[J3] Dans la tête de… Vladimir Petkovic avant Angers

Une première et des dernières ?

Après la seconde mi-temps au Stade Vélodrome, une confirmation est attendue ce dimanche contre Angers. Au niveau du jeu, de l’état d’esprit mais surtout au niveau du résultat, car la confiance se gagnera par cette voie.

Pas simple pourtant contre une équipe d’Angers avec un bloc compact, des joueurs qui se connaissent et se fondent dans un collectif bien huilé. Une équipe surtout qui vient de battre l’Olympique Lyonnais 3-0 et qui par ce résultat valide complètement la transition d’entraineur avec l’arrivée de Gérald Baticle en lieu et place de Stéphane Moulin, qui avait donné tant de satisfaction à ses dirigeants.

Il faudra surement être patient et intelligent dans cette rencontre pour lancer définitivement notre saison avec une première victoire. Ce match marque également la dernière rencontre de ce groupe qui a tellement souffert, et qui nous a tellement fait souffrir pendant ces 3 dernières années. De nombreux changements avant la fin du mercato, nous lanceront alors définitivement dans un nouveau cycle. En plus du départ de Yacine Adli et Toma Basic, on pourrait voir la dernière de Hwang Ui-Jo, Ruben Pardo, Samuel Kalu (sans oublier des surprises)… Peut-être la meilleure façon ce dimanche, pour tout ces joueurs, de laisser une bonne dernière impression de leur passage en terre girondine ?

Une tactique en 3-5-2, des recrues confirmées ?

En défense, Timothée Pembélé devrait connaître sa première titularisation à droite, Enock Kwateng serait alors replacé dans la défense à 3 (en lieu et place d’Edson Mexer) avec Laurent Koscielny et Ricardo Mangas. Sur le côté gauche Gideon Mensah n’a pas de concurrence (avec en plus l’absence de Loris Benito).

Au milieu de terrain, l’entraineur prendra-t-il le risque de faire jouer (à nouveau) Toma Basic à 24 ou 48h d’un transfert ? Même question pour Yacine Adli ? Les deux joueurs pourraient rentrer sur la pelouse en fonction des circonstances.

Devant, la rentrée concluante de Rémi Oudin pose la question du choix de Vladimir Petkovic entre l’ancien Rémois et Samuel Kalu. Pour ses qualités de percussions, autour de l’attaquant Hwang Ui-Jo, le nigérian semble plus adapté à ce poste.

La question du déclic et de la bonne ambiance

Depuis 3 ans, après un résultat ou un match abouti, les joueurs viennent louer la bonne ambiance au sein du groupe et le sentiment que le résultat du week-end constitue un déclic pour la suite.

Ces dernières années et les multiples désillusions nous obligent à la prudence. Attendons plusieurs matchs, plusieurs mois pour se rendre compte vraiment de l’apport de notre nouveau coach, de la fin d’une fragilité mentale et technique de notre équipe, sans oublier le plus important : un style, une empreinte de jeu que l’on puisse définir comme dans les époques Laurent Blanc ou Elie Baup.

Concernant la bonne ambiance, nous avons entendu pendant de nombreuses années que le groupe était réceptif, travailleur, avec aucun problème à l’intérieur de ce dernier et pourtant aucun résultat découlant de cette « soi-disant » plénitude sur les plaines du Haillan… jusqu’au moment où nous avons entendu tout le contraire. La bonne ambiance viendra surement le plus des résultats et du professionnalisme de nos joueurs, de leur dévouement au maillot et à l’institution.