Christophe Lepetit : “Voir un investisseur étranger s’intéresser à Bordeaux n’est pas surprenant”

girondins logo

 

L’économiste du sport Christophe Lepetit, souvent interrogé par Sud Ouest, a été questionné sur le potentiel rachat des Girondins par un investisseur américain. “Voir un investisseur étranger s’intéresser à un club comme Bordeaux n’est pas surprenant, car il y en a beaucoup qui sont arrivés dans le foot français. On savait qu’il y avait des intérêts plus ou moins marqués. Sur le profil, on peut toujours s’interroger, sachant qu’il y avait déjà eu un fonds d’investissement américain (Colony Capital), mais je ne connais pas suffisamment cette firme et le dossier pour savoir quelles sont les capacités financières et si c’est une bonne ou mauvais chose pour le club […] Le marché français présente de nombreux avantages. La France est un des cinq grands pays du football mondial, les tickets d’entrée sont plutôt modérés et, dans certains pays, il reste compliqué d’acquérir un club […] Après, le potentiel à Bordeaux, qui a peu d’actifs, ne me paraît pas démesuré, sauf si demain les Girondins acquièrent de nouveaux actifs”.

L’intégralité de l’interview ICI, sur Sud Ouest