Alberth Elis, premier joueur hondurien aux Girondins de Bordeaux (présentation)

By Icon Sport

Après le rachat de Gérard Lopez, tous les supporters espèrent un mercato trois étoiles comme il l’avait fait à son arrivée à Lille. La quatrième recrue sera donc un autre joueur du club de Boavista, Alberth Elis.

 

Nom : ELIS Alberth Josué Martinez
Nationalité : Hondurienne
Age : 25 ans
Date de naissance : 12 février 1996
Lieu de naissance : San Pedro Sula
Taille : 1m83
Poids : 75 kg
Poste : ailier – attaquant

 

Une star, à l’étroit dans son pays

Très jeune, Alberth impressionne par sa qualité. A l’âge de 12 ans, il intègre l’académie de l’Olimpia, plus grand club du Honduras. Surdoué, il débute sa carrière professionnelle à seulement 17 ans. Pour ses premiers pas, il dispute pas moins de 72 matches en 3 saisons, inscrivant 28 buts.

Ses prestations vont lui permettre de quitter le Honduras et en 2016 il signe au Mexique dans le prestigieux club de Monterrey. A peine 5 matches disputés qu’il est alors prêté en MLS au club du Dynamo Houston. C’est à ce moment, à seulement 21 ans, que sa carrière va décoller. Pour sa première saison, il permet à son club de remporter l’US Open Club avec au passage 11 buts en 30 matches. La MLS découvre alors un ailier rapide et technique, la panthère du Honduras n’en finit pas de marquer les esprits. Au point que Houston décide d’acheter le joueur dés la fin de saison. Les deux saisons suivantes, il confirme qu’il est devenu l’une des pièces maitresses du club américain, inscrivant 24 buts en 72 matches.

Son entraineur de l’époque décrit Alberth comme un joueur intelligent et rapide, un joueur redoutable qui peut aller loin. En 3 saisons en MLS il inscrit 32 buts et distille 24 passes décisives en 86 matches, des stats qui font parler.

Star dans son pays, Alberth est également le meilleur joueur de la sélection Hondurienne. Il débute avec les A, à seulement 18 ans, le 10 octobre 2014. Avec 11 buts en 44 sélections, Alberth n’en finit pas d’impressionner et d’attirer l’œil des recruteurs européens. Et ce d’autant plus que son contrat se termine en décembre 2020. Le joueur semble être une affaire plus qu’intéressante financièrement.

La panthère chez les panthères

En septembre 2020, Alberth découvre l’Europe et signe un contrat de 3 ans et demi avec les Panthères de Boavista. Pour seulement 1M€ c’est donc Admar Lopes, Directeur sportif du club portugais, qui flaire la bonne affaire en dépit de l’intérêt du Celtic. C’est donc chez les Panthères du Boavista (surnom du club) que la panthère du Honduras débarque… quoi de plus normal, en fait. A peine arrivé, Alberth plonge dans le grand bain du championnat Liga Nos face à Porto avec une défaite à la clé. Arrivé sans réelle préparation d’avant saison du fait de la crise sanitaire, Alberth peine à trouver ses marques.

Alors que son club lutte pour le maintien, le joueur va peu à peu s’affirmer dans le championnat et permettre à son club de se maintenir. Avec 8 réalisations et 6 passes décisives en 31 matches, Alberth est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du club portugais.

La panthère débarque en Gironde

Alberth Elis va devenir le premier joueur Hondurien de toute l’histoire à revêtir le maillot marine et blanc. Il sera le 3ème joueur de son pays à découvrir le championnat de Ligue 1, après Porfirio Armando Betancourt (Racing) et Georgie Welcome (Monaco).

Admar Lopes, devenu Directeur Sportif du club girondin, quoi de plus normal qu’il soit allé chercher le joueur qu’il avait fait venir en Europe. Le joueur attisait les convoitises, on parlait notamment de lui à Porto pour remplacer Marega. Plusieurs clubs anglais viennent aux renseignements (Watford, Brighton, West Ham ou encore Southampton), le Celtic revient également à la charge mais c’est finalement en France qu’Alberth va poursuivre sa carrière et essayer de franchir un nouveau palier.

Alors effectivement, le nom d’Elis fait surement moins rêver que d’autres joueurs plus connus, mais ceux qui suivent la Liga Nos savent que ce joueur peut s’imposer en Ligue 1. Ailier, capable d’évoluer en pointe, ses qualités de vitesse, de technique mais aussi de puissance devraient indéniablement apporter une plus-value à l’effectif Girondin. Capable d’éliminer en un contre un, l’ailier du Honduras va apporter un profil différent de ceux existants, et aura à cœur de prouver qu’il peut s’imposer dans le championnat français.

Il restera comme l’une des premières recrues de l’ère Lopez et devra rapidement démontrer qu’il ne suffit pas d’être un joueur connu pour avoir du talent. Il correspond en tous cas au profil de joueur recherché par le club, à savoir un jeune à fort potentiel, qui est déjà sur la liste de pas mal de clubs européens, et pourrait rapporter une belle plus-value au club Girondin.

A cet instant, le joueur est blessé, ou plutôt en convalescence. Il a notamment été opéré du 5ème métatarsien du pied, suite à une blessure contractée lors de la Golden cup. Il devrait retrouver la plénitude de ses moyens vers la mi-septembre.

Il arrive en prêt avec option d’achat (6 millions d’euros).

 

Retrouvez ci-dessous les images de ses buts et de ses passes décisives