Un speaker manquant de classe

Annonçant les compositions de départ des deux équipes, le speaker du stade Marcel Picot a marqué un long silence après avoir évoquer le nom du bordelais Geraldo Wendel. Une initiative dont le stade a profité pour réserver un accueil haut en couleur au joueur brésilien, copieusement hué et sifflé par les supporters nancéiens.

 

 

Source: L’Equipe