[J23] Analyse et inquiétudes après Bordeaux-Lille (compte-rendu, notes, Tops-Flops, feuille de match, résumé vidéo)

Retour à l’ordinaire

Bordeaux est revenu à un niveau moyen lors de cette 23ème journée, la faute a une position trop basse, beaucoup de timidité et de lenteur dans le jeu. Le but de la 91ème minute à Lyon a semble t-il laissé des traces dans les têtes girondines. La question de la profondeur de banc se pose également. Enock Kwateng est passé au travers (comment lui en vouloir, il joue si peu…), nous avons vendu notre seul véritable attaquant derrière Hwang Ui-jo (si ce dernier se blesse, nous risquons d’accroître nos difficultés). L’entrée de Nicolas De Préville (qui n’y arrive plus depuis de nombreux mois) et la mise au placard de Jimmy Briand ne peuvent être une réponse satisfaisante à ce choix de mercato de dernière minute.

Surtout que le discours officiel parlait d’alléger l’effectif a des postes fournis ?! On se moque ouvertement de nous, les supporters, en plus de se moquer de notre coach. Comme toujours avec King Street, l’idée est de vendre et tous les joueurs sont concernés. “Pour les achats, je prendrais un ou deux joueurs en prêt sans option d’achat. Et pour le salaire, prise en charge totale par le club d’origine”. Voilà la stratégie commerciale, finalement elle ressemble à celle du terrain : décevante.

Quelle(s) ambition(s) ?

Les joueurs semblaient contents hier de leurs prestations. Tout va bien, continuons comme cela, Bordeaux est 10ème. Notre président n’est plus apparu depuis de nombreux mois. Jean-Louis Gasset porte en lui les seules ambitions du club. Il arrive parfois à réveiller les troupes mais la torpeur reprend assez vite ses droits. Comment King Street compte t-il remplacer l’année prochaine tous les joueurs en fin de contrat sans mettre la main au portefeuille ? Comment donner envie à Hatem Ben Arfa de prolonger l’aventure bordelaise dans ces conditions ? Yacine Adli, étincelant depuis le début de l’année, lui emboitera t-il le pas et un appauvrissement total est-il en marche ?

Et dire que Brest arrive si vite… Pas de compte rendu poste à poste pour ce match, les notes et les tops et flops suffisent à exprimer notre frustration.

Les Tops

Yacine Adli (6,5). Le seul joueur sur la pelouse avec Laurent Koscielny (6) à son niveau. Techniquement propre, il a essayé de mettre de l’ordre et de la vitesse dans le jeu bordelais.
Malheureusement autour de lui, les joueurs semblaient traumatisés après le but de la 91ème minute à Lyon. Moins en vu en seconde mi-temps, il a raté plusieurs passes faciles et a terminé dans le dur comme l’ensemble de ses coéquipiers.

Les Flops

Toma Basic (3). Il pourrait retrouver le banc avec l’arrivée de Jean Michaël Seri et sa prestation ne plaide pas en sa faveur. Trop faible dans l’impact, techniquement pas à l’aise, il a tout raté ou presque…

Hwang Ui-Jo (3). Merci King Street de prêter Josh Maja sans le remplacer et de nous laisser finalement plus aucun vrai numéro 9 dans cette équipe. Le sud-coréen marquera surement d’autres buts dans ce championnat, il est intéressant dans un positionnement central car il pèse sur les défenses mais peut-on le considérer comme un vrai numéro 9, un renard des surfaces qui nous permettrait de faciliter parfois nos rencontres ? Après avoir été en difficulté contre Lyon, puis Lille, on peut en douter.

Enock Kwateng (3). Difficile pour un joueur qui cire le banc depuis de nombreux mois de se mettre mentalement dans la partie en si peu de temps. Il a souffert et toutes les actions lilloises ou presque sont venues de son côté.

La fébrilité mentale de cette équipe. Bordeaux a semblé réagir à 0-2. Trop bas sur le terrain, trop timide dans le jeu, on a retrouvé la tristesse de l’automne. Oui, Lille est une belle équipe mais quitte à perdre, autant perdre avec panache. En 3 jours, on est passé d’un sentiment de fierté à un sentiment de honte. On attend (à nouveau) une réaction.

Les notes

Costil : 5,5
Kwateng : 3
Baysse : 4,5
Koscielny : 6
Benito : 4,5
Basic : 3
Adli : 6,5
Kalu : 5,5
Ben Arfa : 5
Oudin : 4
Hwang : 3

La feuille de match

Bordeaux – LOSC : 0-3 (0-0 à la mi-temps)
À Bordeaux (Matmut Atlantique), le 3 février, coup d’envoi à 19h
Entraîneur du LOSC : Christophe Galtier
Composition du LOSC : Mike Maignan (16), Reinildo Mandava (28), José Fonte (6), Sven Botman (5), Zeki Çelik (2) (puis Tiago Djaló à la 81ème), Renato Sanches (18) (puis Boubakary Soumaré à la 72ème), Yusuf Yazici (12) (puis Luiz d’Araujo Guimarães Neto à la 61ème), Jonathan Ikoné (10), Miguel Angelo Silva da Rocha (8), Timothy Weah (22) (puis Isaac Lihadji à la 81ème), Jonathan Bamba (7) (puis Jonathan Christian David à la 61ème)
Entraîneur de Bordeaux : Jean-Louis Gasset
Composition de Bordeaux : Benoît Costil (1), Enock Kwateng (25), Paul Baysse (24), Loris Benito (23), Laurent Koscielny (6), Toma Bašić (26), Yacine Adli (19), Hatem Ben Arfa (8) (puis Tom Lacoux à la 78ème), Rémi Oudin (28) (puis Amadou Traore à la 78ème), Ui-Jo Hwang (18) (puis Dilane Bakwa à la 78ème), Samuel Kalu (10) (puis Nicolas de Préville à la 72ème)
Buts : Yazici (55ème), Weah (66ème), David (89ème)
Avertissements : Ben Arfa (63ème) pour Bordeaux, Xeka (46ème) pour le LOSC
Aucun joueur expulsé

Le résumé vidéo