaré l’entraîneur général en conférence de presse. Si on regarde nos prestations, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, elles sont intéressantes. On a toujours la maîtrise, les occasions. Ces derniers temps, on a pris plus de points à domicile qu’à l’extérieur, mais dans la qualité qu’on essaie de mettre dans notre jeu et dans la gestion de nos matchs, pour moi, il n’y a pas de variante. La philosophie reste la même. Notre comportement, notre attitude, notre qualité sont les mêmes. Des fois, il y a un peu plus de réussite ou pas, c’est tout ».

 

Le jeune joueur des Aiglons Vincent Koziello est conscient que la rencontre au Matmut Atlantique ne sera pas facile. « Ça va être compliqué puisque Bordeaux reste l’une des belles équipes du championnat. Mais je pense qu’on a les moyens pour aller gagner là-bas ».

 

Claude Puel a donc décidé de reconduire Bodmer en pointe haute de son milieu, Pléa (remis de sa blessure) devrait être aligné au côté de Germain… l’entraîneur a insisté cette semaine sur la récupération après ce match contre Marseille…

 

 

A Prior(i), Sané que du ….câlin !

 

 

C’est l’avis amusé de Willy Sagnol concernant “l’affaire” du vestiaire : “et qui vous dit que nos deux joueurs ne se sont pas fait un câlin au Grand Hôtel dans la belle suite du dernier étage avec le jacuzzi ? On ne sait pas, peut-être” ! s’est-il écrié en conférence de presse…

 

Pour se remettre en “phase” il suffit de présenter ses excuses au club et ses supporters tout simplement et tout est pardonné !

 

Mais l’entraîneur Bordelais se défend quand même d’être à l’origine de la levée de la sanction : “Je me fie tout simplement à l’expérience et au sens de la mesure de mon président , un entraîneur n’a jamais le dernier mot !”…

 

Quant à Prior, il n’est pas à son premier coup d’essai ..son casier semble chargé, c’est pourquoi la sanction pourrait-être plus lourde… il sera reçu ce jeudi afin de connaître le délibéré de sa direction… Lesquels dirigeants aimeraient rapidement tourner la page…

 

 

Le groupe Bordelais :
Bernardoni, Bobe – Debuchy, Guilbert, Poundjé, Sané, Yambéré, B. Traoré – Arambarri, Chantôme, A. Traoré, Vada – Diabaté, Jussiê, Malcom, Ounas, Rolan, Touré.

 

Le groupe Niçois :

Hassen, Cardinale, Baysse, Le Marchand, Ricardo, Bodmer, Genevois, Pied ,Seri, Hult, Walter, Dada, N.Mendy, Koziello, Plea, A.Mendy, Caddy, Germain, Ranieri.

 

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, allez !

 

Francis dit Napeso