L’avant match. Marseille, 40 ans, toujours puceau

Les rencontres entre Bordeaux et Marseille sont toujours très particulières. La rivalité est née dans les années 80, où Bordeaux a remporté plus de titres de champions de France sur cette décennie que l’OM (3 contre 1). Les deux présidents, Claude Bez pour les Girondins et Bernard Tapie pour l’OM, ont mis en place une énorme concurrence entre eux. Cette rivalité entre les deux clubs s’est développée dans les années 90, notamment en l’an 1999 où Bordeaux coiffe au final l’OM après une saison incroyable où les deux équipes échangeaient leur première place tout au long de la saison (3-2 au Parc lors de la dernière journée), et devient champion de France. Puis dans les années 2000, lors de la saison 2008-2009, où, 10 ans après le dernier titre de champion des Girondins, ces derniers alignent 11 victoires d’affilée en Ligue 1 (record toujours d’actualité mais proche d’être battu par Monaco qui peut en faire 12), pour remporter lors de la dernière journée son dernier titre de champion. Durant toutes ces périodes qui paraissent loin, mais qui en même temps ravivent tellement de beaux souvenirs, Marseille n’a jamais gagné en Gironde. On ne cesse de le répéter, mais sauf deux saisons où Bordeaux et Marseille ont tour à tour évolué en Ligue 2, suite à des problèmes d’éthique, ces deux équipes se sont toujours rencontrées, et les marseillais repartaient à chaque fois la queue entre les jambes. Espérons que cela continue dimanche, pour ce match important pour l’Europe.

 

 

L’effectif marseillais

Avec un recrutement plus prestigieux que l’an dernier, Marseille réussit une bonne saison de transition. Ils ont en effet un effectif stable, et, il faut bien le dire, performant ces derniers temps. Leur trio d’attaque Payet – Gomis – Thauvin fait des dégâts cette saison, surtout lors des 3 derniers matches remportés face à Sainté (4-0), Caen (5-1) et Nice (2-1). 19ème équipe à domicile l’an dernier, ils sont aujourd’hui la 4ème meilleure équipe. Parmi les attaquants cités, Gomis en est à 18 buts cette saison et Thauvin 15. N’oublions pas Morgan Sanson. Avec lui, le trio d’attaquants a délivré 28 passes décisives, meilleure équipe dans ce domaine. Le seul joueur qui déçoit de part le rendement que l’on attendait de lui et de son prix, c’est Dimitri Payet. Auteur de 4 buts et 2 passes décisives en 14 matches, il peine à marquer lors des grosses rencontres. On attend de lui sa qualité de jeu qu’il a offert à la France entière durant l’Euro 2016. Enfin, Grégory Sertic, alias “le traitre” pour certains supporters bordelais, a été titularisé 9 fois toutes compétitions confondues avec l’OM. Bilan : 2 défaites (face à Monaco et Paris), 3 nuls et 4 victoires. Ce joueur critiqué lors de son arrivée, est aujourd’hui blessé et ne subira pas les sifflets du Matmut pour son retour qui était tant attendu.

 

 

Le match aller

Le match aller fut le premier au Vélodrome sous l’ère McCourt et Garcia. Forts de son 0-0 au Parc des Princes la semaine précédente, les marseillais dominent la rencontre, frappent plus de 12 fois au but mais ne cadrent que 3 tirs. Notre équipe, elle, est regroupée en défense, et elle tient bien. Mais plusieurs fois Bordeaux a eu l’occasion de procéder en contre, tous mal joués, comme celui à la dernière seconde ou sur un 3 contre 2, Laborde tente un dribble (qu’il rate) alors que Nicolas Pallois était monté et aurait eu un boulevard dans la surface pour tenter quelque chose. Au final, c’est un match pauvre et ennuyant, qui au final n’arrange personne. En effet, en cas de victoire, Bordeaux aurait pu être 6ème, et Marseille aurait pu rebondir et dépasser Bordeaux et être 8ème.

