[CdF] Bréchet, le visionnaire

Jérémy Bréchet, défenseur de l’ESTAC, avait vu qu’il allait rencontrer Bordeaux, avant le tirage. Le joueur troyen veut absolument aller en finale et surtout au Stade de France.

 

 

“Que pensez-vous du tirage ? Mercredi midi, vous disiez que vous sentiez bien Bordeaux, et c’est Bordeaux…

Je pensais à Bordeaux effectivement. En réalité, on ne va pas jouer contre Bordeaux mais on va disputer une demi-finale, nuance ! Si on fait un match nul et qu’on passe aux tirs au but, c’est très bien, ça me va. Quand on en est là, on veut aller en finale.

 

 

Vous avez déjà remporté la Coupe de France. C’était en 2007 avec le FC Sochaux dont vous étiez le capitaine. Ressentez-vous actuellement quelques sensations que vous avez éprouvées à cette époque ?

Les équipes sont différentes. Il existe une similitude dans la joie qu’on ressent. Plus on s’approche d’une possible finale, plus il y a d’excitation. On ressent aussi l’engouement des gens autour de nous. C’est beaucoup d’émotion.

 

 

Recevoir, notamment une équipe comme Bordeaux qui a la réputation d’être difficile à jouer quand elle se déplace, est-ce vraiment un avantage ?

Oui, clairement. C’est un avantage, je pense. On est chez nous, on a nos repères, on joue devant notre public qui va être à fond derrière nous et le stade sera plein !

 

ESTAC.fr