[Officiel] Ricardo Mangas, un latéral gauche en Gironde ! (présentation complète de son parcours)

(Miguel Pereira / Global Images) By Icon Sport

Après le départ de Maxime Poundjé, les supporters Girondins attendaient avec impatience l’arrivée d’un latéral gauche capable de s’imposer à un poste qui demeure l’une des faiblesses de l’équipe Girondine depuis le départ d’un certain Benoit Tremoulinas.

 

Nom : MANGAS Ricardo Luis Chaby
Nationalité : Portugaise
Age : 23 ans
Date de naissance : 19 mars 1998
Lieu de naissance : San Pedro Sula
Taille : 1m79
Poids : 66 kg
Poste : Latéral gauche

 

Mangas, formé à l’école benfiquiste

Ricardo Mangas débuta le football à l’âge de 8 ans dans le club du CD Maritimo Olhanense. A 13 ans, il intégra le centre de formation du Benfica. Champion national avec les U14 et U17, le jeune est annoncé comme un grand talent en devenir à ce poste. En 2014, Rafael Reis, journaliste de A Bola, dira même que seuls Pedro Rebocho et Rafa, du FC Porto, avaient à l’époque un potentiel similaire à Ricardo. Latéral très offensif, Ricardo, présent défensivement, présente des qualités offensives au-delà de la normale, grâce à sa technique et sa vitesse.

Passé par toutes les sélections nationales de jeunes, Ricardo tarde à confirmer son potentiel. Après avoir prolongé son contrat le 3 avril 2017, le jeune joueur de Benfica signe un contrat de 5 ans au Desportivo das Aves. Conscient des qualités de son jeune, son club formateur conserve 50% des droits du joueur, une pratique courante pour Benfica, notamment dans ses rapports avec Aves.

 

Un début de carrière poussif

A peine après avoir signé à Aves, le jeune latéral est prêté à Mirandela avant de revenir et de participer au championnat U23. En décembre 2019, il fait ses premiers pas avec l’équipe première et dispute 19 matches.

Après une première saison réussie, Benfica, qui dispose d’une clause de rachat, souhaite faire revenir son joueur. Il faut savoir que Ricardo Mangas n’est pas le premier joueur de Benfica à faire le chemin vers Aves. Depuis 2017, et la remontée d’Aves en Liga Nos, plusieurs jeunes font le même chemin : Luquinhas, Cristian Arango… Certains juristes évoquent même des accords secrets entre les deux clubs avec des cessions gratuites de joueurs mais avec des clauses telles qu’elles pourraient être requalifiées en prêt. Une manière pour Benfica de contourner la réglementation sur les prêts. Mais le joueur ne souhaite pas retourner dans son club formateur, estimant qu’il n’aura pas le temps de jeu suffisant. Dans le même temps, plusieurs clubs s’intéressent à lui, notamment Cagliari. Un autre club manifeste son intérêt, c’est Lille. Mais étant fourni à ce poste (Reinildo et Bradaric), c’est finalement à Boavista, club filial, que le latéral va poser ses valises, signant le 4 août 2020, un contrat de 4 ans.

Ricardo Mangas va disputer 28 matches dont 21 titularisations. Son profil offensif lui permettra notamment d’inscrire 3 buts (1 de la tête, 1 du pied gauche et 1 du pied droit) mais seulement 1 passe décisive. Auteur d’une bonne saison, il sera notamment élu meilleur jeune du mois de février en Liga Nos avec 14,97% des voix devant Pedro Gonçalves (Sporting) et Fernando Fonseca (Pacos de Ferreira).

Une saison qui lui vaut encore un intérêt de son club formateur mais c’est finalement à Bordeaux que le joueur va atterrir.

 

Ricardo Mangas débarque en Gironde

Alors qu’il devait signer à Lille, après un passage à Boavista, c’est finalement en Gironde que Ricardo Mangas va poursuivre sa carrière. Choix logique compte tenu des liens qui se sont créés entre les deux clubs.

Après le départ de Maxime Poundje, et le probable replacement de Loris Benito dans l’axe, Admar Lopes avait clairement identifié ce poste comme une priorité absolue. Et logiquement c’est un de ses anciens poulains qu’il fait venir après une saison plus que probante à Boavista.

Gérard Lopez a prévenu en conférence de presse qu’il y aurait des liens entre Bordeaux et Boavista, c’est chose faite. Après Alberth Elis, c’est donc Ricardo Mangas qui débarque en Gironde avec la lourde tâche de s’imposer à un poste qui cherche désespérément un successeur à Benoit Trémoulinas. Autant dire que les attentes des supporters sont grandes et que ses débuts seront scrutés avec attention.

Ses qualités de vitesse et sa technique devraient lui permettre de s’imposer à ce poste. Et son caractère, très tourné vers l’offensive, sera sans nul doute un atout important pour l’animation offensive de Vladimir Petkovic.

Si l’on en croit les médias portugais, Benfica aurait toujours conservé les 50% des droits du joueur, mais a refusé de faire revenir ce joueur qui signe aux Girondins de Bordeaux avec une option d’achat obligatoire estimée à 1.5M€.