Bellion: « Je préfère m’accrocher »

 

 

Prêté l’hiver dernier, David Bellion a évolué dans les rangs de l’Ogc Nice depuis plusieurs mois, un club où il y avait «tout pour retrouver goût à son métier» mais dans lequel il a rencontré de nombreuses difficultés «malgré les gens extraordinaires croisés durant son prêt.»

 

 

Il fait maintenant son retour à Bordeaux et sur les pelouses d’entraînement du Haillan, et ne compte clairement pas en repartir.

 

«Je dois remettre la machine en route, tout est rouillé et il faut remettre de l’huile. Mais je ne veux pas non plus aller trop vite, car j’ai un début de pubalgie. […] Il me faut un équilibre. Repartir comme ça ne sera pas une bonne chose je pense. Je préfère m’accrocher, serrer les dents et attendre qu’on me donne ma chance. Repartir tout seul, sans ma femme et mes deux enfants comme je l’ai fait ces six derniers mois, je ne le ferai plus jamais».

 

 

Source: L’equipe.fr