“Nous aider avec son salaire”

 

Nul doute que le commentaire de Benoit Tremoulinas à propos de la réunion des Ultramarines (“Ils sont raison”, ndlr) avec Nicolas de Tavernost a dû quelque peu ennuyer ce dernier…

L’actionnaire des Girondins a d’ailleurs répondu en mixant deux sujets : le budget de Bordeaux, ainsi que la non prolongation de Tremoulinas ; “S’il le souhaite, on peut lui proposer de nous aider avec son salaire…”

 

Chacun reste à sa place, non ?