Trémoulinas : “Je m’y épanouis comme à l’époque de Bordeaux”

iconsport_nwp_270515_11_33(2)

 

Dans L’Equipe du jour, Benoit Trémoulinas est revenu sur son passage à Kiev. “Il y a eu une incompréhension avec le coach de l’époque (Oleg Blokhine), qui n’est d’ailleurs plus là. On mûrit toujours en tant qu’homme en partant à l’étranger. Hors contexte football, on a d’ailleurs adoré Kiev, avec ma compagne, même si, quand je dis ça, les gens nous prennent pour des fous. D’ailleurs, après mes six mois de prêt à Saint-Etienne, le nouvel entraîneur voulait que je reste. Mais, en août dernier, j’ai tout pesé dans la balance et j’ai choisi d’aller à Séville”.

 

Changement de championnat, avec la Liga, qui semble plus lui correspondre. “C’est vrai que le championnat espagnol me correspond bien. La philosophie de l’entraîneur, Unai Emery, me va bien. Les latéraux jouent très haut, montent beaucoup, les milieux défensifs assurent le repli. C’est un système dans lequel je m’épanouis, comme à l’époque de Bordeaux (2007-2013). Avec Séville, je joue quasiment chaque week-end des rencontre européennes, contre Barcelone, le Réal, l’Atlético, Valence, même Villarreal, Malaga, Bilbao, qui ne sont pas de petites équipes. Ce ne sont que des matches de haut niveau”.

 

Bonnes vacances Tresh ! 😉

 

L’Equipe

Retranscription Girondins4ever