Nicolas de Tavernost : “A performance sportive équivalente, le club touchera environ 20M de plus par an à partir 2020”

Nicolas de Tavernost

 

Pour Nicolas de Tavernost, le déficit qu’avait M6 chaque année avec les Girondins de Bordeaux, n’existera plus à résultats égaux avec GACP, “notamment avec la hausse des droits TV nationaux, et bientôt sûrement à l’international. Si la répartition est identique, et à performance sportive équivalente, le club touchera environ 20 millions de plus par an à partir de la saison 2020-2021”. 

 

Mais pourquoi réussirait-il là où justement, M6 n’a pas réussi ? “Il y a un fort potentiel dans ce club, et c’est d’ailleurs pour cela que nous avions nommé un nouveau directeur commercial l’an dernier, pour développer davantage les activités marketing et les recettes locales. Il reste très certainement encore des marges de manœuvre. C’est notamment ce potentiel qui intéresse GACP. La DNCG reconnaît d’ailleurs que leur business plan est plutôt conservateur sur le plan des recettes. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Je rappelle que si nous avions reçu le montant de droits TV qui sera versé à partir de 2020, nous n’aurions pas été en déficit ces dernières années. Nous laissons d’ailleurs un club en bon état : le budget sera équilibré cette année”. 

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, dans Sud Ouest