Triaud : “On l’a oublié dans le décompte des conneries de la saison…”

 

OGC Nice5

 

Jean-Louis Triaud fait référence au match à domicile perdu contre Nice alors que Bordeaux menait au score. Sur Gold FM, le président des Girondins a tenté d’expliqué les carences affichées lors de ces matches à priorité à la portée des hommes de Willy Sagnol : “On n’y est pas. Mais peut-être aussi que la façon d’évoluer de nos adversaires n’est pas la même. Quand Marseille vient à Bordeaux, ils viennent pour nous battre. Déjà pour casser le record et en plus parce qu’ils ont besoin de points. Donc ils viennent pour gagner. Quand les équipes dont on parle viennent à Bordeaux, elles viennent pour ne pas perdre, donc elles se mettent à onze derrière, jouent en contre et là quand il nous manque des garçons comme ceux que j’ai cités tout à l’heure, on est moins armé pour faire le jeu et la différence. Alors après quelques fois il suffit de marquer le premier but pour déclencher le truc. Mais contre Nice on mène 1-0 puis on finit par perdre 1-2, celui-là aussi on l’a oublié dans le décompte des conneries de la saison. Je pense que contre une équipe qui blinde son jeu, on n’est pas assez performant. Peut-être qu’on veut précipiter les choses, aller trop vite, ne plus construire, balancer devant pour essayer de marquer vite, sauter les lignes… Est-ce que c’est un manque de maturité? Peut-être. Avant que Thelin n’arrive on avait des attaquants qui faisaient 1m75. Quand tu balances des mines devant, la défense centrale adverse se régale. Et c’est automatiquement un ballon perdu. Je pense que dans ces matches-là, on a souvent confondu vitesse et précipitation.