 

OM.net

 

Les 31 derniers matches après la victoire de Marseille en 1977

Sur les 31 derniers matches après la victoire de l’OM 2-1 en Gironde, Bordeaux a gagné 20 fois et donc concédé 11 fois le match nul. Grâce à la banque de statistiques de l’Equipe, nous savons maintenant qu’il s’agit de la plus longue disette pour un club de Ligue 1. Voici donc les 31 derniers matches depuis 1977, souvenirs…

 

1978 : 2-0               1980 : 2-0               1984 : 4-1               1985 : 2-1                1987 : 3-0      1987 : 2-0

1988 : 0-0              1989 : 3-0               1991 : 1-1                 1992 : 1-0               1994 : 1-0      1997 : 4-0

1997 : 2-0               1999 : 4-1              1999 : 2-1                 2001 : 3-0               2001 : 0-0      2003 : 3-1

2003 : 1-0               2005 : 3-3             2006 : 1-1                2007 : 1-0               2007 : 2-2        2008 : 1-1

2010 : 1-1                2010 : 1-1              2012 : 2-1                2012 : 1-0             2014 : 1-1        2015 : 1-0

2015 : 1-1               2017 : ?

 

 

Qui est le meilleur marseillais ? 

Ce n’est pas forcément celui que vous attendez, mais le meilleur marseillais est Morgan Sanson. Toujours régulier, il affiche une sérénité assez impressionnante quand il joue. Meilleur passeur du championnat avec 12 passes décisives, (pour Montpellier, puis pour l’OM), il permet à Marseille de monter d’un cran dans l’intensité, surtout en fin de match, comme il l’a dit au Canal Football Club dimanche dernier. Il se trouve qu’il est beaucoup plus endurant que n’importe quel joueur du championnat, ce qui l’aide à rester au dessus de son adversaire. Auteur de 4 buts dont 3 avec Montpellier, il est LA recrue de ce mercato hivernal, Payet n’étant pas le joueur le plus fort cette saison. On aurait pu citer Thauvin avec ses 15 buts et ses 12 passes décisives, mais on a préféré parler du joueur ayant eu le moins de temps pour s’adapter, mais être quand même énorme. Un joueur que beaucoup d’équipes rêveraient d’avoir.

 

 

Qu’en pensent les supporters marseillais ?

Gazoil 93 : “Si on les tapait ce serait énorme tant d’un point de vue comptable, que du fait aussi que c’est peut-être l’une des seules années, où je n’imagine pas du tout cet OM, avec cet effectif-là, aller taper l’un des meilleurs cru Bordelais de ces derniers temps. Franchement, en plus de cette saison inespérée qu’ils nous font, je serais sur le cul de cette performance-là“.

Bumpa : “Allez ça va le faire, on est sur une bonne dynamique, il faut y croire, j’espère bien qu’on va leur marcher sur la gueule“.

Mistral Gagnant : “La plaisanterie a assez duré. Je serais plus heureux qu’on gagne là-bas qu’une qualification européenne. Pour moi ce match est particulier, bien plus que celui du PSG. Donc pour moi, c’est victoire obligatoire“.

Nicky 3D : “Finies les mauvaise blagues, cette anomalie n’a que trop duré ! Une nouvelle ère commence, et le meilleur moyen de le prouver reste de terminer la saison en trombe en tapant enfin le pinardier chez eux“.

RPJ : “On est meilleur qu’eux poste par poste. Il n’y a que Vada, Malcom et Kamano, qui ont de la fulgurance, qui peuvent nous déstabiliser. Le reste c’est faible“.

Mali : “40 ans. Cette plaisanterie a trop duré et doit cesser ce week-end“.

AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Les chiffres de la rencontre
8. Bordeaux est la 8ème équipe à domicile cette saison.
9. Marseille est la 9ème équipe à l’extérieur cette saison.
8. L’OM a encaissé 8 fois le premier but à l’extérieur, pour 8 défaites.
54. Depuis 40 ans, Bordeaux a marqué 54 buts face à l’OM qui n’en a marqué que 19.
Screen G4E, L’Equipe, LFP, Le Phocéen