Deveseleer : “Cet outil va nous faire changer de dimension”

Alain Deveseleer

 

Sur le parvis du Nouveau Stade, Alain Deveseleer s’est projeté vers l’avenir des Girondins. Il explique, au micro de France 3 Aquitaine, en quoi cet outil devrait faire évoluer Bordeaux mais aussi le football français :

 

“C’est un outil qui peut nous faire changer de dimension, comme cet outil vient s’additionner aux nouveaux outils de Lille, Nice, Marseille, Saint-Etienne et autres. Ca peut aussi faire changer le football français, c’est à dire lui donner une autre image, une autre crédibilité sur la scène européenne. L’exemple allemand est très marquant, si on arrive à suivre cet exemple, on aura gagné notre pari. Mais au delà de ça, pouvions-nous rester à Chaban-Delmas encore longtemps, dans un stade qui vieillit, qu’on a tous aimé, adoré, qu’on a tous célébré il y a deux semaines avec beaucoup de ferveur et d’émotion mais est-ce qu’on pouvait encore développer le club dans ces conditions ? J’en doute.

 

Ce stade n’est pas un stade dédié au football mais aux grands évènements. Il n’y avait pas de structure sur Bordeaux et en Aquitaine susceptible de recevoir ces grands événements, qu’ils soient rugby, football, concert ou autres. Si on fait un rapide calcul, c’est quand même une structure qui devrait accueillir au minimum un million de spectateurs par an. Est-ce qu’une ville ou une capitale régionale comme Bordeaux pouvait se priver d’un élément structurant aussi fort pour son développement, pour sa renommée, j’en doute. Donc aujourd’hui, c’est fait. Il faut démarrer, et c’est nous qui démarrons ce soir.”

 

Retranscription Girondins4Ever