[J17] L’analyse complète de Bordeaux-Lyon (Analyse, Tops, Flops, notes, stats, feuille de match, résumé vidéo)

Un sentiment mitigé

Si on regarde le score final et l’état d’esprit de notre équipe, nous pouvons être satisfait. Mais, il ne faut pas oublier que Bordeaux a joué les 3/4 du temps à 35 mètres de ses buts et que nous égalisons sur une nouvelle erreur lyonnaise alors que ces derniers dominaient nettement les débats.
Le système à 4 défenseurs n’a pas été d’une grande réussite car sans la maladresse de l’équipe de Peter Bosz, nous aurions pu partir avec une nouvelle valise.
Une dernière demi-heure plus prometteuse dans le jeu
Avec le passage à 3 défenseurs et l’apport des pistons Ricardo Mangas et Timothée Pembélé, l’équipe a été plus entreprenante. Et même si elle n’a pas marqué dans ce temps fort, elle a joué plus haut, elle a été plus active et plus proche de forcer son destin.
On en vient à regretter que cette tactique n’ait pas été mise en place dès le début de la rencontre. Trop de frilosité dans le jeu, avec près de 70% de possession de balle pour l’équipe lyonnaise, l’équipe est encore trop passive.
Par contre, une bonne agressivité sur le porteur du ballon et une équipe plus compacte dans l’ensemble. Malgré tout avec 39 buts encaissés, l’équipe est toujours malade.
Un petit Lyon
Dans l’analyse, il faut également intégrer l’état de forme de l’adversaire. Pour de nombreux commentateurs, l’adversaire du soir était dans une petite forme, dans la continuité de ses dernières rencontres, notamment la défaite à domicile contre Reims (1-2).
Fébrile défensivement avec 25 buts encaissés depuis le début de la saison, cette équipe semble un peu perdue à la perte du ballon et dans un schéma en 3-5-2 pas complétement assimilé par les joueurs.
Contre Troyes la semaine prochaine, nos joueurs retrouveront une équipe habituée des combats pour s’extirper de la zone dangereuse, une équipe qui propose un jeu alléchant malgré un effectif limité en nombre et au niveau qualitatif.
Il faudra de l’envie, de la justesse, une prise de risque peut-être encore un peu plus assumée pour éviter de voir une nouvelle équipe s’éloigner au classement.
Les notes
Costil : 5

Kwateng : 4
Gregersen : 4
Mexer : 5
Mangas : 5,5
Lacoux : 5,5
Onana : 7
Adli : 5
Oudin : 6
Hwang : 5,5
Elis : 7

Les statistiques

Image

 

Les Tops

Jean Onana (7/10) : Un match plein

Il a été au niveau de l’événement dans l’impact, l’envie, techniquement également. Il a terminé extrêmement fatigué mais c’est finalement ce qu’on attend de nos joueurs dans ces moments compliqués. Tout donner, ne pas se cacher et tenter d’arracher des victoires. Il pourrait être un guide dans les prochaines semaines du redressement bordelais. A confirmer.

Alberth Elis (7/10) : Le gladiateur bordelais

Une passe décisive, un but et une activité de tous les instants. Le guerrier hondurien ne lâche jamais rien et sa complémentarité avec Hwang Ui-Jo – 5,5 commence à être intéressante. La meilleure recrue bordelaise avec une adaptation éclair et des performances de qualité semaine après semaine.

Les Flops

La fébrilité défensive

Stian Gregersen (4/10) sur le premier but, Ricardo Mangas (4/10) fébrile quand il doit défendre (même s’il est intéressant sur le plan offensif). Si on ajoute un Edson Mexer (5/10) assez lent, on comprend le classement de notre équipe. 39 buts encaissés et encore beaucoup d’occasions pour les lyonnais, il faut absolument fermer la boutique si on souhaite revenir dans ce championnat.

Après le passage à 3 défenseurs avec les deux pistons, l’équipe a semblé mieux équilibrée et Bordeaux s’est créé plusieurs occasions avec l’apport des pistons. Avec encore 2 buts encaissés, Vladimir Petkovic doit peut-être revoir ce schéma à 4 qui n’a pas permis à notre équipe de remporter la moindre rencontre depuis le début de la saison.

La feuille de match

BORDEAUX 2-2 LYON (mi-temps: 1-2)
Ligue 1 / 17ème journée de Ligue 1 2021-2022
Stade : Stade Matmut-Atlantique
Arbitre : J. Brisard
Buts : M. Gusto (36e, csc) A. Elis (58e) pour BORDEAUX – J. Denayer (29e) Thiago Mendes (41e) pour LYON
BORDEAUX : B. Costil – Mexer, S. Gregersen – E. Kwateng, Ricardo Mangas – A. Elis (J. Briand, 87e), T. Lacoux (Fransérgio, 69e), J. Onana, R. Oudin (J. Dilrosun, 76e) – Y. Adli (T. Pembele, 69e), Hwang Ui-jo (M. Niang, 77e)
LYON : Anthony Lopes – J. Denayer (D. Da Silva, 44e), J. Boateng (M. Caqueret, 76e), C. Lukeba – M. Gusto, Emerson (K. Toko Ekambi, 76e) – Thiago Mendes, Bruno Guimarães – X. Shaqiri (M. Dembélé, 66e), H. Aouar – Lucas Paquetá

Le résumé vidéo