Séchet : “Des saucisses blanches…”

 

Répondant aux propos de Benoit Tremoulinas concernant l’odeur des merguez pendant le match et l’état du terrain , Jean-Philippe Séchet a réagi, avec humour…

 

« Dans les Vosges, il neige plus qu’ailleurs, mais on sait entretenir les gazons autant qu’à Bordeaux. On ne jouera pas sur un champ de patates, mais sur une vraie pelouse, grâce à nos jardiniers. Notre stade, c’est vrai, est un peu plus champêtre, mais les Bordelais ne seront pas incommodés par les odeurs de merguez, comme ils le craignaient. Chez nous, on fait griller des saucisses blanches. Et je veux leur rappeler qu’un match de Coupe de France ne se joue pas sur la technique, mais se gagne sur l’envie. Et là, nous avons toutes nos chances »

 

La réponse du berger à la bergère.

 

L’equipe