[J20] Dans la tête de… Vladimir Petkovic avant Rennes

Une équipe presque au complet…

Après l’épisode Covid qui a décimé notre équipe, nous avons un effectif presque au complet puisqu’il nous manque uniquement Jean Onana et Gideon Mensah (à la CAN) et le remplaçant Amadou Traoré. Cependant, Samuel Kalu, Mehdi Zerkane, Paul Baysse, Laurent Koscielny et Otávio ne font pas partie du groupe puisque nous avons bien compris qu’ils sont considérés comme indésirables par le club.
Nous avons ainsi 10 joueurs indisponibles pour cette rencontre à Rennes (on peut peut penser que Josh Maja est présent plus pour faire le nombre que pour espérer jouer dimanche)
Plus le droit à l’erreur pour Vladimir Petkovic
Gérard Lopez peut confirmer son entraineur semaine après semaine, on ne voit pas comment il pourrait se sortir de deux nouvelles défaites contre Rennes puis Strasbourg surtout si le jeu ne progresse pas.
Alors comment essayer de s’en sortir ?
Quelques pistes à explorer :
Donner enfin la chance aux jeunes
Tom Lacoux et Issouf Sissokho ont montré leur envie et leur détermination. Bordeaux aura besoin de guerriers et ils méritent d’être enfin la peau de titulaires. De même pour Timothée Pembélé qui mérite de devenir le défenseur titulaire au poste d’arrière droit.
Yacine Adli qui se stabilise au milieu
Avec 2 travailleurs derrière lui, l’ancien parisien peut enfin prendre les clés du camion bordelais. Plus libre sur le terrain afin d’être moins prévisible dans ses déplacements, il peut devenir le relais indispensable du jeu des Girondins, la plaque tournante d’une équipe qui n’évoluera pas si elle ne progresse pas dans les transitions rapides ou posées et dans une osmose collective plus claire et aboutie.
Une défense centrale plus complémentaire et logique par rapport aux choix « stratégiques »
Edson Mexer et Laurent Koscielny sur le départ, Abdel Médioub et Stian Gregersen sont naturellement les choix de notre entraineur ou la stratégie est incompréhensible. Un joueur dont nous voulons nous séparer ne peut être choisi au détriment d’un joueur que nous souhaitons conserver et/ou prolonger. Bien entendu, cette hiérarchie peut évoluer avec l’arrivée d’un nouveau défenseur central. N’oublions pas la possibilité Timothée Pembélé en défense centrale, si besoin.
Utiliser la fraicheur de M’Baye Niang
Nous avons presque oublié ses 4 buts en Coupe de France qui auraient mérité de lui donner un peu plus de temps de jeu ensuite. En décalant, Hwang Ui-Jo à gauche ou à droite, Bordeaux pourrait proposer une attaque de feu avec Alberth Elis comme 3ème homme. Javairô Dilrosun et Rémi Oudin ne sont malheureusement que des ‘ »intermittents du spectacle » pour le moment. Trop irréguliers dans leurs performances, ils empêchent également l’équipe d’être régulière dans ses résultats. De plus, le sud-coréen et l’hondurien ont cette capacité à faire les efforts offensifs et défensifs pendant toute une rencontre.
Trouver les joueurs réguliers avec une équipe stable
Que ce soit dans le schéma et dans le choix des hommes, Vladimir Petkovic a trop souvent tâtonné et changé dans la première partie de saison, les joueurs ont besoin de stabilité tactique, de stabilité dans leur placement, un peu de confiance semaine après semaine sur leur statut de titulaire. Il est anormal que les connexions sur le terrain soient si mauvaises mais quand on regarde toutes les compositions d’équipe depuis la 1ère journée, on comprend un peu mieux nos difficultés actuelles.