Didier Poulmaire : “Les élus n’ont plus en face d’eux M6 mais des gens qui font du pur business”

Joseph DaGrosa

Didier Poulmaire ne pense pas qu’il faut être inquiet concernant le rachat du club par les Américains de GACP alors que beaucoup restent sceptiques concernant certains points qui restent encore inexpliqués. “On le voit en Angleterre, en Espagne : les sommes sont telles que l’arrivée de ces structures vont dans le sens de l’histoire. Il y a deux sujets importants selon moi : qu’elles trouvent en face d’eux des acteurs à la hauteur de la sophistication des systèmes présentés. Les élus n’ont plus en face d’eux M6 mais des gens qui font du pur business et ils doivent trouver les moyens de se mettre au même niveau d’expertise. Le deuxième élément est de demander et aller voir ce qu’il y a dans les contrats de prêt, qui portent sur des sommes très importantes, pour savoir dans quelles conditions les gens qui se présentent facialement pour le rachat du club peuvent être amenés à céder la propriété en cas de défaillance”.

 

Sud Ouest