Gautreau : “Crivelli ne craint rien, ne craint personne !”

Enzo Crivelli iconsport

 

Florent Gautreau a analysé le match nul des Girondins face à Liverpool sur RMC. Et l’animateur radio en pince pour Enzo Crivelli. « Il y avait quand même Mignolet, Coutinho. C’est vrai que ça a tourné beaucoup, après il y a quand même un truc, il y avait des retours de joueurs comme Jussiê, ça donne plein de possibilités, qui a marqué. Crivelli, je ne vais pas revenir, moi j’aime beaucoup. C’était l’équipe B de Liverpool, c’est là où ça fait un peu peur et un peu mal car techniquement la différence se voyait quand même entre les deux équipes. Il y avait Coutinho qui était au-dessus, mais pas seulement. Sur le but de Lallana, ça va vite et tu vois qu’en face c’est un peu plus emprunté. A la limité, celui qui ressemblait plus à un joueur de Ligue 1, c’était Sakho côté Liverpool, en mode guerrier, en mode stoppeur, il a envoyé du bois un peu partout. Sinon, on a encore pas mal de déchets techniques, c’est toujours un peu inquiétant… Crivelli, tu regardes ce joueur, ce qui m’avait frappé, c’est que tu as l’impression d’un mec expérimenté, relativement froid, costaud. Je crois que ça joue par rapport aux adversaires. Ce gars-là, il ne craint rien, il ne craint personne et quand tu regardes ce qu’il fait sur le but, une sorte protection un peu à l’ancienne avec 2-3 jongles de la cuisse. En fait, il joue beaucoup pour les autres. Moi j’aime bien, j’avoue que ça peut être une bonne surprise de ce championnat ».

 

Et il ajoute enfin. « Bordeaux, avec une grosse capacité de réaction qu’on leur avait déjà vu au tour précédent […] Pour les attaquants, si on redonne leur lettre de noblesse à ces attaquants pivots, qui ne sont pas forcément des bourrins parce que Crivelli comme Beric sont des bons joueurs aussi. Cela te permet de jouer à deux devant… Crivelli qui remet pour Jussiê, tout ça c’est intéressant ».

 

Retranscription Girondins4ever