[J14] Dans la tête de Jean-Louis Gasset… avant Lille-Bordeaux

Un col de 4ème catégorie

Après nos matches aboutis à Rennes et Paris, Bordeaux a l’occasion de franchir le dernier grand col avant la fin de l’année. Une équipe qui a montré en championnat et en coupe d’Europe depuis le début de l’année des qualités techniques, physiques, une abnégation et une rigueur tactique collective sous la direction de Christophe Galtier.
Ce groupe est composé de vieux « briscards » (Burak Yilmaz, José Fonte…) et de jeunes loups (Yusuf Yazici, Jonathan Ikoné…), la mayonnaise a pris, les leaders sont nombreux, les caractères sont affirmés. Bordeaux rencontrera une formation qui a acquis des certitudes.

Profiter d’un coup de pompe ?

Même si l’équipe lilloise a désormais l’habitude d’enchainer un match tous les trois jours, il est parfois compliqué de démarrer le match suivant ou de le finir car les jambes sont lourdes, la fatigue physique et nerveuse peuvent modifier la qualité de la concentration et les choix individuels et collectifs.

Déjà 2 matches à haute intensité contre Monaco et le Celtic, un déplacement en Ecosse avec un retour tardif jeudi soir, beaucoup de paramètres qui laissent penser qu’un ou plusieurs passages à vide pourraient avoir lieu pendant la rencontre de dimanche même si l’entraineur lillois a fait tourner une partie de son effectif pour le dernier match en Ligue Europa. Bordeaux devra profiter de tous les temps faibles des lillois et être efficace dans les zones de vérité.

Défendre en avançant…

Rigueur défensive couplée à une envie de jouer haut de se projeter vers l’avant dès que possible. Être capable de faire le dos rond sans jamais courber l’échine, voici les ingrédients des rencontres à Rennes et Paris et qu’il faudra à nouveau appliquer au stade Pierre Mauroy dès 17h ce dimanche.

Une équipe se dégage, des remplaçants qui vont avoir l’occasion de se montrer

Avec l’absence de Laurent Koscielny, Samuel Kalu et 4 matches en 10 jours, les organismes vont être mis à rude épreuve. Hatem Ben Arfa qui vient d’enchainer les rencontres après de nombreux mois d’inactivités, Pablo qui revient de 6 mois de blessure, Youssouf Sabaly et Loris Benito qui ont eu tendance par le passé à des blessures fréquentes… autant de problématiques qui obligeront Jean-Louis Gasset à ménager les organismes dès que possible.

Enock Kwateng et Edson Mexer auront certainement du temps de jeu pendant les 4 prochains matches, Nicolas De Préville, Yacine Adli, Jimmy Briand, Rémi Oudin… ainsi que les jeunes auront la chance de montrer leurs qualités et de rabattre les cartes pour 2021.

Ces 4 matches sont indispensables également pour mettre la pression sur les dirigeants, un Bordeaux dans la première moitié de tableau peut inciter l’actionnaire a, au moins, conserver l’effectif actuel, une rechute et une place dans le ventre mou fin décembre pourraient au contraire pousser King Street à vendre dès maintenant les joueurs les plus rentables.

Quelle équipe ce dimanche ?

Deux changements possibles. Yacine Adli débutera surement une des deux prochaines rencontres contre Lille ou Saint-Etienne, mais laquelle ? Si il prend place sur le terrain dimanche, il pourrait remplacer Toma Basic, qui a peut-être besoin de se remettre un peu en question. S’il venait à jouer mercredi, il prendrait plus facilement la place d’Hatem Ben Arfa, afin de faire souffler le stratège bordelais.

Une victoire à Lille lancerait parfaitement la série de 4 matches et Bordeaux reviendrait à 4 points du 2ème de notre championnat. Notre jeu doit se focaliser sur cet objectif, sans pression mais avec détermination.

Devant, comme toutes les semaines, se pose la question Josh Maja. Les deux matches réussis à Rennes et Paris, malgré son incapacité nouvelle à marquer, devraient le confirmer à Lille. A moins de le conserver pour le match du milieu de semaine et de relancer Jimmy Briand ou Hwang Ui-Jo en position de numéro 9.

Si l’option numéro 2 se confirmait, Nicolas De Préville ou Rémi Oudin seraient en balance pour remplacer le sud-coréen en milieu gauche ou en second attaquant.

A noter : 5 défaites, 2 nuls et une seule victoire pour nos Girondins dans les 8 dernières confrontations en terre lilloise.

On attend votre avis, comme chaque semaine, sur cet article et votre 11 pour ce match.