#AvantMatch. Bordeaux : victoire impérative

Photo Icon Sport


Après une série de cinq matchs sans victoire, Bordeaux reçoit l’Olympique de Marseille ce dimanche à 21 heures, en clôture de la 13ème journée de Ligue 1 Conforama, au Matmut Atlantique. Les Girondins, dans une période délicate, auront à cœur de relever la tête face à un adversaire qui n’a pas perdu depuis le 10 septembre en championnat.

 

Défaite Supporters Haillan avant Bordeaux-Marseille 8

 

Bordeaux dans la tourmente.

C’est un club bordelais en difficulté, qui reçoit ce dimanche son homologue olympien, dans un climat tendu. En chute libre depuis la déroute au Parc des Princes fin septembre (6-2), Bordeaux essaiera de préserver son invincibilité à domicile devant son adversaire du soir, qui dure depuis 40 ans. Marius Trésor l’affirme, ce match a “une saveur particulière”, lui qui a connu les deux clubs. Malgré cette période compliquée, les bordelais auront à cœur de faire un résultat ce dimanche soir. L’objectif du club reste, toujours, une place européenne en fin de saison, comme l’a exprimé le président Stéphane Martin au micro de Gold FM : “C’est une ambition réaliste, je pense qu’on a les moyens d’être européens, et qu’on fait tout pour y arriver. […] C’est légitime et c’est le devoir de tout le monde au club de se battre pour réaliser cet objectif”. Un optimisme partagé par les joueurs, notamment Valentin Vada, un peu en-dessous depuis quelques matchs : “On a de très bons joueurs, on le sait, on a confiance en nous.[…] Il ne faut pas lâcher et donner tout ce qu’on a pour continuer cette invincibilité face à Marseille”. Bordeaux s’appuiera sur ses internationaux, qui ont, d’une manière générale, connu des résultats positifs durant cette trêve.

 

Marseille à toute vitesse.

C’est une équipe marseillaise en pleine forme qui se présente ce dimanche sur la pelouse du Matmut Atlantique. En effet, les phocéens ont 7 matchs de suite sans défaite en championnat. Emmenée par Njié et Thauvin (5 buts chacun), l’équipe de Rudi Garcia essaiera de mettre fin à cette malédiction girondine. 4ème du classement avant cette 13ème journée, l’OM pourrait s’installer sur le podium en cas de victoire et de faux pas lyonnais ou monégasque. L’entraîneur ne pourra pas compter sur son milieu brésilien Luis Gustavo, suspendu pour ce match.

 

Garcia Gourvennec

 

Bordeaux-Marseille, l’année dernière, ça donnait quoi ?

Les deux équipes s’étaient rencontrées le 14 mai 2017, et le match s’était soldé par un nul, 1-1. Bafétimbi Gomis (60ème) avait répondu à Diego Rolan (2ème). Une rencontre arbitrée par Clément Turpin à l’époque.
Le match avait été rythmé et équilibré et Marseille avait fini, malgré le fait de jouer à l’extérieur, avec une possession de balle de 65% !
Bordeaux n’avait réussi que 195 passes tandis que les phocéens avaient échangé 467 ballons.
Jocelyn Gourvennec avait aligné l’équipe suivante : Carrasso – Sabaly, Toulalan, Jovanovic, Contento – Vada, Plasil, Sankharé – Malcom, Rolan, Kamano.
Rudi Garcia avait opté pour le 11 suivant : Pelé – Hubocan, Fanni, Rolando, Evra – Lopez, Vainqueur, Sanson – Thauvin, Gomis, Payet.

 

Le match de ce soir vu par les supporters bordelais.

Johann : “Pour commencer je vois donc ce match très tendu sur plusieurs points. Tout d’abord, le côté historique avec la peur que cette belle série qui perdure depuis 40ans en Gironde en championnat ne se termine… ce qui serait une sorte de petite ‘catastrophe’ car beaucoup de supporters girondins se raccrochent à cet objectif de saison quelle que soit la forme du moment ou le classement des équipes. Ensuite, sur le plan sportif car Marseille s’est détaché de nous en championnat avec notre mauvaise passe actuelle et même si on venait à l’emporter dimanche, on resterait derrière eux. Et il ne faut pas oublier le stade et le contexte ambiant. Les supporters de Marseille seront donc présents dans leur parcage en nombre mais aussi un peu partout dans le stade… La saison dernière on a pu le constater avec le but adverse qui a fait se lever du monde partout dans le stade (souvent des “footix” qui se sont découvert supporters de l’OM alors qu’ils n’y sont jamais allés et qui vivent à proximité de Bordeaux). On annonce environ 35 000 personnes pour ce choc ce qui rend perplexe quant à la volonté des bordelais de venir au match tandis que les ‘pseudos supporters adverses’ ont sans doute déjà leurs billets à cette heure-ci. Je serais présent en Virage Sud malgré la distance et le travail le lendemain matin ! Remplissons René Gallice de supporters girondins et poussons-les pour qu’ils comprennent combien cette rencontre et cette invincibilité tiens à cœur ! Pour finir, nous pouvons l’emporter car cela reste un match de prestige et les joueurs en ont conscience, enfin je l’espère ! ALLEZ BORDEAUX !”.

Fall : “Bon, on est dans une situation délicate. Bordeaux et Marseille ont connu des fortunes diverses. Après avoir rencontré le PSG, Marseille a pris confiance. Alors que Bordeaux a perdu confiance après sa lourde défaite face à Paris. C’est un match qui arrive au mauvais moment. Ensuite, c’est un match à double enjeu. Premièrement, on doit gagner pour remonter au classement par rapport a l’objectif. Deuxièmement, on doit tout faire pour garder notre invincibilité à domicile. Ce match doit servir de déclic pour les Girondins. Le bon recrutement était la force de Bordeaux les années passées.”

 

Le match de ce soir vu par nos adversaires marseillais.

Ludovic : Bordeaux va perdre. Ils ne sont pas en forme cette année et Marseille est en pleine progression. Je pronostique un 2-0 chez vous. Sanson et Thauvin sont en pleine forme. Bordeaux a changé de stade. Chaban-Delmas réussissait, mais le nouveau stade, pas vraiment.”

Jason : “Le déplacement à Bordeaux est toujours délicat pour l’Olympique de Marseille. Il y a toujours cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes, pour cette rencontre et ces 40 ans sans victoire. Depuis la débâcle au Vélodrome contre Rennes, l’OM a su relever la tête et a affiché un visage plus que positif avec une belle solidarité pour l’ensemble du groupe sur et en dehors du terrain. Je crois en cette équipe qui peut créer l’exploit au Matmut Atlantique d’autant plus que Bordeaux connait une baisse de régime depuis quelques matchs… Concernant le cas Evra, je ne pense pas que ça affecte les joueurs. Sur le terrain, il faut aller de l’avant et montrer que Marseille est de retour au plus haut niveau.”

 

Girondins4ever