[J19] L’analyse complète de Bordeaux-Lorient (Tops, Flops, notes, joueur par joueur, tactique, feuille de match, vidéo)

Première victoire en 2021

On retiendra surtout le premier succès en 2021 pour l’équipe de Jean-Louis Gasset.
Pour la manière, on repassera. Après le but lorientais, 15 minutes de flottement auraient pu nous être fatales en 1ère mi-temps. Lors des 30 dernières minutes nous avons été au supplice et un match nul n’aurait pas été un scandale. Ce groupe est fragile, encore en convalescence, malgré 4 points dans les deux dernières rencontres. Il reflète parfaitement ce sentiment d’ensemble d’une équipe avec un mental défaillant, une difficulté à maitriser ses émotions et à se surpasser pour aller plus haut. Cette dixième place à mi-saison est conforme à ce qu’on a pu voir sur le terrain.

2 attaquants et une équipe plus offensive… au détriment d’une défense plus exposée

Contre Reims et un bloc solide et bas, Hwang Ui-Jo (5,5) avait paru si seul sur le front de l’attaque. Notre coach a retenu la leçon et il avait décidé d’aligner 2 attaquants avec Nicolas de Préville en plus du Sud-Coréen. Ce dernier a été très remuant sur le front de l’attaque, comme face à Strasbourg, proposant des courses intéressantes en profondeur et dans les espaces laissés libres par les défenseurs lorientais. Malgré tout, il ressemble plus à un attaquant de soutien, qu’un véritable buteur, et il lui faut un véritable 9 à ses côtés. Nicolas De Préville (5,5) a t-il les caractéristiques pour être ce buteur ? Aucun but depuis de nombreux mois, il a été vaillant hier soir, provoquant sans cesse l’arrière garde de l’équipe de Christophe Pélissier mais un peu brouillon parfois. Et faut-il le laisser tirer les coups de pied arrêtés ?

Sans buteur, il fallait un sauveur au milieu de terrain. Habituellement, il se prénommait Hatem Ben Arfa, en son absence Rémi Oudin a pris ses responsabilités (voir tops et flops).

Malheureusement, personne sur le banc actuellement pour prendre ce poste. Josh Maja n’y arrive plus  perdu pendant ces 10 minutes passées sur le terrain). Il n’est pas impensable que le joueur soit prêté ou vendu avant la fin du mercato en cas d’offre. Jimmy Briand n’est même pas apparu et sa lenteur ne constitue pas un atout lors des matchs à domicile contre des équipes qui viennent principalement pour défendre (pas le cas de Lorient qui malgré sa 19ème place continue à proposer du jeu).

A noter, le retour réussi de Samuel Kalu ( 6), véritable poison pour l’équipe adverse, sa vélocité, sa conduite balle aux pieds, ses qualités de dribbleur dans les petits périmètres ont mis au supplice ses adversaires du jour. Sa sortie s’est ressentie presque immédiatement avec une cartouche offensive en moins, notre équipe a reculé d’un coup et n’a plus été dangereuse malgré une belle entrée d’Amadou Traoré à gauche.

Ces velléités offensives du samedi soir ont déséquilibré l’arrière garde girondine

Terminé le triangle avec 3 joueurs devant la défense. Dans ce schéma, Toma Basic (4) a de nouveau proposé une performance de piètre qualité et Otávio (5,5) s’est bien battu mais il a payé parfois l’obligation de colmater trop de brèches. Derrière Laurent Koscielny (6), solide, a parfois semblé seul en dernier défenseur. Il a compensé par un placement irréprochable et une complémentarité parfaite avec Paul Baysse (voir Tops et Flops).

Loris Benito (5) n’a pas eu le rendement de son compère à droite Youssouf Sabaly (7) (voir ci-dessous). on remarquera quand même plus de centres venant des côtés et une amélioration de la qualité de ces derniers. Il faut quand même dire que le jeu offensif des lorientais a permis souvent d’avoir du temps et les espaces pour ces centres.

Notre gardien Benoit Costil (5) est malheureux sur le but de Terem Moffi. Pas d’arrêt décisif ou de faute de mains, un match propre, sans plus.

Les Tops

Rémi Oudin (7). Enfin dans les tops. Bien entendu, tout n’a pas été parfait. Il est surtout dans cette rubrique pour ses deux buts. Il aurait dû réaliser le Hat-Trick avec un peu plus de conviction en seconde mi-temps. Il a bénéficié également d’un ensemble plus juste techniquement. Une performance qu’il faut absolument confirmer dès la prochaine rencontre à Nice.

Youssouf Sabaly (7). Il a réussi à enchainer. Après son match réussi à Metz, il a été sur la même dynamique. On lui reprochait des performances en dents de scie, il a été constant pendant 90 minutes, proposant sans cesse une solution offensive. Il a également été sérieux défensivement pour ne pas laisser des boulevards sur son côté. Il sait qu’il lui reste 6 mois pour attirer un club ambitieux, nous avons bien compris cette semaine qu’il ne prolongerait pas en Gironde.

Paul Baysse (6,5). Encore et encore… Match plein pour le bordelais de cœur. Habitué à cette rubrique, il a encore été dans les airs et à l’impact intraitable et impitoyable pour les attaquants Lorientais. Sa mentalité et sa complémentarité avec Laurent Koscielny (6) nous permettent de croire encore un petit peu à une fin de saison intéressante. Si le reste de l’équipe pouvait être au diapason…

Le Flop

Toma Basic (4). Invisible. Le croate n’a rien apporté. Il a le plus souvent laissé Otávio défendre seul. Peut-être le moment de le laisser partir si Benfica ou un autre club souhaite l’acheter pour un montant entre 12 et 15 millions d’euros ? Soyons fous.

Les notes

Voici les notes Girondins4Ever des bordelais, après la victoire des Girondins de Bordeaux à domicile face au FC Lorient, match comptant pour la 19ème journée de Ligue 1 2020-2021.

Costil : 5
Sabaly : 7
Baysse : 6,5
Koscielny : 6
Benito : 5
Otavio : 5,5
Basic : 4
Oudin : 7
Kalu : 6
Hwang : 5,5
De Préville : 5,5

 

La feuille de match

Bordeaux – Lorient : 2-1 (2-1 à la mi-temps)
À Bordeaux (Matmut Atlantique), le 9 janvier, coup d’envoi à 21h
Entraîneur de Lorient : Christophe Pélissier
Composition de Lorient : Matthieu Dreyer (1), Vincent Le Goff (25), Jérémy Morel (21), Andreaw Gravillon (2), Armand Lauriente (28), Thomas Monconduit (23) (puis Laurent Abergel à la 58ème), Fabien Lemoine (18) (puis Yoane Wissa à la 70ème), Quentin Boisgard (11) (puis Adrian Grbić à la 80ème), Enzo Le Fée (10), Trevoh Chalobah (8), Terem Igobor Moffi (13)
Entraîneur de Bordeaux : Jean-Louis Gasset
Composition de Bordeaux : Benoît Costil (1), Paul Baysse (24), Loris Benito (23), Youssouf Sabaly (20), Laurent Koscielny (6), Toma Bašić (26), Otavio Henrique Passos Santos (5), Rémi Oudin (28) (puis Dilane Bakwa à la 86ème), Ui-Jo Hwang (18) (puis Josh Maja à la 87ème), Nicolas de Préville (12) (puis Amadou Traore à la 74ème), Samuel Kalu (10) (puis Yacine Adli à la 61ème)
Buts : Oudin (13ème), Moffi (23ème), Oudin (43ème)
Avertissements : Hwang (41ème), Baysse (89ème) pour Bordeaux
Aucun joueur expulsé

Le résumé video