Benoit Costil furieux après des “Carrasso” scandés par le public bordelais

Benoit Costil

 

Lawrence Leenhardt, ancienne journaliste de L’Equipe, a tweeté après le match que Benoit Costil avait décliné toutes les interviews car il était furieux. Furieux d’avoir entendu le nom de l’ancien gardien des Girondins, Cédric Carrasso être scandé par une partie du public bordelais. Et on le comprend. Florian Brunet à lui tweeté que cette attitude n’avait pas été de la volonté des UltrasMarines et a affirmé son soutien à Benoit Costil.