L’avant match. Gagnez pour la dernière de Carrasso !


Ça y est. La saison 2016-2017 va se terminer pour Bordeaux lors d’un déplacement à Lorient. Ce dernier match sonne surtout comme la fin d’une ère, celle d’un gardien respectable et fidèle. Ce soir, ça sera la dernière fois que Cédric Carrasso portera le maillot du scapulaire. 8 ans après son arrivée, la désormais légende vivante du club n’est pas conservée et s’en ira vers d’autres horizons l’année prochaine. L’occasion pour les joueurs de permettre à leur portier de partir avec une victoire, et pourquoi pas une 5ème place. Chose qui ne sera pas aisée, car Lorient est en pleine lutte pour le maintien et devra à tout prix gagner pour se sauver.

 

 

L’effectif lorientais

Malgré leur statut de lanterne rouge une bonne partie de la saison, tout le monde était d’accord pour dire que parmi les équipes jouant le maintien, l’effectif lorientais était le meilleur. D’ailleurs cela s’est vu cette année puisque désormais, ils ne sont plus derniers. Quand on joue le maintien et que l’on compte dans ses rangs des joueurs comme Cabot, Waris, Moukandjo ou encore Lecomte, c’est évidemment un avantage. De plus, mis à part le départ contraignant de Raphaël Guerreiro à Dortmund, l’effectif n’a pratiquement pas bougé. Ce qui a fait défaut à Lorient cette saison n’est pas l’attaque puisqu’ils en sont à 43 buts en ce moment (3 de plus que Saint Etienne) alors que la saison dernière ils ont marqué 47 buts. La différence s’est faite en défense, ou dans ce domaine, ils ont sombré cette saison. 69 buts encaissés cette saison contre 58 l’an passé. 19ème défense du championnat. Dur de prétendre à mieux avec une telle défense.

 

 

Le match aller

Face à une équipe de Lorient séparée de son entraîneur, Bordeaux démarre tambour battant et ouvre le score grâce à Kamano suite à un super mouvement de Sabaly côté droit. Puis, Bordeaux gère, attend, procède en contre, et, sur une boulette incroyable, concède l’égalisation. Suite à un coup-franc, Contento marque contre son camp du dos à cause d’une mauvaise communication avec Prior. Piqué au vif par son non-titularisation, Diego Rolan finit par rentrer en fin de match et la suite est l’un des buts de l’année (qui aurait mérité mieux que 10% des voix). Il est à la conclusion d’une superbe action en une touche de balle avec Sabaly qui lui remet un peu dans le dos. Pas grave, l’attaquant uruguayen tente un retourné acrobatique et il le réussit, le ballon se logeant dans la lucarne opposée de Benjamin Lecomte. Allez c’est cadeau, on vous remet la vidéo du but.

 

 

Qui est le meilleur lorientais ? 

Dur de dégager un lorientais au-dessus du lot cette saison. Cependant Majeed Waris semble l’être depuis 2 ans maintenant. Arrivé de Trabzonspor la saison dernière après avoir déjà évolué en France, en Ligue 1 avec Valenciennes, l’attaquant breton a vite pris ses marques dans l’équipe, à l’époque emmenée par Sylvain Ripoll. Auteur de 11 buts et de 3 passes décisives l’an dernier, il n’est pas loin de récidiver cette année avec 9 buts et 4 passes décisives. Joueur constant et qui marque des buts importants (doublé face à Guingamp et buteur pour l’égalisation lorientaise à Lyon), il est essentiel à cette équipe qu’il tire vers le haut. Pourtant jeune, (25 ans), il fait preuve d’une maturité sur et en dehors du terrain qui l’aide à rester performant, même quand son équipe est en difficulté.

 

 

Qu’en pensent les supporters lorientais ?

Sur le forum du FC Lorient, c’est la peur qui domine. Actuel 18ème mais à trois points de Nancy, dernier, tout peut arriver à cette équipe qui doit surtout compter sur ses poursuivants pour s’en sortir.

Chawax  : “Du stress jusqu’au bout … Une victoire devrait nous permettre de nous maintenir. Dans les autres cas on devra attendre les résultats de nos adversaires pour connaître notre sort…”.

Machete : “Gourvennec joue la gagne, ils ne balanceront pas le match, on ne pourra compter que sur nous-mêmes“.

Redted : “On ne gagnera jamais contre Bordeaux“.

Nanaff : “A moins que Gourvennec n’ait un réflexe émotionnel qui l’empêche de couler le club de ses débuts en jeune, je vois mal les Merlus l’emporter samedi. Prendre un point serait déjà un exploit… Cependant on peut espérer y arriver, puisqu’on a été capable de le faire face à Angers, qui est loin d’être une équipe de tartes. Mais avec un Moukandjo sur une patte et sans Marveaux, pas évident…”.

Merlus : “Dernier match où tout va se jouer! On tombe contre une grosse équipe de Bordeaux qui va jouer son va-tout pour récupérer la 5ème place. On peut aussi bien finir 16ème que 20ème. Au moins, on ne peut pas dire que niveau suspense on n’est pas servi cette saison“.

 

 

Les chiffres de la rencontre

33. Ce match entre Lorient et Bordeaux sera le 33ème du nom toutes compétitions confondues.

20. C’est le nombre de victoires bordelaises face à Lorient, mais seulement 5 au stade du Moustoir.

3,6. Ce chiffre est la moyenne de but entre ces deux équipes. Le spectacle est souvent au rendez-vous, rendez-vous que Cheick Diabaté, notre ancien attaquant appréciait particulièrement (7 buts en 5 matches).

17. Lorient est la 17ème équipe à domicile cette saison.

 

 

DSAS, Ligue 1, Screens G4E, L’Equipe