[AE] Tigana était “trop directif, avec une méthode à l’ancienne”

Icon Sport Jean  Tigana

 

Dans un livre sorti récemment, “Pourquoi le foot français va dans le mur”, co-écrit par Faouzi Djedou-Benabid, recruteur pour Niort, et Yacine Hamened, éducateur à Evian-TG, en collaboration avec Daniel Riolo, un passage sur la gestion d’un groupe avec les mentalités actuelles tente de nous expliquer les raisons de l’échec de Jean Tigana à Bordeaux, en 2010-2011 :

 

“Ne pas avoir eu la gestion d’un groupe au quotidien devis plusieurs saisons et, à nos yeux, un gros problème. D’abord parce que les mentalités évoluent très vite. Les jeunes, les joueurs, changent. Aujourd’hui, un entraîneur comme Robert Herbin ou Michel Hidalgo pourrait sûrement parler jeu avec vous, mais sûrement pas de la gestion d’un groupe, étant donné les changements de mentalité et de comportement des nouvelles générations. Quand il revenu à Bordeaux, Jean Tigana a fait part de cette frustration, et quelque part de son incompétence, quand il a dit ne plus comprendre comment fonctionnaient les jeunes joueurs. Trop directif, avec une méthode qu’on va qualifier de ‘à l’ancienne’, il n’a pas voulu évoluer. Il s’est aussi heurté au fait qu’en France, le pouvoir est trop souvent laissé aux joueurs. L’échec était inévitable.”