[J8] Les Tops et les Flops Girondins4Ever de Bordeaux-Rennes

Les Tops

Benoit Costil (9) – Un gardien de handball

Une dizaine d’arrêts dont plusieurs comme un gardien de handball avec des réflexes à bout portant. Sans notre portier, notre équipe aurait lourdement chuté face à Rennes. Ce point, nous lui devons.

Edson Mexer (8) – Il tient la baraque

Bonne semaine pour Edson Mexer malgré sa bévue finalement sans conséquence à Saint-Etienne. Comme face à Montpellier, il se comporte en patron en l’absence de notre capitaine. En plus, il marque ce but dans les dernières minutes et nous offre un nul miraculeux. Son repositionnement au centre est surement un des premiers éléments pour expliquer la qualité de ces prestations. Juste dans la relance, il ne panique pas et malgré une défense loin d’être imperméable, il se comporte en vrai patron.

Peut-être enfin une belle saison du mozambicain ?

Le mental
Bordeaux a eu beaucoup de chance, le mot “miracle” apparaît dans presque toutes les analyses d’après-match.
Sans la maladresse rennaise et un portier en état de grâce, la valise aurait été pleine.
Mais cette équipe a une qualité indéniable, elle continue à croire à un retour possible quels que soient les événements et sa qualité de jeu.
Les Flops 
Fransergio  (3)
Encore une chance de montrer des progrès et encore un échec. Avec Otavio, ils n’ont jamais été en mesure de proposer un pressing efficace. La bataille du milieu a été perdue et Bordeaux a passé son temps à courir après le ballon. Un peu mieux en seconde période mais encore largement insuffisant.
Le jeu proposé 
À part contre Angers et pendant 30 minutes face Lens, Bordeaux a le plus souvent défendu dans son antre depuis le début du championnat. Malgré les bonnes intentions sur l’envie d’agir et non de réagir, le constat reste le même.
Une 1ère mi-temps indigne d’une équipe, même en reconstruction, qui espère remporter sa 1ère victoire à domicile. Difficile après 8 journées d’évaluer le niveau de ce groupe. Bien entendu, il faut encore un peu de temps, mais pour passer un palier, la stabilité dans la production va vite devenir indispensable.
Analyse de la semaine
Au niveau comptable, 5 points sur 9 avec deux déplacements, de nets progrès.
Des signes encourageants, dans l’état d’esprit, dans le chaudron et dans le jeu lors de la 1ère mi-temps à Montpellier. Ensuite, on a retrouvé beaucoup de fragilité et de frilosité dans cette équipe malgré un mental toujours positif.
Les mois d’octobre et novembre vont être déterminant pour voir quel est le visage dominant de cette équipe.

Les notes

Costil : 9
Pembélé : 6
Mexer : 8
Gregersen : 5,5
Kwateng : 5
Mangas : 4
Otávio : 5
Fransergio : 3
Adli : 4
Dilrosun : 5
Hwang : 5,5

La feuille de match

Bordeaux – Stade Rennais : 1-1 (0-0 à la mi-temps)
À Bordeaux (Matmut Atlantique), le 26 septembre, coup d’envoi à 13h
Entraîneur du Stade Rennais : Bruno Génésio
Composition du Stade Rennais : Alfred Gomis (16), Hamari Traoré (27), Birger Solberg Meling (25), Warmed Omari (23), Nayef Aguerd (6), Jonas Martin (28) [puis Lesley Ugochukwu à la 83ème], Flavien Tait (20), Benjamin Bourigeaud (14), Gaëtan Laborde (24) [puis Loum Tchaouna à la 83ème], Kamaldeen Sulemana (10) [puis Baptiste Santamaria à la 76ème], Martin Terrier (7) [puis Serhou Guirassy à la 76ème]
Entraîneur de Bordeaux : Vladimir Petkovic
Composition de Bordeaux : Benoît Costil (1), Enock Kwateng (25), Timothée Pembélé (22) [puis Sékou Mara à la 67ème], Ricardo Luís Chaby Mangas (12), Edson André Sitoe (4), Stian Gregersen (2) [puis Abdel Jalil Medioub à la 71ème], Javairo Dilrosun (21) [puis Rémi Oudin à la 67ème], Yacine Adli (19), Fransergio Rodrigues Barbosa (13), Otavio Henrique Passos Santos (5) [puis Samuel Kalu à la 67ème], Ui-Jo Hwang (18)
Buts : Laborde (56ème), Mexer (89ème)
Avertissements : Martin (17ème), Omari (36ème), Santamaria (80ème), Meling (80ème) pour le Stade Rennais
Aucun joueur expulsé