Pourquoi King Street doit vendre rapidement ! (by Guillaume)

1 – Parce que King Street n’a jamais voulu investir…

GAPC avait un projet, Joe DaGrosa l’a vendu à King Street qui a apporté les fonds.
GAPC est désormais « out » et le projet n’existe plus.

2 – Parce que la note risque de devenir salée pour King Street

King Street a compris qu’il n’aurait pas le retour sur investissement promis par GAPC.

Attention, le bilan pourrait encore se dégrader.

3 – Parce que les droits TV et la valorisation des joueurs seront finalement inférieurs à leurs calculs

Si Bordeaux reste en crise dans les coulisses et sur le terrain, les droits TV seront revus à la baisse en fin de saison. La valeur marchande du groupe ne cessera de diminuer, il suffit de voir le peu de propositions reçues pour nos joueurs dans ce mercato hivernal et la grande braderie de nos jeunes, avant même d’être valorisés, pour comprendre que la masse salariale ne baissera pas facilement à Bordeaux ! Attention aux charges et à la dette qui se creusent pour King Street !

4 – Parce que les amoureux des Girondins, les supporters ne lâcheront pas !

Comme indiqué par Florian Brunet, le problème dépasse maintenant le cadre sportif. La situation est pourrie de l’intérieur et la grande majorité des supporters et des amoureux du scapulaire ne veulent déjà plus entendre parler de King Street. La colère monte et le stade risque de se vider encore un peu plus tous les mois jusqu’en juin. De plus, les joueurs n’arrivent plus à faire abstraction du contexte et les résultats peuvent vite devenir préoccupants.

5 – Parce qu’ils doivent sauvegarder leur image

Le fiasco financier est prévisible si King Street ne vend pas. Mais un autre fiasco est en jeu pour eux. L’image de la marque King Street, de ses actionnaires, pourrait rapidement engendrer une défiance, une méfiance dans d’autres domaines que le football. Il est toujours difficile de réhabiliter une image écornée.

IMG_0308 – Copie