Jocelyn Gourvennec : “On veut justement ne pas tomber dans le piège à Granville”

Jocelyn Gourvennec

 

En guise de reprise pour cette nouvelle année 2018, Bordeaux se déplace à Granville (dimanche à 14 heures), pour ce qui a tout l’air d’un match piège. Malgré ce contexte, le coach Jocelyn Gourvennec rappelle la difficulté de la Coupe. « On veut justement ne pas tomber dans le piège. On a été superviser Granville dès qu’on a su le tirage au sort. On a des vidéos, on s’est renseignés, on connaît des entraineurs qui jouent contre eux toute la saison en National 2. On a beaucoup d’éléments et d’informations les concernant. Eux ont aussi vu nos matches. Ils ont fait de la vidéo, ils ont vu les Girondins. Ils connaissent aussi et ils veulent faire le coup. On doit faire respecter la hiérarchie mais on sait très bien que la coupe nivelle les valeurs. Ce sera difficile, ça va être disputé et âpre comme le sont tous les tours de Coupe de France. C’est à nous de nous imposer sur ce premier match-là. Ce sera difficile car la coupe c’est toujours difficile. Mais à nous de nous imposer et de repartir sur quelque chose de très positif sur ce début d’année ».

 

Il a ensuite enchaîné sur l’état d’esprit à avoir lors de cette rencontre, qui est importante pour reprendre une marche vers l’avant. « C’est un peu comme l’année dernière lorsqu’on est allé jouer à Clermont. Ce n’était pas facile d’aller jouer là-bas sur le premier tour. Le match avait été difficile. Clermont ne s’était pas beaucoup livré. On n’avait pas été tellement mis en danger mais ce n’était pas facile non plus de les bouger. On avait quand même réussi à gagner. Il faut qu’on soit dans cet état d’esprit-là. Après, il y aura la situation du championnat où il faudra bien redémarrer à Troyes également. On connaît la situation au classement qui n’est pas bonne, qui n’est pas du tout celle qu’on voulait et qu’on espérait. Elle est réelle mais il faut se concentrer sur le jeu de l’équipe, sur l’état d’esprit de l’équipe pour faire du résultat. On ne va pas se focaliser sur le classement. On a besoin d’abord d’une qualification à Granville et ensuite on s’occupera de la Ligue 1 ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever