Planus : “Je trouve ça beau que Zidane soit revenu”

vlc 2015-05-24 00-16-35-77

 

Voici la longue réaction d’après match de Marc Planus :

 

C’est vrai que j’avais à cœur de jouer dans ce stade, ça fait deux ans qu’on vient régulièrement, c’est vrai qu’il est magnifique, j’avais vraiment à cœur de fouler une magnifique pelouse. A Bordeaux, elle a souvent été décriée à Chaban, et là on nous a mis à disposition un outil magnifique et ce soir la qualité du jeu a montré que si on nous fournit une bonne pelouse on va pouvoir bien jouer au football. Alors oui il y aura un peu plus de pression, sur les treize prochaines années, si Bordeaux gagne autant de trophées comme moi je l’ai eu , c’est tout le mal que je lui souhaite parce que ça voudra dire que Bordeaux est plus compétitif qu’il ne l’est actuellement et que la galerie des trophées grandira encore plus et sera encore mieux garnie. Tous les joueurs que j’ai rencontrés, des internationaux (Pauleta, Dugarry), Pauleta me disait ‘Marco profites, t’imagines pas ce que c’est d’être né dans un club comme ça’. Bordeaux, même en équipe de France et en Coupe du Monde, tout le monde m’en parlait, même les grands joueurs ils me disaient t’as vraiment un bon club. Tous les gens qui passent par Bordeaux apprécient Bordeaux, parce qu’ils apprécient les gens qui travaillent dans ce club, la mentalité des gens de la région, ils apprécient la ville, et maintenant ils vont encore plus apprécier le stade. Je trouve ça beau que Zinédine Zidane soit revenu parce que ça prouve qu’il a toujours un attachement avec le club.

 

Interrogé sur son avenir, savoir s’il a trouvé un club :

 

Non, je sais pas parce que les championnats étrangers sont pas terminés loin de là, les états unis sont en plein milieu, c’est vrai que c’est une destination qui me plairait après à 33 ans faut pas faire le difficile je verrai. mais ça sera peut être en France à la fin mais mon premier souhait c’est de partir loin de Bordeaux car je n’ai pas envie que le football me rappelle Bordeaux, j’ai envie de passer à autre chose. J’ai qu’un club et ça restera celui-là“.

 

Interrogé sur le match qu’il retient dans sa carrière :

 

Non, un match c’est pas possible. Je me souviendrais du but contre Le Mans l’avant dernière journée de 2009, l’année où on est champion, où je mets le troisième but, le but du 3-2. Je me souviendrai de mon contre qui est parti en Ligue des Champions dans la lunette alors que le mec il me tire dessus. Je n’ai pas de match référentiel, mais en tout cas le match Caen-Bordeaux pour le titre de Champion, voilà c’est ce qu’il y a de plus beau parce que gagner un titre avec ses potes  voilà… Mais ma plus belle soirée ça restera pour moi Bordeaux-Nantes parce que, vivre ce que j’ai eu à 33 ans dans un club comme ça, ça vaut tous les trophées d’avoir une soirée où les gens se lèvent une minute pour soi. (A propos de son but cette saison face à Toulouse) ouais parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas joué, ce jour-là j’ai encore eu un accueil fantastique, les gens étaient derrière moi alors que ça faisait longtemps que je jouais pas. Je voudrais remercier les supporters bordelais, je n’ai pas eu trop l’occasion, je suis quelqu’un de discret, je n’ai pas envie de me mettre en avant, comme ce soir. 26 ans que j’ai cravaché ici pour être pro, ça valait le coup juste pour vivre les moments qu’ils m’ont fait vivre”.

 

Retranscription Girondins4ever de GirondinsTV