Brudieux : “J’ai beaucoup aimé la conférence de presse de M. Perpigna…”

boutique galerie girondins maillot third

 

 

Le maillot qui fait débat cette saison, est le maillot Third. Denis Brudieux est intervenu sur Gold FM pour expliquer le pourquoi du comment de la sortie de ce maillot cette saison. “Vu le succès du maillot Atlantique il y a deux ans, j’ai demandé qu’on fasse un retour sur ce maillot, vu les échos qu’on avait eus, tant en termes d’image que commerciaux. Cela fait partie du patrimoine girondin, donc je voulais un maillot qui fasse le rapprochement avec l’emblème qu’est l’océan. Il y a deux ans, c’était sur le maillot Away et visiblement c’était un peu plus sensible, donc on l’a fait sur le maillot Third cette année. On est quand même le seul club au monde à avoir imposé du marine sur le third. Il y a certes du rose, mais aussi du marine. Le marine s’associe à de nombreuses couleurs. Marine et rose est assez esthétique, cela s’associe bien, il a une consonance rugby et donc Sud-Ouest, et sur des couleurs du surf… Le rose fait partie de l’histoire récente du club. On ne peut pas nier les réalités, avec le développement du football et la médiatisation, on touche à un public énorme qui amène de l’argent, et aujourd’hui les clubs ont besoin de vivre, les gens consomment plus ; il y a de vraies demandes des supporters pour des nouvelles couleurs et de rotations au niveau du textile”.

 

Pour illustrer ses propos, il note une phrase répétée à plusieurs reprises par Laurent Perpigna, l’un des responsables des Ultramarines, prouvant que finalement le maillot Third n’est pas forcément en désaccord avec les souhaits des supporters. “Ce qui gêne le plus, c’est qu’on sorte des couleurs du club ? Mais c’est justement le principe du third. Il s’est imposé à tous les clubs du monde. Je ne vois pas pourquoi les Girondins ne pourraient pas mettre du rose et une vague sur un maillot ? Le but du club c’est justement de sortir des couleurs du club […] Il a été créé pour un public demandeur, de coloris différents des couleurs historique. Il a été créé pour satisfaire une partie du public qui le demandait […] Ce troisième maillot est en plus. J’ai beaucoup aimé la conférence de presse de Monsieur Perpigna avant le dernier match contre Nantes à Lescure, où il avait répété 10 ou 15 fois, à mon plus grand plaisir, ‘le club, la ville et la région’. Donc on est exactement d’accord aujourd’hui… Les Girondins, c’est plus qu’un club, c’est toute une région, et le club doit les représenter. Il est important que ce nouveau public puisse avoir des produits pour lui. Et dans une région aussi belle que la nôtre, ce serait un crime de ne pas faire référence à l’Atlantique, au vin, etc. Ce n’est pas à la place d’un autre maillot, mais en plus”.

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever