#Avantmatch. Une défaite de plus ?

Ce mardi soir, les Girondins de Bordeaux rendent visite à Toulouse, pour cette Coupe de la Ligue 2017-2018. Une compétition qui peut les emmener en Europa League. L’Europe, un mot qui a disparu du dictionnaire bordelais.

Benoit Costil

Mon petit Bordeaux ne connaît pas la crise. 

Complètement à côté de leur sujet vendredi dernier contre Strasbourg, les bordelais viennent à Toulouse dans la peau de l’outsider. Un outsider, qui n’a connu qu’une seule fois la victoire entre le 23 septembre et aujourd’hui. Une honte, quand on est un club avec un si grand palmarès. Les joueurs ont l’obligation de gagner avant un déplacement houleux à Nice ce dimanche. Un déplacement qui s’avérera une catastrophe si les Girondins montrent le même visage qu’à Dijon, que contre Strasbourg. Souvent apprécié pour “son environnement, et sa pression moins importante qu’à Marseille ou Paris”, comme le disait Brahim Thiam pour Girondins4ever dernièrement, Bordeaux est bel et bien en crise. Virer Gourvennec, ce n’est certainement pas la solution. Les joueurs doivent se faire violence une bonne fois pour toute. Une relégation peut arriver dans un club comme Lens, Auxerre, Monaco. Donc pourquoi pas ici ? Bordeaux doit redevenir Bordeaux, avant qu’il ne soit trop tard.

 

Toulouse, la confirmation ? 

Sur une série de 6 matchs sans victoire entre fin octobre et début décembre, les Toulousains se sont rassurés samedi sur leur pelouse devant le Stade Malherbe de Caen (2-0). L’équipe de Pascal Dupraz, avec Gradel et Delort aux avants postes, et une charnière centrale jeune mais expérimentée, avec Diop et Jullien, va vouloir confirmer en Coupe de la Ligue. Compétition qui peut les emmener en Europe rapidement, puisque 4 victoires suffisent pour se qualifier.

 

Le dernier Toulouse-Bordeaux, ça donnait quoi ?

C’était le 15 septembre 2017, et les Girondins étaient dans une excellente forme. Ils n’avaient pas connu la défaite depuis début avril en championnat! Otavio et Lerager avaient fait un gros match au milieu de terrain et les bordelais s’était imposés sur un but de Malcom.

Pour ce match, Jocelyn Gourvennec avait aligné cette équipe: Costil – Sabaly, Toulalan, Jovanovic, Pellenard – Lerager, Otavio, Sankharé – Malcom, De Préville, Kamano. De son côté, Pascal Dupraz optait pour ce 11: Lafont – Adou, Diop, Jullien, Moubandje – Jean, Imbula, Somalia, Durmaz – Toivonen, Delort. 

Michel Pavon joueur Bordeaux

Des Pitchounes aux Girondins

Distants de 250 kilomètres, les deux clubs ont connus des joueurs en commun. Un des plus connus, l’ancien capitaine girondin Michel Pavon. Avant de devenir champion de France 1999 avec le club au scapulaire, Pavon a joué pendant de longues années au TFC (1986-1994), après y avoir fait toutes ses classes chez les équipes de jeunes. Matthieu Valverde, a également joué chez le voisin toulousain pendant deux années, avant de rejoindre Lyon en 2011. Bruno Da Rocha, William Prunier, Sylvain N’diaye ou encore Hervé Alicarte ont portés les deux tuniques. Mais le joueur le plus connu certainement, est Cédric Carrasso, qui a gardé les cages toulousaines une saison avant d’écrire sa légende à Bordeaux. Liste non exhaustive, tant ils sont nombreux.