Carrasso : “C’est ce que j’ai expliqué à la mi-temps à mes collègues…”

Cédric Carrasso

 

Cédric Carrasso a été interrogé à la fin de la rencontre sur W9. Voici le constat du portier bordelais. “On n’a pas joué, c’est le plus triste, de se mettre en difficulté dans notre groupe sans jouer. C’est ce que j’ai expliqué à la mi-temps à mes collègues, qu’on peut rater une mi-temps mais qu’on ne peut pas jouer le match, qu’on va le regretter et ce soir c’est que de la frustration. On n’a jamais joué notre jeu, on n’a pas été à la hauteur du tout de ce match-là”.

 

Pour le gardien girondin, il s’agit d’un manque d’engagement. “C’est flagrant, comme l’a dit le Président, on voit qu’il n’y a pas d’engagement dans le jeu. On est resté tout le long à 3-4 pour 1, il y avait un manque d’ambition à tous les niveaux. On essaye de faire passer les mots en tant que gardien mais ce n’est pas toujours évident. J’essaie de me cantonner à mon rôle, de parler à mes défenseurs, mais ça s’arrête là aujourd’hui […] Il y a un gros manque de prise de conscience de la part des joueurs. Tous les moments clés depuis des années on les rate. On a des moments supers importants avec des matches couperets comme aujourd’hui où il y a un travail à faire et bien faire pour une qualification… On est toujours avec des regrets, parce qu’il y a ce manque d’application dans les consignes, dans l’analyse de l’adversaire… Il y a quand même des joueurs de qualités, qui sont capables de faire de temps en temps. C’est que la tête n’est pas là à chaque fois”.

 

Comme son Président, Cédric semble résigné… “J’essaye de faire passer les messages mais il y a aussi une prise de conscience individuelle à avoir. Cette jeune génération est plus difficile à comprendre que par le passé”.

 

Retranscription Girondins4ever