Gaëtan Huard : “Le rang, c’est les cinq premières places, on devrait être cinquième, au pire”

Gaëtan Huard

 

Crise ou pas crise ? Pour Gaëtan Huard, on n’en est pas loin aux Girondins, qui sont incontestablement dans le dur. Alors que, franchement, ce n’était pas du tout ce qui était espéré… « On est dans le dur, c’est tout à fait le cas. J’avais dit qu’on ferait le point après le match face à Saint-Etienne, parce que ça voudra dire qu’on aura rencontré toutes les équipes de haut de tableau qui sont devant nous, mais maintenant il y en a un peu plus… C’est vrai que c’est une grosse déception. On rentre vraiment dans le dur. Au-delà de tout ça, c’est la révolte qu’il faut avoir pour se sortir d’une telle situation et on tombe dans un ronron. J’ai fait Nice-Dijon et ce n’était pas mieux, c’était exécrable. Est-ce que, justement, ils marquent le pas ? Est-ce qu’il y a un contrecoup ? Est-ce que plusieurs équipes ne sont pas dans le dur ? On trouvait qu’avec ce bon début de championnat, ça s’était bonifié. Et là, hormis Paris qui gère, qui s’amuse… A part Monaco, Lyon, toutes les autres équipes, dont Bordeaux ne devrait pas faire partie mais fait partie, sont dans le dur. Nice, ils ont gagné 1-0 mais c’était pathétique… […] Contre Paris, on n’a pas perdu avec nos convictions de jeu. On a perdu sans jouer… Et après, ça a mis un coup de massue. Contre Nantes, on n’est pas récompensé, ce match aurait pu être important dans la victoire pour repartir de l’avant, et là on est dans le doute. Amiens, catastrophique… Bordeaux est dans une situation compliquée dans laquelle il faut vraiment se sortir parce que c’est dommageable pour l’ambition, le classement, le développement du club, et aussi pour l’image et ça, ce n’est pas possible […] Neuvième, ce n’est pas le rang qui est donné aux Girondins. Je trouve que ce rang est complètement disproportionné par rapport à la qualité de l’effectif et de l’ambition du club. Le rang, c’est les cinq premières places, on devrait être cinquième, au pire […] Le match de Videoton m’avait alerté, même s’il n’y avait pas tout l’effectif. Ça voulait dire qu’on était capable de pêcher de nouveau, face une équipe largement à notre portée ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever