[J20] Dans la tête de… Jean-Louis Gasset avant Nice

Enfin la passe de 2 ?

Va t-on réussir en ce début d’année où nous avons échoué tout au long de l’année 2020 en enchaînant enfin 2 victoires de suite ? L’infirmerie se vide, Hatem Ben Arfa est le seul grand absent de la rencontre. Les bordelais ont montré à Rennes, Angers, Paris ou Strasbourg qu’ils savaient voyager.

Nice, en plein doute !

Malgré la venue d’un “généreux mécène”, le milliardaire britannique Jim Ratcliffe et la présence de joueurs de qualités (Rony Lopes, Jeff Reine-Adélaïde, Dante, Kasper Dolberg…) dans cette équipe, la mayonnaise ne prend pas. Le départ de Patrick Vieira n’a pas eu l’effet escompté et l’absence d’identité de jeu, un peu comme comme chez nous, empêche de voir plus haut.
Attention tout de même, cette équipe peut se réveiller à tout moment et ne pas oublier que Bordeaux est souvent le spécialiste pour relancer des équipes au fond du trou (Monaco, Reims, St-Etienne cette année).
Contre une équipe qui doute, il semble indispensable de les presser haut dès le début de la rencontre, les étouffer et tenter de marquer ce premier but qui finit souvent d’anéantir les bonnes résolutions d’avant-match.

Une animation offensive encore en jachère !

Même si nous avons eu quelques belles séquences contre Lorient, il ne faut pas oublier que nous avions l’équipe idéale pour enfin marquer des buts (38 buts encaissés depuis le début de la saison).
Hwang Ui-Jo et Nicolas De Préville ont ce mérite de beaucoup travailler pour l’équipe notamment avec un repli défensif important. Encore plus important quand Hatem Ben Arfa est dans l’équipe car il est connu pour ne pas être un fervent défenseur de cette pratique. Devant le but, c’est plus compliqué. A eux deux, ils cumulent 2 buts depuis le début de la saison. Trop peu pour espérer une série. Samuel Kalu pourrait monter d’un cran, mais l’absence de l’ancien parisien et rennais oblige Jean-Louis Gasset à revoir ses plans. Josh Maja est une alternative devant pour accompagner Hwang Ui-Jo même si le joueur déçoit toujours un peu plus à chacune de ses sorties.

Encore une chance pour Yacine Adli ?

Le retour d’Hatem Ben Arfa lors de la prochaine journée contre Angers se précise, s’il veut être dans le bon wagon (avant également le retour de Mehdi Zerkane et le nouveau crédit donné à Rémi Oudin), il doit à son entraineur un match complet avant de lancer la série de la constance. Contre Nice, il pourrait jouer gros si notre entraineur lui donne les clés du jeu derrière Hwang Ui-Jo. A lui de montrer qu’il commence (enfin) à prendre de la bouteille. Cette analyse montre que les certitudes ne sont pas nombreuses avant cette rencontre.

Seule la défense, avec 10 clean-sheets, semble un gage de sécurité et de constance, le départ de Pablo conforte Paul Baysse, à lui désormais avec Laurent Koscielny de tirer ce groupe vers le haut.

Et pour vous, quel 11 face à Nice ?