Nicolas de Tavernost : “On ne referme pas une page de vingt ans facilement”

Nicolas de Tavernost

Nicolas de Tavernost a effectué un discours d’adieu laissant les rênes aux américains du fonds d’investissement de GACP si le vote du conseil de Bordeaux Métropole est favorable et assure qu’ils suivront toujours les résultats des Girondins à l’avenir.

« On ne referme pas une page de vingt ans facilement. Je voulais remercier Monsieur le Maire et la ville de Bordeaux pour ces vingt années passées auprès d’eux. Nous avons pu faire des choses avec leur aide comme le centre de formation, que nous avons encore complété récemment. Ou le Grand Stade, qui est une réussite à beaucoup de points de vue. Nous laissons un club après vingt ans en bonne situation. Il est européen, il a une équipe tout à fait professionnelle, de qualité. Les recrues qui ont été faites au cours de ce mercato, s’avèrent être également de qualité. Et il sera en excédent pour cette saison sur le plan financier. Donc nous ne partons pas parce que le club est en difficulté. Nous partons parce que nous avons des investissements à effectuer après ceux que nous avons faits dans le domaine de la radio dans notre métier, et aujourd’hui le football n’est pas une priorité dans notre domaine d’activité. J’ai moi-même décidé de faire l’opération avec le soutien de nos actionnaires en 1999, beaucoup par passion du football mais surtout par affection pour la ville de Bordeaux. Donc en partir, c’est difficile. Je pense qu’il était raisonnable, compte tenu des perspectives d’M6, de rechercher un repreneur qui reprendra le flambeau pour assurer la pérennité  et le développement du club. Est-ce que nous avons trouvé le bon repreneur ? Nous avons en tous les cas pris des garanties pour que la reprise se passe correctement. Nous avons cherché beaucoup, nous n’avons pas trouvé de repreneurs français. Encore moins aquitaines. Nous avons trouvé des américains motivés avec Joe DaGrosa, avec lequel nous avons travaillé de longs mois, afin de mettre au point un accord dans lequel il y avait un certain nombre de garanties. Nous effacerons les dettes que le club a vis-à-vis d’M6 à l’occasion de la transaction, et nous avons demandé des engagements notamment dans l’exploitation du club, qui ont été repris dans les documents qui permettent la cession. Nous resterons supporters des Girondins. C’est une nouvelle ère, si la Métropole veut bien voter la main levée de notre engagement vis-à-vis du club repris par GACP. Nous serons très attentifs et nous resterons disponibles pour GACP, lorsqu’ils en auront besoin, que ce soit sur le plan médiatique ou sur le plan plus professionnel ».

Retranscription Girondins4Ever

Rachat des Girondins de Bordeaux : suivez la conférence de presse après le grand oral de Joe DaGrosa

Le maire de Bordeaux Alain Juppé sera en conférence de presse ce jeudi soir aux alentours de 19 h 30 pour évoquer le rachat du FC Girondins de Bordeaux

Publiée par France 3 Aquitaine sur Jeudi 11 octobre 2018