[J2] Dans la tête de… Vladimir Petkovic avant Marseille-Bordeaux

Un mercato trop présent

Dans ce groupe, de nombreux joueurs sont en instance de départ (Toma Basic, Yacine Adli, Hwang Ui-Jo) et d’autres ne seraient pas retenus en cas d’offre (Ruben Pardo, Loris Benito, Edson Mexer…). Dans ce cadre, comment composer une équipe de 11 joueurs concernés par le match à Marseille ? Faut-il écarter de la composition des joueurs qui pourraient partir dans les 15 prochains jours (risque de faire capoter leur transfert s’ils se blessent notamment)? De plus, la question de leur motivation et implication se pose dans cette période trouble jusqu’au 31 août.

Pour les supporters bordelais, la coupe est pleine avec cet effectif, ce groupe est dans l’attente des mouvements des 15 derniers jours de mercato avec les arrivées de 4 ou 5 joueurs qui devraient modifier en profondeur le visage de l’équipe-type. En termes de jeu et d’état d’esprit, il est compliqué d’attendre des miracles sur la pelouse de Marseille.

Marseille à l’opposé

De l’autre côté, le mercato ambitieux et animé des olympiens est en contraste parfait avec la construction très en retard de notre nouveau projet (à cause bien entendu du long processus de vente). Dans un stade plein, l’ambiance risque d’être électrique. Comment notre équipe va-t-elle se comporter dans un tel contexte ? Les lacunes mentales et techniques que nous avons maintes fois soulignées en 2021 vont-elles disparaître après seulement 15 jours sous la houlette de notre nouveau coach ? Son discours positif et ambitieux est-il suffisant pour guérir les maux d’une équipe à la dérive ?

De nouvelles têtes… tout de même

Pas qualifiés lors de la première journée, Gideon Mensah et Ricardo Mangas sont enfin disponibles. On espère qu’ils pourront dynamiser un flanc gauche complètement amorphe depuis de nombreuses années. Samuel Kalu devrait également bénéficier offensivement de l’apport de véritables spécialistes qui apporteront du soutien au nigérian. Pour Timothée Pembélé, les premiers mots de Vladimir Petkovic, sur le besoin de se situer dans ce groupe et le temps d’être dans le bon rythme, laissaient présager une intégration plus tardive dans l’équipe. Sa présence dans le groupe pour Marseille indique le contraire. C’est également un formidable désaveu pour le jeune italien Raoul Bellanova, qui malgré de bons matchs de préparation, n’aura jamais eu sa chance à Bordeaux. Un transfert semble inéluctable.

Encore en 3-5-2 ?

Avec l’arrivée de 3 nouveaux défenseurs, le coach restera-t-il sur son schéma préférentiel ? Comment consolider l’axe central ? Timothée Pembélé peut-il être lancé dans le grand bain, 4 jours après son arrivée ? Loris Benito mérite-t-il une place après son match catastrophique en ouverture du championnat ? Gideon Mensah et Ricardo Mangas peuvent-ils être alignés ensemble ou seront-ils en concurrence toute l’année comme arrière gauche ? Rémi Oudin et Toma Basic (déjà la tête ailleurs) vont-ils être sanctionnés pour leur piètre prestation de la semaine dernière ? Enfin, Hwang Ui-Jo est-il prêt seulement une semaine après son retour ?

Beaucoup de questions et interrogations pour le match de ce soir. Le projet, jusqu’au 31 août, restera surement bancal, le mois de septembre pourrait également être périlleux car la mayonnaise entre les nouveaux arrivants risque de prendre du temps. À nous, supporters, d’être patients mais attention tout de même de ne pas prendre trop de retard à l’allumage.