Nguemo « Sa franchise m’a marqué »

Contacté par Football365, Landry N’Guemo a livré ses impressions après l’officialisation de son arrivée en Gironde. Le néo-bordelais évoque les raisons qui ont pesé dans la balance concernant le choix de rejoindre les Girondins de Bordeaux.

 

 

 

 

Landry N’Guemo, pourquoi avez-vous choisi de signer aux Girondins de Bordeaux ?

En fait, ça date de mon retour de vacances. A partir du moment où j’ai eu Francis Gillot au téléphone, j’ai pris ma décision. Après, même si nous étions très prêts de la finalisation du contrat, il fallait encore régler quelques détails. Je suis heureux de rejoindre Bordeaux, je sais que cela va être une bonne saison car les gars sont motivés et ont à cœur de faire oublier leur saison passée.

 

Le discours de Francis Gillot semble avoir eu une part très importante dans votre choix. Confirmez-vous ?

Oui, exactement. J’ai beaucoup aimé ce qu’il m’a dit. Je le connaissais déjà pour avoir regardé ce qu’il faisait à Sochaux. Je sais comment il aime jouer. A Bordeaux, il veut jouer avec deux attaquants. Moi, ça m’arrange. Mais personnellement, c’est surtout sa franchise qui m’a marqué.

 

Pourquoi n’avez-vous pas étudié plus longtemps la piste Lyon ?

En fait, il y a eu des échanges mais je n’ai plus eu de nouvelles ensuite, et les choses en sont restées là.

 

Et concernant le club turc de Bursaspor, que s’est-il passé ?

On était en contacts très avancés avec les Turcs. J’avais aussi des touches avec des clubs espagnols, mais nous n’étions pas d’accord. Et dés le début, j’avais vraiment privilégié la piste Bordeaux par rapport au challenge sportif. Ça me plaisait bien et ça correspond bien à mon plan de carrière. J’ai été prêté par Nancy au Celtic l’année dernière. J’ai vu ce qu’était un très grand club, donc j’avais à cœur de pouvoir encore continuer à progresser. Je vais retrouver mes nouveaux coéquipiers sur le lieu de stage. Il va falloir s’adapter dans un premier temps. Ensuite, j’essaierai d’apporter ma contribution du mieux possible à l’équipe et au groupe.