[J24] Dans la tête de… Jaroslav Plasil et David Guion avant le déplacement à Lens

Jaroslav Plasil sur le banc mais David Guion déjà aux manettes ?

L’arrivée de l’ancien rémois (sûrement lundi prochain) semble déjà bouclée depuis quelques jours. Il souhaitera commencer sa mission dans un climat un peu plus apaisé et si possible sans une seconde gifle après le 5-0 (sans oublier le 6-0 à Rennes) sur la pelouse Auguste Delaune.
Plusieurs sources concordantes confirmeraient des échanges entre l’intérimaire Jaroslav Plasil et le nouvel élu David Guion. On peut imaginer que la première mission est donc de consolider notre base arrière afin de démarrer un nouveau cycle sur des fondations solides, quel que soit l’impact sur la qualité du jeu.
Question du gardien 
Normalement, Gaëtan Poussin est le premier choix naturel pour remplacer Benoît Costil, qui a fait le déplacement dans les Hauts de France. Mais avec 8 buts encaissés et peu ou pas de parade vraiment décisive, le débat est ouvert avec un Davy Rouyard, impressionnant sur sa ligne en Coupe de France contre Brest.
De plus, les relances au pied catastrophiques de la doublure de notre portier international n’est pas de nature à rassurer une défense qui prend l’eau toutes les semaines.
Il semble tout de même plus probable que cette alternative soit tranchée par le nouveau coach quand il aura vu les 2 hommes à l’entraînement pendant quelques jours ou semaines.
Privilégier une défense à 4 ?
Adepte d’une défense à 4, nous devrions, sans surprise, miser sur l’expérience de Marcelo auprès de l’une des seules satisfactions du fiasco de dimanche le Bosniaque Anel Ahmedhodžić.
Sur les côtés, bien évidemment le naufrage de Timothée Pembélé lors de la dernière rencontre interpelle mais il faudrait avoir la mémoire courte pour oublier les nombreux matchs insipides d’Enock Kwateng comme arrière droit. Dans le marasme, Gideon Mensah a proposé 45 premières minutes de qualité et là encore, il faut se souvenir des errances manifestes de Ricardo Mangas depuis plusieurs mois. Nous savons aussi que ces deux joueurs préfèrent un rôle de piston, David Guion a déjà indiqué par le passé que le 3-5-2 pouvait l’intéresser mais qu’il devait posséder les joueurs idoines à ce schéma. A voir dans les prochaines semaines. Un passage en 5-3-2 pour se rassurer n’est pas non plus totalement à exclure.
Renforcer le milieu
Avec le retour de Junior Onana, Issouf Sissokho et l’achat de Josuha Guilavogui, Bordeaux a enfin de la matière pour densifier son milieu et être respecté dans le cœur du jeu. Normalement, Jean Onana est le favori pour la place à côté de l’ancien joueur de Wolfsburg mais Issouf Sissokho n’est pas loin de l’ancien lillois. Autre possibilité, pourquoi ne pas aligner les trois avec une pointe basse, l’ancien stéphanois et les deux autres joueurs un peu plus haut ?
Ce schéma permettrait à Yacine Adli de se positionner en électron libre derrière les deux attaquants Alberth Elis et Hwang Ui-Jo.
David Guion ne devrait pas suivre ce chemin car il serait alors dans l’obligation de se passer des services de Rémi Oudin, qu’il apprécie et qu’il connaît parfaitement car il est l’entraîneur des meilleures années rémoises du joueur.
Le départ de Vladimir Petkovic… Quel impact sur les têtes bordelaises ?
Le grand point d’interrogation et l’une des clés de la rencontre de dimanche face à Lens. Ce départ permet à certains joueurs bridés de s’épanouir ou le début des questions de ces mêmes joueurs sur leur propre avenir ou celui du club au détriment du terrain ?
Comment les nouveaux joueurs vont-ils réussir à s’intégrer dans un climat si chaotique ? Marcelo parle de prise de conscience, de sensations positives, nous attendrons car les discours ont trop souvent accouché d’une déception le samedi ou dimanche suivant.
Comme chaque semaine, on espère (enfin) une relance franche et massive, l’arrivée des certitudes, comme la venue du printemps après un hiver rude. Va t-on voir (enfin) une équipe un peu désinhibée et avec du caractère, pendant 90 minutes ?
Que vaut vraiment ce groupe ? Les prochaines semaines confirmeront ou non de l’entraîneur ou de l’équipe qui est vraiment responsable de la situation actuelle.
Les schémas possibles pour dimanche :