Les réactions d’après match

Voici plusieurs déclarations de l’après match entre le LOSC et les Girondins de Bordeaux (1-1) :

 

 

Alou Diarra, capitaine des Girondins de Bordeaux :
« On fait un match costaud mentalement et on revient au score alors que Lille laisse très peu de points à domicile, savourait Alou Diarra au micro d’Orange Sport après le match nul pris par Bordeaux samedi soir sur la pelouse du LOSC (1-1). Avec un peu plus de lucidité, nous aurions même pu faire un exploit, mais on va se contenter de ce match nul, car il y a eu de l’envie. Il faudra faire preuve d’encore plus de réalisme pour engranger le maximum de points. Nous aurions pu faire mal à Lille avant qu’ils ouvrent le score. On a encore vu que quand on ne marquait pas, on pouvait prendre un but derrière sur une petite erreur ou un détail. »

 

Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux :
« Nous avons vu un bon match. En 1ère mi-temps, nous avons vu un nombre important d’occasions. En tout cas, plus que nos adversaires. Par la suite, les Lillois ont poussé. Ils ont marqué sur leur second tir au but. Le résultat de ce soir était important. Mais bien plus que cela, nous attendions une réaction après l’horreur de Chaban Delmas la semaine dernière. Nous avons répondu présents ce soir. Il faut que nous reproduisions cela tous les week-ends jusqu’à la fin de la saison. Je trouve que Bordeaux a retrouvé un visage plus cohérent avec son potentiel. Il y a quelque part, quelques regrets. Si nous avions joué comme cela toute la saison, nous serions à l’heure actuelle, mieux classés. Il faut aussi reconnaître que nous avons joué ce soir contre un adversaire qui s’est exposé. Ils avaient envie de gagner. A domicile, nous sommes souvent embarrassés face à des équipes qui ne cherchent pas à construire du jeu. Ce soir, nous étions dans le rôle de l’outsider à l’extérieur. Bordeaux a un peu retrouvé de la fraicheur et de l’enthousiasme. »

 

Cédric Carrasso, gardien de but des Girondins de Bordeaux :
« Je pense que ce soir, avec le match que nous avons réalisé, nous méritions d’ouvrir le score. Nous nous créons 4 occasions. Nous ne sommes pas assez tueurs. Lille, sur la 1ere occasion, réussi à marquer. Je ne dis pas que nous aurions gagné le match, mais mentalement cela aurait fait du bien à mes coéquipiers. Ils ont fait du bon travail. Nous sommes capables de bien jouer. Il va falloir montrer ce visage jusqu’à la fin de la saison. Il faut jouer les rencontres pour les gagner. Nous devrons confirmer le match de ce soir, à domicile contre Saint-Etienne. Ce sera une rencontre importante. »

 

 

Jean Tigana (entraîneur de Bordeaux) : «Par rapport au dernier match, c’était autre chose dans l’engagement et en disponibilité. Mais je finis toujours frustré car on a perdu deux points. On n’a pas concrétisé nos occasions. C’est notre point faible. On va continuer à travailler. Il faut marquer sur des actions de jeu. Il y a eu du remaniement. J’ai pris le risque de faire démarrer Savic, ce n’était pas évident. On a présenté autre chose. Même en perdant aujourd’hui, on aurait pu rentrer tranquillement à la maison. Le problème, c’est à la maison. On a perdu trop de points. A l’extérieur, on est solide. Si on avait eu (Moussa) Sow, dans notre équipe on aurait eu plus de points. Il faut savoir concrétiser. Après Arles, j’avais vécu une soirée assez difficile. Le président, l’actionnaire avaient parlé. Il faut les (joueurs) féliciter d’avoir eu cette réaction.»

 

 

Rudi Garcia (entraîneur de Lille) : «Pourquoi serait-on inquiet ? Autant Monaco avait été une contre-performance, autant Bordeaux a été une bonne équipe avec de bons joueurs. Ils nous ont bien embêtés en première période. Ils auraient pu marquer. On savait que cela ne durerait pas. On a fait une très belle deuxième période. On prend un but sur leur point fort : les coups de pieds arrêtés. On a fait une belle deuxième et ouvert le score. On est déçu mais satisfait de la prestation des joueurs. Notre entame a été un peu poussive. Lorient nous a aidé à prendre un point sur Rennes. C’est le point positif de la soirée. On a maintenant un rendez-vous presque historique avec l’objectif d’aller au Stade de France. On aura besoin de toutes nos forces pour aller gagner à Nice.»

 

 

Mickaël Landreau (gardien de Lille) : «Au niveau comptable, ce n’est pas la victoire. Mais ce point est logique. On ne s’attendait pas à quelque chose de simple contre Bordeaux. C’est une des équipes qui a le plus de points contre les cinq premiers. C’est étonnant de les voir à cette place. Ce serait mieux de gagner très vite. C’est peut-être un point qui va compter. On est déçu car on a mené 1 à 0. On prend un but sur corner mais on ne ne doit pas tout remettre en question. C’était un match intéressant. On a eu du mal à se créer des occasions. On ne prend qu’un point en deux matches. On a fait une meilleure deuxième période mais sans être dangereux dans les 25 m. Il reste plein de matches avec des points à gagner mais aussi à perdre.»

 

 

Franck Béria (Lille) : «C’était mieux qu’à Monaco (défaite 1-0) mais c’est deux points de perdus. On a eu de bonnes intentions. On se fait rejoindre. Bordeaux est une vraie équipe aussi. Par rapport à Monaco, c’était beaucoup mieux. Je pense que le sprint final va être difficile pour toutes les équipes. Ce n’est pas évident. On va se projeter sur la coupe. On verra le déplacement à Lorient. On ne dit pas qu’on se satisfait mais ce n’est pas la merde (sic) non plus. Il y a une frustration. On a envie de gagner tous les matches. C’est une drogue aussi. Mais il ne faut pas paniquer, partir en sucette.»

 

 

Rio Mavuba (Lille) : « Bien sûr que c’est une déception, a déclaré Rio Mavuba sur Orange Sport après le match nul (1-1) concédé samedi soir à domicile face à Bordeaux lors de la 31eme journée de L1. On savait que ça allait être dur face à Bordeaux. Ils ont très bien débuté le match et sont revenus alors que nous avions ouvert le score. La pression ? Je ne la ressens pas particulièrement. Mais peut-être qu’il faut se la mettre plus. En tout cas, nous avons tout fait pour essayer de gagner ce match. »