Triaud: « On construit sur la durée »

Le projet de Grand Stade a été la question du jour du côté de Bordeaux. Interrogé sur la réalisation de ce dernier, Jean-Louis Triaud a affirmé que la situation sportive du club ne remettait pas en cause sa construction.

 

« Ce n’est pas parce qu’une situation aujourd’hui sportivement n’est pas très brillante que ça va nous faire changer d’avis. Si on regarde sur une période de 25 ans, Bordeaux est peut-être le club qui a joué le plus grand nombre de Coupes d’Europe et qui a parmi les meilleurs classements du championnat français en moyenne. On construit sur la durée, pas pour la saison concernée. Le stade s’il est livré le sera en 2014-2015. »

 

 

 

 

L’actionnaire des Girondins de Bordeaux est notamment impliqué dans ce projet de nouveau stade. Le président bordelais confirme également sa confiance en l’engagement d’M6 auprès du club.

 

« C’est absolument la vérité. M6 et notre actionnaire et on a besoin de lui. On ne va pas calculer ce que les girondins ont apporté à M6. Ce n’est sûrement pas négatif sinon M6 ne serait plus là. Quand notre actionnaire prend l’initiative d’actionner le projet du stade, c’est lui qui prend la décision. M6 imagine une présence durable et à long terme aux Girondins. »

 

 

Du côté de la mairie, et plus précisément de l’opposition, Matthieu Rouveyre, se montre assez pessimiste à ce sujet. Mais pouvait-il en être autrement de l’un des plus fervents opposants de ce projet, qui avait notamment déposé un recours devant le tribunal administratif de la ville concernant la légalité de la procédure de PPP (partenariat public/privé), qui a été retoqué.

 

« Il y a une vraie inquiétude quant à la participation de M6, le partenaire essentiel et l’actionnaire des Girondins de Bordeaux, qui doit mettre à peu près 100 millions. Nous pensons donc que le grand stade est quand même très, très mal parti. »

 

Source: RMC