Wendel « Etre plus efficace »

Interviewé par le site officiel, Geraldo Wendel revient à son tour sur la préparation estivale. Son cas personnel et son positionnement sur le terrain  sont notamment évoqués par le brésilien.

 

 

 

 

Bonjour Geraldo, à 2 semaines de l’ouverture du championnat, comment se passe la préparation ?

Cela se passe bien. Même après la défaite face à l’Udinese, tout le monde travaille bien. Chacun essaie de répondre aux attentes du coach, de travailler les principes de jeu, et de bien jouer au ballon. La préparation est essentielle, mais le plus est important est de bien commencer le championnat.

 

Vous avez disputé 4 matches amicaux pour le moment. Qu’en retires-tu ?

Chaque joueur a, à peu près, disposé du même temps de jeu : 45 minutes sur les 3 premiers matches. Maintenant le coach essaie de nous faire jouer plus longtemps, 70 minutes. Il est important de bien finir la préparation et de continuer à travailler, pour ne pas commettre les mêmes erreurs que la saison passée.

 

Durant les matches amicaux, tu as été positionné milieu gauche, puis milieu axial. Sais-tu à quel poste le staff compte t’utiliser ?

Le coach sait très bien que je peux jouer à tous les postes sur le côté gauche. Sur les 2 dernières saisons, j’ai aussi parfois évolué en tant que milieu droit. C’est à lui de mettre une équipe en place. Chaque joueur essaie de donner le maximum pour pouvoir faire partie des 11 joueurs qui vont démarrer. Mon positionnement n’est pas le plus important. Le collectif prime. Il y aura des blessures, et des suspensions. C’est pour cela qu’il faut être prêt à n’importe quel moment de la saison.

 

Cela fait un petit moment que tu évolues aux Girondins. Qu’est-ce qui change cette saison ? L’arrivée du nouveau staff…

Je débute ma 6ème saison ! A propos du nouveau staff, ils sont 3. A mon avis, il y a une bonne entente entre eux. Ils communiquent beaucoup. Ils sont aussi sur une bonne dynamique. Cela fait 3 semaines que nous travaillons ensemble, et que nous ressentons cela. Ils ont les mêmes principes de jeu, les mêmes façons de travailler. Cela est très important. Ils sont très compétents, et très concentrés. Maintenant, c’est à nous de rentrer sur le terrain, et de montrer que nous sommes des bons joueurs. Nous avons toujours un bon effectif.

 

Comme tu l’as dit, tu entames ta 6ème saison ici. Dans une équipe où il y a beaucoup de jeunes joueurs cette saison, estimes-tu que tu es un cadre ?

Je viens d’avoir 29 ans, et il s’agit de ma 6ème saison à Bordeaux. Nous pouvons dire que je suis un cadre aux Girondins (sourire, ndlr). Bien sûr, je vais essayer d’aider tout le monde. J’espère que les jeunes présents cette année vont beaucoup nous apporter.

 

Pour terminer, quels sont tes objectifs cette saison ?

Au niveau personnel, j’ai envie de plus jouer que l’an dernier, d’être plus efficace. J’ai surtout envie d’effacer la saison dernière. Collectivement, j’ai envie que nous terminions dans le Top 5. Cela ne va pas être facile. Nous sommes en pleine reconstruction. Le coach est en train de mettre en place le nouveau visage des Girondins.